Comment aménager un jardin zen ?

jardin zen

Vous souhaitez créer un jardin zen mais vous ne savez pas du tout comment faire ? Découvrez nos conseils pour y arriver ?

Qui n’a jamais rêvé d’un lieu propice à la rêverie et à la détente pour échapper au tumulte de la vie quotidienne ? Avoir un coin de paradis chez soi pour se détendre et se relaxer, c’est possible. Et pas besoin de posséder un grand terrain pour se créer un endroit relaxant. Souvent confondu avec le jardin japonais, le jardin zen a tout pour séduire les amoureux de la détente. Pour méditer tranquillement après une journée de travail, rien de tel que cet art paysager. Mais avant d’en profiter pleinement, découvrez nos conseils pour le créer, l’aménager et l’entretenir dans les règles de l’art.

Qu'est-ce qu'un jardin zen ?

Le jardin zen est un art paysager qui fait la part belle à l’esprit minimaliste et aux minéraux. En outre, le jardin zen est fait uniquement pour être regardé contrairement au jardin japonais, où l’on peut se balader. Autrement dit, le jardin zen occupe une toute petite surface. Depuis un banc ou une chaise, ce type de jardin s’admire et permet les moments de méditation et d’apaisement.

Dans un jardin zen, rien n’est laissé au hasard car l’harmonie visuelle prime. Sa forme, par exemple, est étudiée avec soin. Ainsi, il est généralement rectangulaire si l’espace le permet. Souvent, on retrouve également de la roche et du sable sculpté de manière circulaire avec un râteau. L’outil à main est là pour rappeler les mouvements de l’eau.

D’autre part, le jardin met en scène des éléments fondamentaux tels que le rythme des saisons, le sentiment de l’éphémère et l’ordre cosmique. Cela passe par du symbolisme et de la capture de paysage. Et d’un point de vue pratique, le jardin zen fait appel à la miniaturisation et à un travail minutieux sur la notion d’échelle.

Parmi les jardins zen les plus connus, il y a celui du Ryôan-ji à Tokyo au Japon, qui s’étend sur 200 m². Il s’agit d’un exemple magistral de cet art paysager.

A savoir : le jardin zen trouve son origine chez les moines bouddhistes qui composaient un jardin minéral dans l’enceinte du temple. Et ce, dès le XVIème siècle. Il s’agissait déjà d’un endroit dédié à la médiation, fait pour suivre la philosophie zen tout en admirant la beauté des végétaux.

Comment créer un jardin zen ?

Choisir le bon emplacement

Le jardin zen est un lieu propice à la méditation et à la relaxation. Par conséquent, mieux vaut choisir un emplacement tranquille, si possible en retrait.

Mais vous pouvez tout à fait intégrer un jardin zen au milieu d’un jardin d’apparence plus classique, c’est ce que certains font. Pour cela, utilisez des bambous, par exemple, pour créer une atmosphère sereine.

L’autre idée consiste à créer son jardin zen dans un patio, avec une vitre. Une solution idéale si vous n’avez pas de terrain.

Dans tous les cas, l’emplacement ne doit pas être choisi au hasard car il s’agit d’un coin propice à la paix intérieure, loin du tumulte.

Organiser l’espace

L’étape suivante consiste à définir l’espace et à déterminer de quelle manière il sera délimité. Allez-vous utiliser une clôture en bois exotique, une haie de bambous, des ardoises à la verticale… ?

Pour organiser l’espace dans les meilleures conditions, mieux vaut concevoir un plan précis sur papier en indiquant les espaces, les matériaux, les couleurs, les plantes à installer, les éventuelles décorations et pièces de mobilier.

N’oubliez pas de prendre en compte certains éléments comme la position du soleil à différents moments de la journée. Vous l’aurez compris, avant de vous lancer dans la préparation du terrain, tout doit être mûrement réfléchi.

Préparer le terrain pour son jardin zen

Vous avez sélectionné la meilleure place pour créer votre jardin zen et conçu un plan précis ? Parfait ! La prochaine étape consiste maintenant à préparer le terrain pour accueillir votre coin de paradis.

Commencez d’abord par enlever toutes les mauvaises herbes et les végétaux gênants. Puis, utilisez un rouleau pour aplanir le sol.

Vous pouvez ensuite installer un géotextile en veillant à le laisser dépasser du sol. Cela permettra d’éviter que les mauvaises herbes ne viennent.

Puis, délimitez votre jardin zen en vous servant de lambourdes de bois exotiques ou de gros galets. Outre leur fonction séparative, ils permettront de faire tenir le géotextile.

Pour casser la monotonie, placez des pierres à la verticale et à l’horizontale en respectant toutefois la symbolique du cosmos. Et pensez toujours nombre impair. Le jardin zen ne supporte pas la symétrie.

Près des roches centrales, vous pouvez également planter une fougère, un bambou à moins que vous ne préféreriez un érable du Japon. Si vous le souhaitez, mettez aussi de la mousse sur les roches si celui-ci se trouve dans un endroit ombragé. N’oubliez pas non plus de verser du sable et des graviers sur la zone appartenant au jardin.

Enfin, ratissez le jardin zen en partant d’un angle.

La décoration du jardin zen

Un certain nombre d’élément se révèle essentiel pour décorer un jardin zen.

Les pas japonais

Il en existe plusieurs styles avec des matériaux différents et avec divers agencements de pierre.

Dans la tradition du jardin zen, les pas japonais sont faits pour participer à l’imaginaire. Disposez-en un nombre impair pour créer un déséquilibre, lequel participe paradoxalement à une harmonie. Contrairement aux jardins  à la française, le jardin zen met l’asymétrie à l’honneur. Pensez-y quand vous ferez votre chemin.

Les ponts

Dans la culture populaire, le pont symbolise le passage d’un monde à l’autre. Il donne aussi accès à l’île et évoque le paradis.

Les amateurs de jardin zen aiment intégrer cet élément fort dans leur lieu de méditation.

Les lanternes

Les lanternes sont là des objets détournés de leur utilisation. Dans un jardin zen, la lanterne indique la présence de l’homme.

En fonction de leur dimension, de leur position ainsi que de leur matière, elles ont une vocation esthétique ou pratique.

Il en existe des grands modèles. Vous pouvez ainsi choisir cet objet comme élément fort de votre jardin.

Les statues zen

Placez une ou plusieurs statues zen dans votre jardin. Cela peut être un petit Bouddha, par exemple. Vous en trouverez facilement dans les magasins de déco et de jardinage.

Le mobilier

Si vous mettez du mobilier dans votre jardin zen, pensez toujours sobriété en faisant le choix de meuble brut.

Généralement, dans un jardin d’inspiration zen, on trouve un simple banc en pierre ou en granit

Conseil : même si vous êtes séduit par une multitude d’objets et décorations d’inspiration zen, faites le choix de la sobriété. En effet, il s’agit du principal secret d’un jardin zen réussi. Résistez à la tentation de l’accumulation. Et articulez plutôt l’ensemble de votre jardin autour d’un élément décoratif tel qu’un point d’eau, un pont ou une grande statue zen.

Entretenir son jardin zen : nos recommandations

Il ne suffit pas d’aménager un jardin zen pour pouvoir s’y détendre à l’envi. Encore faut-il l’entretenir régulièrement afin qu’il respecte sa fonction première.

Pour cela, ramassez les feuilles mortes tombées dans votre jardin zen. Et il est aussi recommandé de ratisser la zone au moins une fois par semaine pour que le lieu conserve son bel aspect. Ratissez toujours depuis l’extérieur afin de ne laisser aucune trace dans votre paradis.

Enfin, taillez les plantes en maîtrisant leur forme, et n’oubliez pas de les arroser au besoin.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.