Quelles assurances professionnelles choisir ?

assurances pour les professionnels

Dès lors que vous exercez votre profession à titre individuel, vous êtes soumis à certains risques qu’il est judicieux d’assurer. Cela vous offre la possibilité de protéger vos biens et les tiers qui peuvent être impactés par les dommages. Certaines professions sont soumises à l’assurance professionnelle par la loi.

Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle ?

L’assurance professionnelle est une assurance qui peut couvrir les biens immobiliers et mobiliers d’une entreprise, ainsi que la responsabilité qu’elle engage. Elle garantit de ce fait la pérennité de l’activité de l’entreprise. Elle comprend deux volets :

  • La responsabilité civile : vous la connaissez tous à titre de particulier, mais elle s’adresse également aux professionnels qui sont également tenus de réparer les dommages causés à autrui. Si un tiers subit des préjudices du fait de l’exercice de votre activité, c’est la responsabilité civile de l’entreprise qui intervient alors dans le processus d’indemnisation et de réparation.
  • La multirisque professionnelle intervient en cas de dommages causés aux biens qu’ils soient matériels ou immobiliers de votre entreprise. Une fois indemnisé par votre assurance, vous pouvez assurer la poursuite de vos activités, c’est pourquoi elle est utile dans de nombreux cas et situations assez courantes.

À quoi ça sert ?

L’assurance professionnelle couvre tous les préjudices qui peuvent avoir lieu dans l’exercice de votre activité. Elle est valable que les dommages aient été causés par :

  • Vous-mêmes ;
  • Vos salariés ;
  • Vos animaux (dans le domaine agricole…) ;
  • Vos machines, outils, objets dont vous êtes propriétaire ou locataire ;
  • Vos sous-traitants.

Pour être couvert, le préjudice doit avoir lieu dans le cadre d’un chantier ou d’une mission au sein de l’entreprise ou en dehors. Les causes du préjudice peuvent être diverses : une faute professionnelle, une imprudence, une négligence…

L’assurance multirisque professionnelle couvre les sinistres affectant une personne (client, salarié…), l’activité de l’entreprise ou les biens. Voici une liste de ces risques :

  • Un arrêt d’activité provoqué par un sinistre et qui met en péril la trésorerie de l’entreprise ;
  • Un local pro endommagé par un cambriolage, une explosion, un incendie, une tempête ;
  • L’absence d’une personne-clé pour la bonne marche de l’entreprise en raison d’une invalidité ou d’un décès, ce qui mettrait en danger l’entreprise au niveau financier ;
  • Une flotte automobile ou une voiture indisponible pour diverses raisons : vol, accident, conditions météorologiques exceptionnelles.

Quelques exemples concrets :

  • Restaurant : plusieurs clients ont été victimes d’une intoxication alimentaire, vous faites jouer votre assurance pro.
  • Commerçant : un client glisse et se blesse dans le magasin, une fois encore c’est votre assurance qui prend le sinistre en charge.
  • Bâtiment : votre échafaudage s’effondre sur des voitures et fait des blessés, votre assurance prend en charge les frais occasionnés.
  • Agent immobilier : vous êtes tenus de vérifier différents points avant de mettre en vente la maison, votre client se rend compte une fois l’achat effectué de certaines malfaçons. C’est la RC professionnelle qui intervient alors

Y-a-t-il des assurances pro obligatoires ?

L’assurance Responsabilité civile (RC) professionnelle est rendue obligatoire par la loi pour toutes les professions dites réglementées :

  • Les professionnels du droit : avocats, huissiers de justice, notaires… Ce sont des métiers qui obligent à respecter le devoir de loyauté, de conseil, de prudence et de diligence, mais également de maintenir une efficacité des actes.
  • Les professionnels de la santé : médecins, infirmières, dentistes, sages-femmes… en raison du risque de faute professionnelle élevé.
  • Les experts-comptables.
  • Les agences immobilières.
  • Les agences de voyages.
  • Les agents généraux d’assurance.

Concernant les autres professions, elle reste facultative, mais recommandée et justifiée, du fait que l’entreprise peut être impactée par un sinistre ou mise en cause par un client, un tiers ou un fournisseur.

Bon à savoir : les dommages assurés peuvent être d’ordre corporel (atteinte physique), pécuniaire (pertes financières importantes), matériel (biens détériorés mettant l’activité en péril).

Les garanties importantes à posséder

Assurance Multirisque Professionnelle Thelem

Il faut faire très attention aux garanties dont vous bénéficiez en choisissant votre assurance professionnelle. Vous avez de nombreuses possibilités pour choisir votre assurance et il faut être très vigilant.

Thélem assurances vous propose des assurances particulièrement adaptées à votre activité et aux conditions dans lesquelles vous l’exercer. Cette assurance vous assure des garanties qui seront indispensables et qui couvriront toute l’étendue des risques possibles en raison de votre profession. Vous retrouverez les garanties essentielles comme l’incendie, les dégâts causés par des catastrophes naturelles, le vol ou le vandalisme intérieur ou extérieur, le bris de glace et des enseignes, la responsabilité civile et défenses pénales et recours, bris de machines et dommages aux appareils électriques, et quelques garanties en option si vous le souhaitez. Parmi elles : les émeutes, sabotage, mouvements populaires, pertes d’exploitation et honoraires de l’expert que vous avez mandaté éventuellement.

En cas d’inondation, vous êtes indemnisé sans attendre la déclaration de catastrophe naturelle et dans le cadre des dommages électriques, vous serez également remboursé sans attendre d’avoir trouvé l’origine de la panne. Ce sont des avantages appréciables.