Rentrée des classes : faut-il souscrire une assurance scolaire pour mon enfant ?

Assurance Scolaire

L’assurance scolaire permet de protéger votre enfant des dommages qu’il subit ou cause lorsqu’il est à l’école. Y souscrire revêt donc une importance capitale, car cela vous permet d’anticiper sur diverses situations. En plus, ce type d’assurance vous offre plusieurs garanties intéressantes. Le point complet dans cet article !

Quelles sont les garanties offertes par l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire vous permet de bénéficier de diverses garanties. Certaines d’entre elles sont obligatoires, tandis que d’autres sont facultatives.

Quelles sont les garanties obligatoires dans une assurance scolaire ?

Lorsque vous assurez votre enfant, les garanties obligatoires dont vous bénéficiez sont la garantie responsabilité civile et la garantie accident corporelle.

La première couvre les dommages corporels et matériels que votre enfant est susceptible de causer à des tiers : ses camarades, des enseignants, des équipements de l’établissement, etc.

Quant à la garantie accident corporelle, elle le protège des préjudices qu’il pourrait subir quand il est à l’école. Cela inclut la prise en charge des frais de santé, de secours, de recherche et de rapatriement. Cette garantie comprend aussi une indemnisation en cas de vols, d’invalidité permanente ou de décès.

Qu’en est-il des garanties facultatives ?

Les garanties facultatives varient en fonction de l’assureur et de la formule proposée. Mais en règle générale, elles comprennent :

  • Une protection juridique ;
  • Un soutien psychologique dans les cas d’agression ou de racket ;
  • Une assistance en cas de maladie (garde-malade, conduite à l’école, suivi, etc.).

Certains assureurs incluent aussi dans leur formule des dédommagements en cas de préjudice aux biens de l’enfant. Il peut s’agir de ses fournitures scolaires, de son appareil dentaire, de ses lunettes ou encore de ses autres effets personnels.

Assurance scolaire : trois principaux niveaux de couverture

En parallèle de cette distinction des types de garanties, le niveau de couverture offerte par une assurance scolaire peut varier en fonction des assureurs. Ces derniers proposent généralement trois niveaux de protection. Chaque niveau protège votre enfant pendant un certain moment de la journée ou sur une certaine période de l’année.

De façon concrète :

  • Le premier niveau protège votre enfant durant les trajets et les activités scolaires ;
  • Le deuxième niveau lui garantit une protection toutes les heures et tous les jours de l’année, quelle que soit l’activité qu’il pratique. Cela inclut les vacances, les colonies et les loisirs, à l’exception des sports extrêmes.
  • Le troisième niveau d’assistance lui offre les mêmes avantages que le deuxième, mais avec des plafonds de couverture et de prise en charge plus élevés.

Assurance scolaire : à qui s’adresser ?

Pour assurer votre enfant, vous avez plusieurs options. Vous pouvez choisir de le faire auprès de :

  • Son établissement ;
  • Un assureur indépendant ;
  • La compagnie auprès de laquelle vous avez souscrit votre assurance habitation.

Chaque alternative présente certains avantages spécifiques. Ainsi, choisir une compagnie indépendante pour l’assurance scolaire de votre enfant vous garantit de bénéficier d’une formule complète et/ou adaptée à vos besoins spécifiques.

Vous adresser à votre assureur habitation vous permet d’intégrer l’assurance scolaire à votre offre en cours sans surcoût. Cependant, la plupart du temps, cette formule n’inclut qu’une couverture très limitée et souvent insuffisante en cas de sinistre.

Enfin, le fait d’adopter l’assurance proposée par l’établissement scolaire vous permet de simplifier toutes les démarches à mener à cet effet. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il s’agit du meilleur contrat ou de l’offre la moins chère.

Pour faire le bon choix, prenez le temps d’évaluer clairement les besoins et la situation spécifique de votre enfant. Comparez ensuite les différentes offres et les modalités associées à chacune d’elles.

Est-ce obligatoire de souscrire une assurance scolaire ?

Selon la loi, vous n’êtes pas obligé d’assurer votre enfant. L’assurance responsabilité civile vie privée que contient votre contrat d’assurance habitation est tout à fait suffisante pour l’inscrire à l’école. En d’autres termes, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire avant l’inscription de votre enfant.

En revanche, elle est vivement recommandée afin de le couvrir en cas de dommages matériels et immatériels qui pourraient survenir durant les activités scolaires. De plus, pour les activités extrascolaires, périscolaires ou facultatives, ce type d’assurance est obligatoire.

En effet, puisqu’elles se déroulent en dehors de l’enceinte de l’établissement et dépassent généralement les horaires habituels, elles comportent un plus grand risque. Afin de prévoir toutes les situations fâcheuses, les établissements scolaires privilégient les élèves qui ont une assurance scolaire. Si votre enfant n’en dispose pas, il peut donc voir sa demande de participation à de telles activités, rejetée.

Que retenir ?

En résumé, souscrire une assurance scolaire pour votre enfant est certes facultatif, mais vivement recommandé. Cela vous permet de prévenir les préjudices qu’il pourrait causer à autrui ou qui pourraient lui être causés quand il est à l’école. De plus, c’est une couverture indispensable lui pour participer à toutes les activités parascolaires.

Pour ce qui est du prix d’une assurance scolaire, le montant de la prime annuelle varie globalement entre 10 et 60 euros en fonction de la formule choisie. N’hésitez pas à mettre en concurrence les différentes offres pour faire le bon choix.

Lire aussi : Assurance pour trottinette électrique : ce qu'il faut savoir

4.2/5 - (13 votes)