9 traitements naturels contre l’arthrose

traitement naturel arthrose

L’arthrose fait partie des maladies articulaires les plus fréquentes. Pour soulager vos articulations et combattre la douleur, souvent invalidante, il existe des traitements naturels. Découvrez tous les remèdes de grand-mère pour lutter contre l’arthrose. On vous dit tout sur cette dégénérescence des cartilages : ses causes, ses symptômes et les solutions pour la contrer.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose n’est pas une infection ni une inflammation, même si certains patients peuvent souffrir de poussées inflammatoires. En réalité, il s’agit d’une dégénérescence du cartilage des articulations, conduisant à sa destruction plus ou moins rapide.

L’arthrose est la maladie articulaire la plus courante. Généralement, les premiers symptômes apparaissent vers 45 ans, même si la dégénérescence commence bien avant.

D’autre part, la maladie se caractéristique par trois lésions d’origine anatomique :

  • le cartilage articulaire atteint se fissure et se creuse de trous. L’os peut se retrouver nu ;
  • l’os lui-même est atteint et se décalcifie, ou se condense par endroits ;
  • sur les bords de l’articulation, de petites excroissances osseuses se forment. On parle alors d’ostéophytes (ou « becs de perroquet » en raison de leur forme).

Ces lésions peuvent s’accompagner d’une synovite, il s’agit d’une inflammation de l’enveloppe de l’articulation.

A lire aussi >> Arthrose du genou : les traitements naturels

Comment attrape-t-on de l’arthrose ?

La destruction du cartilage est liée à des phénomènes mécaniques. Cependant, il existe plusieurs facteurs de risques :

  • d’ordre général tel qu’âge, poids, sexe, ménopause, présence d’autres rhumatismes ;
  • génétiques : un terrain familial favorise la survenue de l’arthrose. Il y a des familles d’arthrosiques ;
  • locaux avec des traumatismes importants ou à répétition tels que travaux de force, sports violents, etc.

D’autre part, une anomalie de position de l’articulation (scoliose, par exemple) ou d’autres maladies osseuses ou articulaires localisées peuvent expliquer l’apparition de l’arthrose.

Sachez que les anomalies articulaires congénitales peuvent être dépistées dès l’enfance et corrigées pour éviter la survenue d’une arthrose douloureuse une fois adulte.

Quels sont les symptômes de l’arthrose ?

Certains symptômes sont similaires à toutes les arthroses, quelle que soit l’articulation concernée. Parmi eux, une douleur mécanique associée à une gêne fonctionnelle. La douleur se déclenche et s’aggrave par le mouvement. Au repos, elle s’atténue ou cesse complètement. D’autre part, la douleur accroît au cours d’une journée pour atteindre son paroxysme le soir, allant jusqu’à gêner l’endormissement.

Ensuite, la gêne fonctionnelle limite la mobilité de l’articulation atteinte par l’arthrose. Elle varie suivant l’activité du patient. Les articulations arthrosiques peuvent être gonflées, surtout au niveau des genoux. Mais, aucune rougeur ou sentiment de chaleur ne sont constatés. Néanmoins, des poussées inflammatoires surviennent dans certains cas.

Enfin, sur le long terme, les excroissances osseuses engendrent des déformations des articulations. Elles sont le plus visibles au niveau des genoux et des mains. Ces lésions se révèlent irréversibles, et peuvent conduire à une impotence partielle. A noter, le patient ne souffre pas de fièvre ni d’autres maux, et son état général reste bon.

Quels sont les traitements naturels contre l’arthrose ?

La glucosamine et le chondroïtine

Ces deux substances freinent la dégradation du cartilage, surtout lorsque l’arthrose débute. Il s’agit d’un traitement de fond à prendre tous les jours. Associez 1200 mg de chondroïtine et 1500 mg de glucosamine, en deux ou trois prises.

Au bout de quelques semaines, les premiers effets sont constatés. Cependant, la cure est conseillée pendant au moins trois mois.

Prenez vos précautions si vous souffrez d’allergies (crustacés).

L’harpagophytum

Ce traitement appelé « griffe du diable » possède des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Il se révèle efficace pour lutter contre l’arthrose des grosses articulations telles que le genou, l’épaule ou la hanche. Utilisez l’harpagophytum pour atténuer les crises en termes de fréquence et intensité.

A noter, les gélules d’extrait sec doivent être préférées à la poudre de racine. Prenez-en jusqu’à 4 grammes par jour, pendant 20 jours. Veillez à ne pas faire interagir ce traitement avec d’autres médicaments comme les antihypertenseurs.

L’huile essentielle de gaulthérie

Cette huile essentielle se compose essentiellement d’une substance antalgique et anti-inflammatoire similaire à l’aspirine. Diluez deux gouttes d’huile essentielle de gaulthérie dans une cuillère à café d’huile végétale neutre, puis massez la zone atteinte jusqu’à la réchauffer. L’opération peut être répétée deux fois par jour, pendant une semaine.

Attention, l’HE ne s’utilise pas chez la femme enceinte. D’autre part, prudence en cas d’allergie. Testez avant l’huile essentielle en déposant une goutte au niveau de la pliure du coude.

Être en mouvement

La mobilisation de l’articulation ralentit le processus. Bougez en associant des étirements avec des exercices de renforcement. Cela permet d’entretenir les muscles autour des articulations, et de diminuer les contractures qui font mal. Répétez les exercices plusieurs fois par semaine, sauf en période de crise. Là, l’articulation doit rester au repos.

Au niveau des cervicales, étirez le cou en inclinant la tête de chaque côté. En ce qui concerne le genou, mettez-vous sur le dos, pliez la jambe et ramenez le genou vers vous. Pendant l’exercice, tenez votre cheville avec les mains. Pour les doigts, massez-les chacun leur tour, de bas en haut pour les étirer sans forcer.

Enfin, le vélo est conseillé pour les arthroses de la hanche. Un exercice modéré est recommandé en dehors des périodes trop douloureuses. Cette activité sportive présente moins de risque que la marche car elle use moins le cartilage de la hanche, lequel supporte le poids du corps.

A savoir, pour l’arthrose de la colonne lombaire, des mouvements de gymnastique sont déconseillés.

Les nutriments bons pour l’arthrose

Il existe des nutriments qui possèdent des bienfaits sur la dégénérescence. Les oméga-3 des poissons gras en font partie. En effet, ils possèdent des propriétés anti-inflammatoires, ainsi que des vitamines et oligoéléments antioxydants (cuivre, silicium, vitamines C…).

Les orties

Ce remède de grand-mère se révèle efficace pour lutter contre l’arthrose, même si le mécanisme reste encore méconnu. Peut-être est-ce la présence de deux neurotransmetteurs dans l’ortie qui influent sur la perception de la douleur. Il suffit d’appliquer les feuilles piquantes sur les mains pendant une semaine.

L’acupuncture

Cette méthode soulagerait les douleurs d’arthrose de la hanche et du genou.

La chaleur

Si vous souffrez d’arthrose, abusez de la chaleur sous toutes ses formes pour soulager la douleur. Cela peut être un bain chaud ou un enveloppement chaud, par exemple.

Les cures thermales

Les cures thermales sont conseillées aux personnes souffrant de cette dégénérescence. Certaines stations thermales proposent des bains très chauds. D’autre part, la piscine reste une bonne activité physique car l’articulation touchée par l’arthrose est soulagée du poids du corps.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.