Comment s’assurer quand on a du malus ?

Assurance Auto Malus

Le dispositif du bonus-malus joue un rôle essentiel dans le calcul des cotisations d'assurance auto. S'il provoque un ou plusieurs accidents responsables, ou commet certaines infractions, le conducteur se verra pénaliser par l'attribution d'un malus, dont le taux est proportionnel au nombre et à la nature des sinistres responsables dans lesquels il est impliqué. Parfois, l'assureur peut même résilier son contrat. Il existe pourtant des solutions permettant aux automobilistes dits "malussés" de souscrire une assurance pour leur véhicule.

Une assurance de toute façon obligatoire

L'assurance auto reste obligatoire, du moins sous la forme de la garantie minimale de la responsabilité civile, pour tous les conducteurs. Aussi, les conducteurs victimes d'un malus, ou même résiliés par leur assureur, doivent-ils pouvoir s'assurer.

C'est dans ce but qu'a été créé le Bureau Central de Tarification, ou BCT. Un conducteur malussé ou résilié ayant essuyé au moins deux refus de la part des assurances peut s'adresser à cet organisme. Il est nécessaire que ces réponses négatives vous aient été signifiées par écrit. Une absence de réponse peut aussi valoir réponse négative. Il faut en quelque sorte prouver que les assureurs ont bien refusé de prendre en charge le conducteur concerné.

Pour cela, il doit patienter 15 jours, à compter de la seconde réponse négative. Le conducteur concerné doit adresser sa demande au BCT par un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous devez y joindre certains justificatifs. Votre courrier doit notamment contenir une copie des lettres négatives adressées par les assureurs et du courrier de résiliation de votre précédente compagnie d'assurance.

Le BCT doit également trouver, dans votre lettre, une copie du formulaire de proposition d'assurance que le conducteur doit adresser à l'assureur. Si vous vous êtes adressé à un courtier pour trouver une nouvelle assurance, le BCT doit aussi en être averti, au moyen de documents spécifiques.

Saisi de la demande, le BCT se tourne vers l'assureur sélectionné par le conducteur et effectue les démarches nécessaires pour faire accepter sa demande d'assurance. Cependant, il ne pourra pas contraindre la compagnie sollicitée à vous assurer au-delà de la garantie responsabilité civile, appelée aussi assurance au tiers. Il est donc bien clair que ce n'est pas au BCT de désigner une compagnie d'assurance. C'est le conducteur qui doit faire ce choix.

Il faut aussi rappeler que c'est au Bureau qu'il appartient d'établir le montant de la prime d'assurance qui vous sera appliquée. Il est probable qu'elle sera plus élevée que le niveau moyen des primes.

Il ne faut pas oublier non plus que le contrat d'assurance obtenu par l'entremise du Bureau Central de Tarification ne sera valide qu'une seule année.

Des assurances spécialisées

Une autre solution pour trouver une assurance adaptée à votre situation de conducteur malussé est de changer de compagnie. Il ne faut cependant pas croire que cette simple démarche suffise à vous tirer d'embarras.

En effet, votre malus, assorti de son coefficient, sera indiqué dans les documents que vous demandera le nouvel assureur. Autrement dit, cette pénalité vous suit d'une compagnie à une autre. Il existe cependant des compagnies qui se sont fait une spécialité d'assurer les conducteurs victimes d'un malus ou d'une résiliation.

Ces compagnies, surtout présentes en ligne, sont en effet conscientes des difficultés rencontrées par les conducteurs malussés ou résiliés. C'est pourquoi elles ont conçu des formules qui leur sont réservées.

Pour découvrir celle qui répond le mieux à vos attentes, le mieux est de chercher votre assurance auto en ligne. Cette démarche comporte en effet de nombreux avantages. Une fois connecté, vous avez accès à des comparateurs gratuits.

Ils vous proposent un tableau synthétique des principales offres. D'un seul coup d'œil, vous pouvez ainsi repérer les formules les mieux adaptées à votre situation. Autrement dit, celles qui, malgré le malus ou la résiliation qui vous frappent, vous proposent des garanties étendues pour des tarifs raisonnables. Ce qui ne signifie pas, cependant, que ces tarifs puissent être, du fait du malus, tout à fait comparables à ceux qui sont proposés à un conducteur bénéficiant d'un bonus.

Malgré tout, les tarifs pratiqués par ces compagnies sont d'autant plus intéressants que les assureurs en ligne doivent faire face à des frais de fonctionnement moindres. Cette solution vous permet de gagner un temps précieux. Vous pouvez même souscrire votre contrat sans délai.

Une autre particularité de ces contrats en ligne, c'est de s'adapter à chaque situation. En effet, les conducteurs se voient infliger un malus pour des raisons très diverses. Le coefficient appliqué, dans une telle situation, sera plus ou moins élevé. Les assurances en ligne vont donc élaborer des formules pour ces conducteurs malussés, chacune prenant en compte son profil spécifique.

C'est également grâce à cette souplesse et à cette adaptation très fine à chaque situation que les tarifs proposés par les assurances en ligne spécialisées peuvent rester aussi abordables.

A lire aussi : Comment résilier une assurance auto ?