Carpimko : la caisse retraite des professions libérales médicales

Carpimko

Vous exercez une profession libérale médicale de manière régulière ou en remplacement ? Peut-être êtes vous concerné par l’affiliation à la caisse retraite Carpimko. En quoi consiste cet organisme ? Comment s’affilier ? Comment cotise-t-on ? Et comment calculer sa pension de retraite avec Carpimko ? Nous répondons à toutes vos questions. 

Qu’est-ce que la Carpimko ?

La Carpimko est une caisse retraite régie par les articles L640-1 et R641-1 du Code de la sécurité sociale. Il s’agit de l’une des dix sections professionnelles de l’organisation autonome d’assurance vieillesse des professions libérales.

Le Ministère de la Santé, de l’économie et des finances ainsi que la Cour des comptes contrôlent son fonctionnement. Sa gestion est assurée par un conseil d’administration, élu par ses affiliés. 22 membres titulaires et 22 membres suppléants établissent les statuts et votent les différents budgets. L’application des décisions ne s’effectue jamais sans avoir obtenu l’agrément des autorités de tutelle.

Carpimko : les professions libérales médicales concernées

Parmi les professions qui exercent à titre libéral en France et dans les départements d’outre-mer, les infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes doivent s’affilier à Carpimko.

Par ailleurs, les auxiliaires médicaux libéraux qui remplacent leurs confrères peuvent être affiliés auprès de cette caisse retraite. Ils disposent d’un délai d’un mois à compter de leur premier acte médical pour effectuer leur déclaration.

Affiliation à Carpimko : comment ça marche ?

Déclaration d’affiliation

En tant que profession libérale, vous souhaitez connaître les modalités pour vous affilier à Carpimko ? La première étape consiste à télécharger le questionnaire d’affiliation disponible sur le site de la caisse retraite. A défaut, vous pouvez également envoyer un courrier mentionnant la date de début de votre activité libérale.

Que vous choisissiez le questionnaire ou le papier libre, le courrier doit être envoyé à l’adresse suivante :

Carpimko

6 place Charles de Gaulle

78 882 Saint Quentin en Yvelines Cedex

A votre envoi, joignez les documents suivants :

  • la photocopie de votre carte de professionnel de santé ;
  • ou l’attestation d’inscription au répertoire ADELI. Cela est valable pour les infirmiers, orthophonistes et orthoptistes ;
  • la notification d’inscription au tableau de l’ordre pour les pédicures-podologues et les masseurs-kinésithérapeutes ;
  • et la photocopie du numéro d’enregistrement de votre diplôme (n° ADELI) délivré par l’ARS ou le verso de votre diplôme ;
  • si vous réalisez des remplacements de manière occasionnelle, transmettez l’attestation de remplacements ponctuels à télécharger sur le site de la caisse ;
  • si votre conjoint est conjoint collaborateur, la déclaration effectuée au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) ;
  • enfin, en cas d’exercice en société, n’oubliez pas de transmettre les statuts de votre société, le PV ou tout autre justificatif sur lequel est indiqué la répartition ainsi que la date d’acquisition des parts du capital social.

L’affiliation prend effet le 1er jour du trimestre civil suivant le début d’activité libérale. Toutefois, il est possible d’obtenir un traitement plus rapide en se rapprochant de la caisse de retraite.

Démarches pour une réaffiliation

En cas de réaffiliation, la déclaration doit être effectuée dans un délai d’un mois suivant la date du premier acte médical exercé en activité libérale.

Pour vous réaffilier, adressez :

  • votre déclaration de reprise d’activité libérale, à télécharger sur le site de Carpimko, à renvoyer via votre espace personnel (rubrique « Nous écrire ou nous transmettre des documents ») ;
  • ou un courrier faisant mention de la date de début d’activité ainsi que de votre ancien numéro de dossier.

Comment effectuer une radiation de Carpimko ?

La radiation prend effet le premier jour du trimestre civil suivant la date du dernier acte médical exercé en libéral.

La demande de radiation doit être adressée par courrier en mentionnant la date du dernier acte médical en libéral. La déclaration peut également être téléchargée sur le site de Carpimko, à renvoyer dans votre espace personnel (rubrique « Nous écrire ou nous transmettre des documents »).

Fonctionnement des cotisations : retraite à taux plein, décote et surcote

En tant que profession libérale, vous devez cotiser auprès de la Carpimko pour obtenir une pension de retraite. Celle-ci se compose d’une retraite de base CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales), une retraite complémentaire Carpimko et un régime supplémentaire si vous êtes conventionné (avantage social vieillesse).

Pour bénéficier de la retraite à taux plein à partir de 60 ans, il est nécessaire de justifier d’au moins 162 trimestres de cotisations. Et ce, quel que soit votre régime. A partir de 65 ans, vous bénéficiez de la retraite à taux plein. Cependant, des variations peuvent survenir en fonction de votre année de naissance. Ainsi, les professionnels en activité libérale nés avant 1956 sont concernés. Il est impossible pour eux de prendre leur retraite à taux plein avant 65 ans.

Notez que les professions libérales peuvent prendre une retraite minorée en cas de nombre de trimestres de cotisations insuffisants. La décote de 1,25 % s’applique au montant de la pension à taux plein, par trimestre manquant dans la limite de 20 trimestres. Cela représente une minoration maximale de 25 %. Et à l’inverse, la retraite peut être prise après l’âge du taux plein. La surcote de 0,75 % par trimestre supplémentaire s’applique (soit 3 % par année).

Bon à savoir : en cas de revenus d’activité non salarié inférieurs à 4731 €, une cotisation minimale de 477 € sera appelée pour l’année 2020. Cette cotisation est due peu importe le nombre de trimestres d’affiliation ou votre situation. Cependant, il y a une exception. Cette cotisation minimale ne concerne pas les assurés qui touchent la prime d’activité versée par la Caf.

Caisse Carpimko : comment calculer sa retraite en tant que profession libérale ?

La caisse de retraite effectue le calcul des pensions de retraite de la manière suivante :

  • on multiplie le nombre de points acquis par la valeur du point ;
  • ce montant est ensuite soumis à d’éventuelles décotes ou surcote ;
  • le calcul des points acquis peut ainsi être effectué.

Le montant annuel de la pension de retraite du régime de base est égal au produit du nombre de points acquis par la valeur du point fixé pour l’année en cours. En 2020, il est de 0.5708 €.