Assurance professionnelle : quels sont les avantages ?

Assurance Professionnelle

Une entreprise a tout intérêt à souscrire une assurance professionnelle. Elle permet de se prémunir contre l’ensemble des risques liés à son activité concernant son personnel, ses biens ou sa responsabilité. En fonction du type d’entreprise, le contrat d’assurance professionnelle doit être adapté. Retour sur les avantages d’une assurance professionnelle selon le type d’entreprise.

Quels types de métiers pour une assurance professionnelle ?

Si une assurance professionnelle est vivement recommandée pour toutes les entreprises car elle permet de se protéger des risques et de percevoir une indemnité en cas d’incident si cela est prévu dans le contrat, elle est obligatoire pour certaines activités. C’est le cas des professions juridiques, dans le corps médical, dans le BTP, pour les experts-comptables, les agents immobiliers et pour les architectes par exemple.

D’autres assurances sont réservées à des activités spécifiques comme l’assurance agricole ou celle dédiée au transport de marchandises. En bref, l’assurance professionnelle couvre l’ensemble des dommages corporels, matériels et immatériels causés à des tiers dans le cadre de l’activité de l’entreprise.

Les avantages d’une assurance d’entreprise

Pour une PME, l’assurance professionnelle protège les locaux professionnels ainsi que les équipements et le matériel en cas de sinistre, prend en charge les frais fixes si un évènement occasionne une interruption de l’activité de l’entreprise et assure une protection juridique.

D’autres garanties peuvent s’ajouter à cela. Une PME peut choisir d’assurer ses aménagements extérieurs (parking, terrasse, éclairage…) mais aussi de souscrire une garantie « rééquipement à neuf » ou « pertes de marchandises sous températures régulées ». Elles permettent d’être indemnisé pour le matériel et les équipements en cas de sinistre ou de compenser la perte de denrées alimentaires liée à la panne d’un réfrigérateur, d’un congélateur ou de la chambre froide.

L’assurance professionnelle peut s’adapter en fonction de l’activité de la PME pour offrir la couverture la plus appropriée.

Une assurance professionnelle pour une start-up apporte de nombreux avantages. Une assurance startup protège les locaux et les biens professionnels en cas d’incendie, de dégât des eaux, de vol…

Ce contrat protège la start-up en cas de dommages causés à un tiers dont l’entreprise serait tenue responsable et surtout, assure sa pérennité dans le cadre d’un sinistre important entraînant une perte d’exploitation. Si un désaccord ou un litige survient avec un client ou un prestataire, l’assurance professionnelle permet de bénéficier d’une protection juridique et de la prise en charge des frais si le litige n’a pas pu être réglé à l’amiable et a nécessité l’intervention d’un avocat. Elle protège également la start-up des conséquences d’une cyber-attaque : atteinte à l’e-réputation, frais de notification des clients, pertes financières… Des difficultés qui pourraient conduire à une faillite pour une start-up.

Un freelance peut avoir besoin de souscrire une assurance professionnelle s’il est amené à travailler chez un client. Ce contrat va le protéger en cas de dommages corporels et matériels qu’il peut causer à autrui. L’assurance professionnelle peut également couvrir les dommages et les pertes financières liées au matériel du client, au dysfonctionnement d’un matériel ou à une perte de données. Parfois, le coût de l’indemnisation des dommages engendrés peut s’avérer très élevé, notamment en cas de blessure, de suppression de données, ou d’atteinte à l’image. Il est donc préférable de souscrire une assurance pour couvrir les sommes exigées pour la réparation du préjudice. De plus, de nombreux clients ne souhaitent pas prendre le risque de collaborer avec un prestataire qui n’est pas assuré. Il y a donc tout intérêt à souscrire une assurance professionnelle en tant que freelance.