Qu’est-ce que le bonus auto ?

Bonus Auto

Mis en place en 1976, le dispositif du bonus-malus devait favoriser une conduite plus prudente. Au contraire du malus, le bonus auto permet au conducteur vigilant de bénéficier d'une réduction de sa prime d'assurance auto.

Le principe du bonus est de récompenser les automobilistes qui, sur une période donnée, ne sont responsables d'aucun accident. Cette période s'entend des 12 mois consécutifs qui précèdent de deux mois l'échéance annuelle du contrat.

Si, durant ce temps, le conducteur n'a à déplorer aucun accident responsable, sa cotisation d'assurance, appelée cotisation de référence, est réduite de 5 %. Les sinistres dont le conducteur n'est pas responsable n'entrent pas dans le cadre de la clause de bonus-malus.

Ce système s'applique à tous les véhicules à moteur, avec quelques exceptions. Par conséquent, il concerne aussi bien les voitures que les cyclomoteurs au-dessus d'une certaine cylindrée ou les quads.

De leur côté, les engins agricoles ne sont pas concernés. Cette clause de bonus-malus doit être incluse dans votre contrat d'assurance.

Comment est calculé le bonus auto ?

Pour calculer le bonus auto, l'assureur se base sur un coefficient spécifique, appelé coefficient de réduction majoration (CRM). Au moment de la souscription du contrat, le coefficient est de 1.

Si vous n'êtes responsable d'aucun accident durant la première année de cotisation, le coefficient passera à O,95, ce qui signifie que votre prime sera réduite de 5 %.

Comme le bénéfice du bonus est cumulable, le coefficient descendra à 0,90 si vous n'avez à déplorer aucun accident responsable pendant la seconde année de cotisation.

Sur la base d'une cotisation annuelle de 500 euros, un coefficient de 0,90 % la porte ainsi à 450 euros. Soit une économie de 50 euros.

Quel est le montant maximal du bonus auto ?

Si, chaque année, vous ne provoquez aucun accident responsable, le coefficient de réduction majoration continue de baisser et votre bonus auto d'augmenter.

Le coefficient continue de baisser de 0,5 jusqu'à ce que vous atteigniez un coefficient de 0,80. À partir de cette valeur, le coefficient ne diminue plus que de 0,4 chaque année. Il affichera une valeur minimale de 0,50, qui correspond à un bonus de 50 %.

Cette valeur sera atteinte au moment du treizième anniversaire de la souscription de votre contrat. Ce qui signifie que, durant toutes ces années, vous ne devez pas être responsable d'un accident.

Il s'agit là du montant maximal de votre bonus. Il vous permet de payer la moitié seulement de votre cotisation de départ. Si vous conservez ce bonus de 50 % durant trois ans, le premier accident dont vous serez responsable ne le modifiera pas.

Quel impact sur votre devis auto ?

Si vous bénéficiez d'un bonus de 50 % depuis trois ans ou plus, certains assureurs peuvent vous proposer, dans leur devis assurance auto, des conditions très avantageuses.

En effet, ils peuvent vous permettre de conserver votre bonus à 50 % durant toute la période de souscription du contrat. C'est ce que les assureurs appellent parfois le bonus "à vie". Vous garderez donc les avantages de ce bonus même si vous provoquez plusieurs accidents responsables.

Ce dispositif très favorable n'est cependant pas reconduit si vous changez d’assurance auto. Ce qui signifie que votre assureur actuel transmettra à votre nouvelle compagnie d'assurance toutes les informations relatives à votre conduite, y compris la mention des sinistres responsables.

Par conséquent, votre nouvel assureur appliquera votre coefficient réel de réduction majoration. En fonction de la situation, votre bonus "à vie" peut ainsi se transformer en malus. Par ailleurs, le bonus "à vie" n'empêche pas non plus une éventuelle résiliation par l'assureur.

Le bonus auto en cas de changement d'assurance

Si vous changez d'assurance, que se passe-t-il pour votre bonus auto ? Dans ce cas, vous conservez votre bonus tel qu'il était au moment du changement d'assurance.

Votre assureur doit en effet transmettre à la nouvelle compagnie d'assurance toutes les informations nécessaires, et notamment celles qui concernent votre bonus. Ces informations, contenues dans un document spécifique, renseignent votre nouvel assureur sur l'existence, à votre bénéfice, d'un bonus auto.

Il lui suffira d'appliquer le coefficient de réduction majoration à ses tarifs pour vous faire bénéficier du bonus auquel vous avez droit.

Comment connaître mon bonus ?

Si vous désirez connaître le montant de votre bonus, il vous suffit de demander à votre assureur un document appelé relevé d'information.

Il conserve tous les renseignements concernant votre conduite, avec la mention éventuelle des sinistres responsables et le montant du malus ou du bonus. Cet historique retrace ces informations durant les cinq dernières années.

Vous pouvez obtenir ce document sur simple demande auprès de votre assureur, qui est tenu de vous le transmettre dans un délai de quinze jours. Ce relevé d'information vous renseignera, à tout moment, sur l'existence éventuelle d'un bonus et sur son montant.