Comment réduire les démangeaisons des piqures de moustiques ?

comment-reduire-demangeaisons-piqures-moustiques

Durant la période estivale, les moustiques peuvent, pour certains d’entre nous, être un véritable fléau. Entre réactions allergiques et boutons qui grattent, les moustiques sont des insectes quelque peu envahissants dont on se passerait bien.

Bien qu’il soit possible de limiter les risques de piqures, il arrive que, malgré toutes les précautions prises, nous nous fassions piquer.

Comment réduire les démangeaisons des piqures de moustiques ?

Des remèdes naturels

Utiliser depuis la nuit des temps, et qualifiés de « remèdes de grand-mères », il existe une multitude de substances qui réduisent l’intensité des démangeaisons et peuvent, parfois, les faire disparaître.

De la même manière qu’il existe des répulsifs naturels contre les moustiques, il est possible de calmer les démangeaisons causées par les piqures de moustique de manière écologique. Voici une liste non-exhaustive de ces remèdes naturels.

Le vinaigre

Solution miracle, le vinaigre peut calmer les démangeaisons de piqures de moustique. En effet, grâce à sa forte teneur en acide acétique, le vinaigre dispose de propriétés antiseptiques qui calment instantanément les démangeaisons liées à la piqure d’un moustique. En plus d’être naturel, ce remède est accessible à tous. En effet, presque l’intégralité des ménages ont dans leur cuisine du vinaigre de vin ou de cidre.

Ainsi, en imbibant un coton de vinaigre puis en le déposant sur la piqure, vous serez rapidement soulagé.

L’huile essentielle de lavande

Très utilisées dans les médecines alternatives, les huiles essentielles ont des vertus infinies. Afin de soulager les démangeaisons liées à des piqures d’insectes, et notamment de moustiques, l’huile essentielle de lavande s’avère être la plus efficace.

Cependant, pour éviter les risques de réactions allergiques voire de brulures, il est fortement recommandé de l’utiliser avec précautions. Ainsi, on limite la quantité d’huile essentielle à deux gouttes à déposer sur le bouton de moustique. De plus, ce traitement naturel est réservé exclusivement aux adultes. En effet, bien que son effet anti-inflammatoire soit prouvé, l’huile essentielle de lavande peut être dangereuse chez les plus petits.

Le bicarbonate de soude

Substance aux multiples propriétés, le bicarbonate de coude est un allié de taille contre les démangeaisons des piqures de moustiques. En effet, cette poudre très fine est capable de réduire significativement l’inflammation causée par la piqure, d’où l’intérêt d’en avoir à portée de main lors de l’arrivée des beaux jours.

Le plantain

Mauvaise herbe par excellence, le plantain est pourtant une plante capable de calmer rapidement les démangeaisons causées par une piqure de moustique. Ainsi, directement dans votre jardin, vous pouvez arracher quelques feuilles de plantain que vous frotterez ensuite sur le ou les bouton(s). Antihistaminique naturel, le plantain soigne aussi les piqures d’autres insectes volants tels que les guêpes ou encore les frelons.

Si les démangeaisons ne sont pas apaisées après le premier passage, n’hésitez pas à renouveler l’opération jusqu’à la disparition des symptômes liées à la piqure de moustiques.

Autres remèdes

Parmi les remèdes naturels capables de soulager les démangeaisons de piqures de moustiques, on retrouve aussi les feuilles de menthe, l’ail, le thé ou tout simplement un glaçon.

Avec tous ces solutions proposées vous permettant de calmer les démangeaisons de piqures de moustiques, vous voilà fin prêt à affronter sereinement les belles soirées d’été.