Comment poser une clôture ?

poser une cloture

Si vous êtes propriétaire d’une maison et d’un jardin, la pose d’une clôture présente d’évidents avantages. Elle vous permet d’en marquer les limites et de le fermer aux intrus. Elle peut aussi vous protéger des regards indiscrets. Pour installer votre clôture, il convient de procéder de façon méthodique.

Les premières étapes

Avant de poser votre clôture, il convient d’abord de vous renseigner sur les éventuelles démarches à accomplir. Si, d’ordinaire, l’installation d’une clôture n’est pas soumise à l’obtention d’un permis de construire, elle peut nécessiter, de votre part, une déclaration préalable de travaux.

Si vous avez décidé de poser une clôture grillagée, il vous faut d’abord choisir un matériel approprié, composé de grillages de jardin adaptés, de poteaux et de fils de tension. Prévoyez aussi un outillage approprié. Si vous optez pour une clôture en bois, privilégiez des panneaux traités en profondeur contre l’humidité et les insectes.

Vous pouvez effectuer l’installation vous-même ou confier le travail à des spécialistes. Ainsi la pose de clôture à Caen est accomplie par des professionnels chevronnés, qui mettent à votre service un savoir-faire éprouvé.

La première chose à faire est de borner le terrain avec précision. Il faut vous assurer que la clôture ne débordera pas sur le terrain de votre voisin. Cette délimitation peut se faire au moyen de ficelles.

L’installation des poteaux et piquets

Il faut ensuite planter dans le sol des piquets qui, à des distances régulières, marqueront l’emplacement des poteaux. N’oubliez pas de contrôler le niveau de la future clôture en tendant une cordelette entre les piquets.

Ceci fait, il est temps de creuser, à l’emplacement des piquets, d’angle et intermédiaires, les trous devant recevoir les poteaux destinés à tenir le grillage ou les panneaux de bois. Creusez assez profondément, à l’aide d’une bêche, de manière à assurer un bon maintien des poteaux. De même, le trou doit avoir une largeur précise. Pour être sûr que le poteau tienne bien, vous pouvez disposer des cailloux ou des graviers dans le trou de scellement. Il est préférable de commencer par sceller les poteaux d’angle.

Il vous reste à verser du béton, et un peu d’eau, par dessus. Vous pouvez aussi utiliser un mortier prêt à l’emploi. Tant que le ciment n’a pas bien pris, maintenez le poteau par des cales. Pour cela, il importe de laisser aux scellements le temps nécessaire, quelques jours en général. Puis, à l’aide d’un niveau, ou d’un fil à plomb, vérifiez qu’il soit bien droit, et fixez sur le poteau une jambe de force. Comme son nom l’indique, cet élément métallique va venir renforcer le poteau. Pour le maintenir avec solidité, cette pièce devra respecter un angle d’inclinaison suffisant et sera également bétonnée.

Dans le cas d’une clôture en bois, il faut positionner les éléments métalliques, baptisés embases, dans lesquels vont venir s’emboîter les poteaux. Avant de les mettre en place, il convient, là encore, de bien vérifier qu’elles soient d’aplomb.

La pose du grillage ou des panneaux

Si vous avez choisi de poser une clôture grillagée, le matériel fourni comprend des pièces appelées tendeurs qui, comme leur nom l’indique, permettent d’assurer la tension des fils qui servent de support au grillage. Ces tendeurs se fixent sur les poteaux d’angle de manière assez simple, notamment au moyen de boulons.

Ensuite, il convient d’installer ces fils, dits de tension. Pour cela, il faut les faire passer par les orifices qui, dans les poteaux, sont conçus pour cet usage. Pour bien assurer une fixation solide de ces fils, munissez-vous d’une pince et tournez l’extrémité des fils plusieurs fois. Faites passer ces fils dans tous les trous prévus pour eux jusqu’à ce que vous ayez fait le tour complet de la clôture et que vous soyez revenu à votre point de départ.

C’est alors que les fils de tension doivent être introduits dans les tendeurs. En tournant les boulons du mécanisme, vous assurez la tension progressive des fils. Le matériel fourni comprend également une barre de tension qui, fixée au grillage, permet de le fixer solidement à un premier poteau. Cette barre permet également de répartir la tension sur l’ensemble du grillage, et notamment sur toute sa hauteur. Au départ de ce premier poteau, il ne vous reste plus qu’à dérouler le grillage et à le disposer contre les autres poteaux et les fils de tension. Le grillage sera ensuite fixé par des agrafes.

Dans le cas d’une clôture en bois, il faudra d’abord installer le premier poteau dans son embase. Enserré dans l’embase métallique, le poteau est bien arrimé au moyen de vis adaptées. Les poteaux d’angle étant fixés, il reste à assembler, entre eux, les panneaux ou les lames qui vont composer la clôture.

Certains poteaux sont conçus avec des rainures dans lesquelles les lames vont venir s’emboîter les unes sur les autres, dans le sens de la hauteur.

Comment poser une clôture ?
4.2 (83.75%) 16 vote[s]