Comment aménager un cellier ?

Amenager un Cellier

Le cellier fait souvent office de garde-manger, arrière-cuisine ou coin buanderie. Cette pièce très pratique permet de stocker les ustensiles de cuisine, l’électroménager mais aussi les provisions. Même si les celliers sont de plus en plus petits dans les logements actuels, ils permettent d’entreposer un grand nombre de choses. Tout ce qui n’est pas utilisé au quotidien peut y trouver sa place.

Cependant, cette pièce est généralement petite, sombre et mal agencée. Mais, il ne tient qu’à vous de la rendre agréable et fonctionnelle. Découvrez nos astuces pour aménager un cellier avec goût. Suivez également nos conseils pour optimiser l’espace au maximum avec des rangements malins.

Où placer un cellier dans une maison ?

Près de la cuisine

Si vous êtes dans un projet de construction, il est utile de prévoir un cellier dans le logement. Traditionnellement, cette pièce jouxte la cuisine pour des raisons de praticité. Cependant, il existe d’autres possibilités d’aménagement.

Au sous-sol ou dans le garage

Au sous-sol, le cellier peut servir à accueillir l’électroménager (lave-linge, congélateur, réfrigérateur en doublon…). Placer son cellier près du garage comporte un avantage de taille. Cela facilite le rangement des courses lorsque vous revenez avec le coffre plein. Dans ce cellier, vous pouvez aussi y disposer les aliments dont vous vous servez peu (boîtes de conserve, légumes…).

Sous l’escalier ou dans la cuisine via une séparation

D’autre part, si vous n’avez pas de place dans la maison pour posséder un cellier, l’astuce consiste à utiliser l’espace vide sous l’escalier. Cela offre une surface de rangement pour entreposer l’aspirateur ou les provisions, par exemple.

Vous pouvez également couper votre cuisine en deux si la surface le permet. Pour cela, séparez l’espace visuellement avec une verrière d’intérieur. Ainsi, la lumière naturelle est conservée.

A savoir : cette pièce ne nécessite pas forcément un éclairage naturel. Cependant, il convient d’y installer une lumière artificielle. Par ailleurs, le cellier doit être parfaitement ventilé et être bien au sec. Prévoyez aussi un sol facile à nettoyer pour que l’endroit reste propre. Enfin, en termes de superficie, il vaut mieux au moins 4 m² pour que la pièce soit fonctionnelle.

Cellier : à quoi sert la pièce ?

Le cellier offre un espace de rangement supplémentaire dans la maison. Vous pouvez tout à fait y entreposer :

  • les appareils électroménagers que vous utilisez peu (sorbetière, appareil à raclette ou fondue, crêpière, gaufrier…) ;
  • les produits d’entretien (serpillère, seau, balai, essuie-tout…) ;
  • les aliments qui ne se conservent pas à la lumière (ex. : les pommes de terre) ;
  • les provisions et réserves de nourriture telles que les packs d’eau ou de lait, les boîtes de conserves...

Les rangements malins pour aménager un cellier

Le tableau en bois

Tendance, le pegboard, sorte de tableau en bois avec des trous, permet d’accrocher les ustensiles de cuisine dans le cellier. Il a également une fonction décorative avec son design scandinave.

Les  étagères ouvertes

Pour un rangement pratique, on privilégie également les étagères ouvertes à fixer au mur. Lorsque vous voulez une épice, un condiment ou un aliment, cela facilite vos recherches. Pas besoin d’ouvrir les placards un à un pour trouver ce qu’il vous manque.

Panier, boîte, caisse de rangement

Les paniers, les boîtes, les caisses en bois ou en métal sont très utiles dans un cellier pour entreposer les différents aliments. Les fruits et légumes, par exemple, trouveront leur place dans un panier spécifique. Le rangement sera optimal dans le garde-manger. Collez ensuite une étiquette sur chaque contenant pour vous y retrouver plus facilement.

Suspension

D’autre part, si vous avez beaucoup de poêles et casseroles et que vous ne pouvez pas tout contenir dans la cuisine, suspendez vos ustensiles dans le cellier. Vous aurez tout à portée de main plutôt que d’ouvrir des placards ou tiroirs. Et cela participera à rendre la décoration rustique.

Armoires avec portes coulissantes

Les armoires avec portes coulissantes sont aussi une bonne option dans un garde-manger ou une arrière-cuisine pour ranger les aliments et ustensiles efficacement. Cela vous permet de disposer d’un espace de rangement à l’abri de la poussière.

Armoire fermée

Enfin, il convient d’entreposer ses produits ménager dans une armoire fermée afin d’éviter un accident domestique.

Aménagement cellier : nos idées pratiques pour gagner du temps

Lorsqu’il s’agit de faire la liste des courses, toutes les astuces sont bonnes pour optimiser son temps. Pour cela, il existe des moyens très simples et efficaces :

  • les étagères ouvertes plutôt que les placards fermées permettent d’avoir une vue directe sur les stocks. Vous perdez moins de temps à établir la liste de ce qu’il vous manque ;
  • au mur, installez un tableau noir pour noter les repas de la semaine ou les aliments qui manquent. Il s’agit alors de faire une liste de course provisoire en attendant de l’établir sur papier ;
  • les bocaux en verre permettent un rangement optimal. Il suffit de disposer l’aliment dans le bocal (farine, sucre, pâte, riz…) puis de coller une étiquette sur le récipient en verre. Ainsi, vous aurez une connaissance exacte de la quantité restante et vous pouvez gérer au mieux les stocks. En plus, avec leur look vintage, les bocaux apportent une touche décorative dans un cellier. Par ailleurs, un achat en vrac permet de réduire les déchets. Il suffit ensuite d’utiliser les bocaux pour stocker.

Comment aménager un cellier buanderie ?

Si vous décidez d’aménager un cellier pour en faire une buanderie, il faut veiller à ce que la pièce soit équipée :

  • d’un nombre de prises électriques suffisantes, d’une arrivée d’eau et d’une ventilation, et si possible, d’un évier ou point d’eau pour se laver les mains ;
  • d’un système de crémaillère sur les murs pour y installer des étagères à différents niveaux, à la fois ouvertes et fermées. Dans les placards fermés, entreposez les produits dangereux (lessive, javel…) ;
  • d’un espace suffisant pour entreposer une table à repasser et l’ouvrir ;
  • d’un plan de travail pour plier le linge, par exemple. Il existe des modèles pliables qui se rabattent ;
  • d’assez de rangements pour y déposer le linge (caisse, panier, boîte…).

A lire aussi :