Mutuelle pour séniors : guide et conseils pour bien choisir

Mutuelle Pour Séniors

Pour les séniors, les soins de santé font partie des postes de dépense les plus élevés. Afin de les couvrir sans trop dépenser, il est important de souscrire une mutuelle de santé adéquate. Cela implique notamment de faire son choix parmi une multitude d’offres. Afin de vous aider, voici donc un petit guide avec les critères à prendre en compte pour bien choisir sa mutuelle pour séniors.

Une mutuelle pour séniors qui répond à vos besoins

Les besoins en santé peuvent beaucoup varier d’un individu à un autre. Tout dépend en effet de l'historique médical, du style de vie ou encore du patrimoine génétique de chacun. Ainsi, pour bien choisir votre mutuelle pour séniors, il est important de faire le point des garanties indispensables pour vous. Cela, tout en tenant compte de vos problèmes de santé actuelles, ainsi que de vos potentiels besoins futurs.

En règle générale, on recommande d’opter pour un contrat intégrant les garanties suivantes :

  • Les soins optiques (verres, montures et/ou lentilles) ;
  • Les soins dentaires (prothèses et implants) ;
  • Les consultations chez des spécialistes ou des professionnels de la santé qui pratiquent des dépassements d’honoraires ;
  • Les soins auditifs ;
  • Les médicaments ;
  • La prise en charge de l’arthrose et des rhumatismes.

Vous pouvez également envisager des garanties additionnelles comme la prise en charge d’une aide médicale à domicile, la perte d’autonomie ou encore les appareillages.

Veillez aussi à supprimer de votre contrat, les garanties superflues afin de ne pas payer une prime trop élevée inutilement. Pour un sénior, des garanties comme celles de maternité ou de contraception sont, par exemple, absolument inutiles.

Mutuelle Pour Séniors

Les conditions du contrat : des détails à examiner attentivement

Pour éviter les mauvaises surprises, un examen minutieux des conditions spécifiques du contrat est indispensable avant de valider votre choix. Dans ce cadre, une attention particulière doit être accordée aux détails suivants :

Le délai de carence

La plupart des assureurs et mutuellistes appliquent ce qu’on appelle un délai de carence. Il s’agit d’une période suivant la signature du contrat, au cours de laquelle vous n’êtes pas couvert. Elle varie généralement entre 3 et 12 mois. Si vous souscrivez à une mutuelle dans l’optique d’être indemnisé pour un ennui de de santé immédiat, cela peut donc représenter un problème. Dans l’idéal, optez pour une mutuelle qui applique le délai de carence le plus court possible.

La limite d’âge

Les garanties offertes par certaines mutuelles ne sont plus valables après un certain âge. Compte tenu de l’évolution de l’espérance de vie moyenne, ce type de contrat est peu avantageux. En effet, ne plus bénéficier d’une protection à partir d’un certain âge peut constituer un réel risque. Mieux vaut éviter d’y souscrire.

Les plafonds de remboursement

Les factures des soins pour les personnes âgées peuvent très vite atteindre plusieurs centaines d’euros. Si la couverture offerte par votre mutuelle pour séniors n’est pas conséquente, vous pouvez alors vous retrouver à faire face à de grosses dépenses pendant vos vieux jours. Assurez-vous donc que le plafond de remboursement mentionné dans le contrat est aussi élevé que possible.

Les exclusions de garantie

Les exclusions de garantie sont des prestations qui ne sont pas prises en charge par votre mutuelle. En d’autres termes, vous devez les payer de votre propre poche. Leur liste varie d’une mutuelle à une autre, mais en règle général, on y retrouve :

  • Des exclusions clairement mentionnées dans le contrat : chirurgie réfractive, thalassothérapie, séjours en maisons de retraite. Les soins dans certains types de cliniques et les longues hospitalisations sont aussi généralement exclus ;
  • Des sinistres dus au comportement de l’assuré : la pratique de certains sports dangereux, la conduite en état d’ivresse ou sous une substance illicite, etc.

Consultez donc attentivement la liste des exclusions mentionnées dans votre contrat et n’hésitez pas à demander plus d’informations si nécessaire.

À quel âge faut-il souscrire à une mutuelle pour séniors ?

Beaucoup de gens ne pensent à souscrire une mutuelle pour séniors qu’à l’approche de leur départ à la retraite (ou vers l’âge de 60 ans). En fait, il est préférable de le faire dès l’âge de 50 ans afin de bénéficier de tarifs plus avantageux. Car plus l’âge du souscripteur est avancé, plus la prime à payer est généralement élevée. Les mutuelles considèrent en effet que les risques de maladies sont globalement plus importants avec l’âge. Certaines mutuelles refusent même les nouveaux adhérents âgés de plus de 65 ans. N’attendez donc pas le dernier moment.

Utilisez un comparateur en ligne

Ne choisissez pas votre mutuelle en vous laissant séduire par un prix exceptionnellement bas. En effet, une prime trop basse cache souvent de nombreuses exclusions et des plafonds de remboursement trop bas. Accordez plutôt une attention particulière à chacun des critères évoqués plus haut afin de faire le bon choix de mutuelle pour séniors. Pour faire des économies, utilisez un comparateur en ligne comme Lesfurets.com. Définissez clairement vos critères de sélection, lancez la recherche et faites votre choix.