Nerf sciatique : les traitements naturels

traitement naturel sciatique

Une inflammation du nerf sciatique provoque une douleur de grande intensité. En effet, le nerf sciatique est le plus long du corps humain. La douleur peut irradier de la taille jusqu’au genou dans le pire des cas. La sciatique est invalidante pour celui qui en souffre. Elle l’empêche de réaliser les actes de la vie quotidienne. Heureusement, il existe des remèdes naturels pour soulager l’inflammation du nerf sciatique. Découvrez les trucs de grand-mère pour moins souffrir des sensations de crampe et pincement dues à une sciatique.  Soignez rapidement votre mal avec des remèdes maisons efficaces.

Remèdes naturels pour soulager une sciatique

En cas d’inflammation du nerf sciatique, il est impératif de consulter son médecin généraliste. Lui seul sera en mesure de déterminer la gravité de la sciatique. Il pourra prescrire un traitement adapté. Cependant, en complément des médicaments, il est tout à fait possible d’appliquer certains remèdes maisons pour guérir plus vite et mieux supporter la douleur. Certains aliments ont des propriétés étonnantes et sont conseillés en cas de sciatique.

Jus de pomme de terre et céleri

Si vous possédez un extracteur de jus, n’hésitez pas une seule seconde. Le jus de pomme de terre et de céleri s’avère très efficace contre les douleurs dues à une sciatique. A noter, il vous faut au moins 30 cl de jus pour que la solution fasse effet. Vous pouvez en consommer de manière régulière sans problème.

Saule blanc

L’infusion de saule est conseillée pour soulager la douleur de la sciatique. En effet, la saule possède de la salicine. Il s’agit d’une substance que l’on retrouve dans l’aspirine. Il est recommandé de faire bouillir un demi-litre d’eau en laissant infuser un bout de saule. Puis, de faire cuire pendant un quart d’heure. Une fois la boisson bien filtrée, buvez sans risque. L’opération peut être renouvelée toutes les huit heures.

L’ortie

De manière paradoxale, l’ortie possède des propriétés apaisantes. Utilisez cette plante en infusion dans un bain, ou en passant quelques branches sur l’inflammation. Effectué de manière délicate, ce geste réduira la douleur de la sciatique. La méthode est à réaliser deux fois par jour maximum.

Thym et origan

Le thym et l’origan possèdent des vertus anti-inflammatoires. Laissez infuser pendant quinze minutes après ébullition et buvez deux fois par jour. La solution soulagera la douleur.

L’ail

L’ail possède de nombreuses vertus. Parmi elles, celle de favoriser la circulation du sang et de maintenir le sang chaud. En consommant un ail cru, soulagez vos douleurs du nerf sciatique.

D’autres plantes possèdent des vertus apaisantes et peuvent être utilisées pour réduire la douleur de la sciatique. Parmi elles, le curcuma accompagné de poivre noir, l’arnica, le millepertuis, la camomille romaine, la fleur de tilleul ou encore la lavande.

Acupuncture et chiropraxie contre la sciatique

L’acupuncture est un traitement alternatif qui consiste à planter des aiguilles dans des points précis du corps. Il permet le bon fonctionnement des nerfs. Après quelques séances, vous devriez ressentir ses bienfaits sur la douleur.

La chiropraxie se révèle aussi particulièrement efficace pour réduire la douleur de la sciatique. L’opération consiste à manipuler la colonne vertébrale afin de procéder à la réduction de l’inflammation. Cela favorise la guérison naturelle.

Les bons gestes pour soulager la douleur de la sciatique

L’eau chaude soulage la douleur et réduit l’inflammation du nerf sciatique. Il suffit d’appliquer du chaud sur la zone douloureuse. Renouvelez l’opération trois fois par jour. Pour plus d’efficacité, alternez chaud et froid. Appliquez également des sacs de glace sur la zone affectée environ vingt minutes et ce, toutes les deux heures.

Le repos est essentiel en cas de sciatique, mais l’immobilité totale peut aussi avoir ses revers. Si possible, reprenez vos activités quotidiennes après un repos respecté de 48 heures. Vous pouvez, par exemple, effectuer des étirements de yoga. Ils vous seront bénéfiques. En revanche, ne portez pas de charges lourdes et maitrisez vos gestes afin d’éviter les faux mouvements pendant au moins six semaines.

Durant cette période, faites vous masser par un professionnel. Le massage profond est un bon allié pour lutter contre les douleurs musculaires, lesquelles vont souvent de pair avec la sciatique. Le massage peut également réduire le stress engendré par la douleur de l’inflammation. A savoir, ne vous faites masser que par un professionnel. En effet, un faux mouvement peut entraîner un retour des douleurs. Le massage peut être accompagné d’huiles essentielles pour plus de résultats.

Si le mal persiste malgré tous les remèdes maisons, consultez votre médecin. Celui-ci déterminera s’il ne s’agit pas d’un autre problème. En effet, il peut s’agir d’une vertèbre déplacée.

Nerf sciatique : les traitements naturels
3.9 (78.6%) 43 votes