Monte escalier : Comment bien choisir son modèle ?

choisir un monte escalier

Vous ou un de vos proches rencontrez des difficultés de mobilité pour monter à l’étage de votre maison ? Le monte escalier est une solution à envisager. Cet équipement permet de conserver une indépendance non négligeable pour le confort et le moral de la personne concernée. Néanmoins, il est important de sélectionner le modèle du monte escalier en fonction du type d’escalier (droit, colimaçon…) et des besoins de la personne. Avec l’aide de Reponses-bien-viellir.fr, nous vous apportons différents conseils de façon à bien choisir le modèle qui vous convient.

Le monte escalier électrique

Que votre escalier soit tournant ou droit, le monte escalier électrique convient. Il est constitué d’un siège, d’un ou plusieurs rails et d’un bloc moteur électrique.

Le siège repose sur des rails fixés le long de l’escalier. Le moteur est alimenté par des batteries reliées au secteur électrique. Le monte escalier descend ou monte à l’aide de commandes placées aux deux extrémités des rails et sur le siège.

L’utilisation est simple, la personne s’installe sur le siège et actionne une commande pour rejoindre le haut ou le bas de l’escalier. Pour la sécurité, des équipements sont prévus comme des capteurs pour couper l’appareil en cas de problèmes, une ceinture… D’autres options sont disponibles.

Voyons ensemble les différents types de monte-escaliers.

La plate-forme pour fauteuil roulants

La plate-forme fauteuil équivaut au monte escalier électrique, à la différence qu’elle est destinée aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant.

Le mini-ascenseur

Le mini-ascenseur est un plateau qui descend et monte verticalement. Il a pour avantage de pouvoir s’installer à l’extérieur et à l’intérieur d’une maison. En revanche, quelques travaux sont parfois nécessaires. Le mini-ascenseur fonctionne grâce à un panneau de commandes. La plateforme est appelée par une commande située sur les paliers.

Une rampe d’accès reçoit le fauteuil qui se replie lors du fonctionnement de la plateforme. Plusieurs moyens de sécurité sont présents : les portes se ferment pendant le déplacement, un bouton d’arrêt peut être actionné en cas d’urgence, lors d’une coupure électrique, la plateforme est descendue manuellement.

Le monte-escalier mobile

Le monte-escalier mobile ne nécessite aucune installation. L’utilisateur n’est pas autonome, il a besoin d’une personne pour l’aider à accéder au niveau d’étage souhaité. Il se démonte en plusieurs parties et se transporte dans une voiture.

Le fauteuil roulant monte-escalier

Destiné plus spécialement aux personnes ayant des troubles de la marche ou paralysées des membres inférieurs, le fauteuil roulant monte-escalier est actionné par un accompagnateur. Il permet de monter et de descendre les marches d’un escalier droit ou en colimaçon.

La chaise élévatrice

Il existe deux modèles de chaises élévatrices. La chaise élévatrice avec siège implique qu’un rail soit fixé au plafond en haut de l’escalier, et la chaise au rail. À l’aide d’une télécommande, la chaise monte ou descend. Quant à la chaise élévatrice pour fauteuil roulant, elle fonctionne de la même manière que la chaise élévatrice avec siège, par contre, ce sont des harnais qui descendent du rail et permettent de fixer le fauteuil au rail.

Monte escalier : Comment bien choisir son modèle ?
4.5 (90.73%) 41 votes