La complémentaire santé : comment ça marche ?

Complementaire Sante
Une complémentaire santé permet de compenser les dépenses de santé et les frais médicaux non pris en charge par la Sécurité Sociale, comme les frais d’hospitalisation, les consultations chez les médecins spécialistes, les dépassements d’honoraires, ou encore, les frais d’optique ou dentaires. Pour être bien protégé en cas de maladie, il est essentiel de souscrire à une bonne mutuelle complémentaire.

Les garanties proposées

Pour commencer, il faut savoir que les garanties proposées par les complémentaires santé ne sont pas toutes identiques. Cependant, le fonctionnement d’une complémentaire santé reste identique. L’assurance maladie prend en charge des frais de santé selon un tarif conventionné et fixé pour chaque acte médical. Il est important de comparer les différentes formules proposées et de souscrire à la complémentaire qui correspond le mieux aux besoins de la famille.

Par exemple, la formule hospitalisation permet de prendre en charge l’ensemble des frais liés à un séjour à l’hôpital comme le montant de la chambre individuelle, le forfait hospitalier ou les frais de téléphone et de télévision. La complémentaire santé peut également rembourser une partie des dépenses effectuées pour des appareils dentaires, des lentilles ou des lunettes. Il faudra également prendre en compte le taux de remboursement. S’il est de 100% pour une prestation donnée, cela signifie que le ticket modérateur est couvert par la complémentaire. Pour rappel, il n’est pas pris en charge pas la Sécurité Sociale. De ce fait, la complémentaire santé rembourse la totalité du tarif de convention. Néanmoins, il n’est pas rare de voir des compagnies proposer des taux de remboursement de 150%, 200% voire 300%. Dans ce cas, les dépassements d’honoraires que peuvent pratiquer certains professionnels de santé sont pris en charge.

La solution la plus rapide et la plus pratique pour connaître avec précision le montant de vos futurs remboursements est d'effectuer une simulation en ligne. Certaines complémentaires santé comme Apreva par exemple vous permettent de le faire. C'est un réel plus !

Les frais médicaux pris en charge

En présentant sa carte d’affiliation à une complémentaire santé, certains frais médicaux peuvent être directement pris en charge sans avoir à être avancés. C’est le cas lors d’une hospitalisation, de l’achat de médicaments, d’examens en cabinet de radiologie ou d’analyses en laboratoire. Il peut arriver que les professionnels refusent de prendre la carte de mutuelle. Dans ce cas, il faut procéder à l’avance des frais. Le remboursement s’effectue ensuite par virement bancaire.

Une souscription à titre individuelle ou collective

Un contrat de complémentaire peut être souscrit à titre individuel ou bien collectif, via l’entreprise. Dans ce cas, les contrats proposés sont souvent beaucoup plus intéressants que les contrats souscrits à titre individuel. Les remboursements des salariés qui nécessitent des frais de santé sont rapidement amortis par les cotisations des salariés qui n’ont pas de problèmes de santé. Par conséquent, à tarif équivalent, les garanties sont souvent plus intéressantes avec un contrat collectif qu’un contrat individuel. De plus, l’employeur participe, généralement à hauteur de 50%, au paiement des cotisations. À noter que depuis le 1er janvier 2016, l’employeur est dans l’obligation de proposer aux salariés qui n’en bénéficient pas une couverture collective minimale des frais de santé.

Combien ça coûte ?

Le tarif d’une complémentaire santé n’est pas la même pour tout le monde. Elle dépend de plusieurs critères : la situation personnelle du souscripteur, son âge, son lieu de résidence… Quelqu’un qui habite en ville sera plus amené à consulter des praticiens qui pratiquent des dépassements d’honoraires. L’âge est également un facteur très important. Plus l’assuré est âgé et plus le montant de sa complémentaire augmente. La raison est simple : une personne âgée aura des besoins de santé plus importants qu’une personne plus jeune.

Une complémentaire santé n’est absolument pas obligatoire. Mais un problème de santé peut arriver à tout moment et engendrer des dépenses élevées. C’est pour quoi il est judicieux de souscrire à une mutuelle.