Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?

dégat des eaux

Avoir son propre chez soi ne signifie pas être immunisé contre tous les problèmes. Un propriétaire ou même un locataire, risque de faire face à maintes surprises. Qu’il s’agisse de problèmes de gaz, d’électricité ou de plomberie, les pépins varient d’une catégorie à une autre.

Ici, nous nous arrêterons sur celles relatives à l’eau, comme les fuites, les montées des eaux et autres. Alors, quels sont les moyens mis en place pour pouvoir s’en protéger ? Et comment y faire face ?

Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?

Tout d’abord, il convient de s’arrêter sur la définition de cette expression, signifiant la présence d’une garantie, obligatoire pour les locataires, couvrant les dégâts relatifs à l’eau.

Elle a pour rôle de protéger et d’indemniser les biens meubles et immeubles de l’assuré contre les dommages subis à condition qu’ils soient liés à l’eau.

Les dégâts couverts par l’assurance habitation

Il convient, en premier lieu, de préciser que les dégâts couverts par l’assurance habitation ne sont pas toujours les mêmes, il faut s’assurer du contenu de votre contrat, afin de savoir à quoi vous attendre.

Quant aux types de dégâts pouvant être couverts par cette garantie, on peut lister à titre d’exemples :

  • Les engorgements
  • Les débordements
  • Les fuites d’eau et leurs conséquences
  • Les infiltrations d’eau, notamment à travers la toiture
  • Les ruptures de canalisations…

Les cas d’exclusion de la garantie

Il n’est pas concerné par la garantie, toute fuite d’eau ou tout dégât relatif à l’eau, car en effet, il existe certaines exceptions excluant la responsabilité de l’assureur.

Lorsque la responsabilité de l’assureur n’est pas engagée, c’est que le contrat ne couvre pas certaines situations particulières. Il s’agit notamment des cas de négligence de la part de l’assuré qui, par exemple, laisse l’eau couler ou une fenêtre ouverte.

De même, lorsqu’à cause d’une fuite d’eau, la facture est trop élevée, due à la surconsommation d’eau durant la fuite, les frais de celle-ci ne dépendent pas de l’assureur et sont plutôt à la charge de l’assuré.

Les mesures d’urgence

En cas d’urgence, c’est-à-dire que vous êtes en pleine constatation de problèmes liés à l’eau dans votre habitation, il convient d’avoir les réflexes qu’il faut, si ce n’est de sauver la situation, au moins amoindrir les conséquences.

Si l’eau provient de votre logement, il est donc fortement conseillé de fermer toutes les arrivées d’eau, surtout lorsque la fuite est importante. Contactez au plus vite un plombier pour solliciter son intervention.

Il est également possible de contacter votre assurance, ou du moins, le service d’urgence de celle-ci, si elle en dispose.

Dans le cas où l’eau provient d’un logement voisin, commencez par contacter les propriétaires. Si vous ne recevez pas de réponses, vous pouvez toujours opter pour une solution radicale, qui est de couper l’arrivée d’eau de tout l’immeuble, en pensant bien sûr à prévenir tous les occupants de celui-ci.

Vous pouvez évidemment nettoyer, mais sans rien jeter ou remettre en état quoi que ce soit.

Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?
4.8 (96%) 25 votes