Hospitalisation à domicile : le fonctionnement

hospitalisation à domicile

L’hospitalisation à domicile est possible sous certaines conditions. Découvrez lesquelles. Recevoir ses soins à domicile présente des avantages mais aussi des inconvénients. On vous dit tout sur les formalités à accomplir et sur le fonctionnement de ce dispositif.

Le principe de l’hospitalisation à domicile

Avec cette forme d’hospitalisation, recevez des soins médicaux et paramédicaux à votre domicile. Suivant votre état de santé, l’hospitalisation à domicile peut être renouvelée. Pour bénéficier de l’HAD, vous devez avoir une prescription médicale et l’accord de votre médecin traitant. Celui-ci doit assurer la prise en charge de vos soins pendant tout le temps de l’hospitalisation à domicile. L’Assurance maladie prend en charge ce dispositif à hauteur de 80% (comme pour les autres hospitalisations) ou à 100% pour les affections de longue durée.

Les soins assurés par l’HAD peuvent être de trois ordres différents. Il peut d’agir :

  • de soins ponctuels (ex. : une chimiothérapie) ;
  • des soins de réadaptation au domicile après retour anticipé (ex. : maladie cardiaque…) ;
  • de soins palliatifs.

Les conditions d’hospitalisation à domicile

Quel que soit votre âge, si vous êtes atteint d’une maladie grave, aiguë ou chronique, que vous viviez chez vous ou dans un établissement social, vous pouvez éventuellement recevoir des soins à domicile.

Pour prétendre à l’HAD, il faut réunir ces trois conditions :

  • vous êtes hospitalisés et votre médecin (hospitalier ou traitant) juge que vos soins peuvent être effectués à domicile ;
  • vos conditions de domicile permettent les soins à la maison ;
  • vous êtes d’accord, vous et votre famille, pour que vous receviez vos soins à domicile.

D’un point de vue administratif, vous devez également remplir certaines conditions pour bénéficier de l’HAD. Il faut habiter dans une zone géographique couverte par une structure d’HAD. Généralement, il en existe au moins une par département. Cette structure doit disposer d’une place pour vous accueillir. Ces établissements d’HAD respectent toutes les obligations d’un établissement de santé d’un point de vue sécurité et qualité des soins.

Bon à savoir, une assistante sociale fera une enquête pour déterminer si vos conditions de domicile sont conformes. De manière générale, avant toute admission en HAD, une équipe soignante de l’établissement se charge d’évaluer votre situation. Elle s’assure que la prise en charge des soins à votre domicile est possible d’un point de vue matériel. Lorsque toutes les conditions sont réunies, l’établissement HAD fait livrer à votre domicile le matériel et les fournitures indispensables. Parfois, il s’agit de matériel médical imposant (ex. : lit médicalisé) nécessitant un réagencement des lieux. Les produits pharmaceutiques peuvent être livrés à votre domicile par la pharmacie de l’établissement ou la vôtre.

Sachez qu’en cas d’urgence, il existe un protocole. Une permanence téléphonique est mise à votre disposition 24h/24 et 7 jours sur 7. Si nécessaire, l’infirmière au téléphone demande l’intervention des secours. D’autre part, certains établissements de soins proposent le déplacement d’infirmière à domicile la nuit.

Hospitalisation à domicile : avantages et inconvénients

Être hospitaliser à domicile présente de nombreux avantages tant pour le malade que pour la famille. Plus besoin d’effectuer des trajets ou de se plier aux horaires des visites. La personne hospitalisée peut mener une vie normale auprès des siens. Généralement, les personnes concernées vivent l’hospitalisation à domicile de manière très positive. Les relations avec l’équipe soignante qui se déplace au domicile prennent également une autre dimension, plus personnelle.

Cette forme d’hospitalisation est de plus en plus prisée par les personnes hospitalisées. En effet, l’HAD s’adresse à tous les assurés sociaux sans distinction d’âge. D’autre part, les domaines de santé pris en charge se sont élargis et peuvent désormais concerner la périnatalité ou la psychiatrie.

Aujourd’hui, il s’avère difficile d’obtenir une place en établissement HAD. Le système étant implanté principalement dans les grandes villes, les ruraux bénéficient peu de l’hospitalisation à domicile. L’offre reste bien inférieure à la demande.

Pourtant, l’HAD est aussi bénéfique à la Sécurité sociale. Les soins à domicile représentent pour elle une économie importante. En effet, le coût d’un traitement à la maison d’avère moins coûteux qu’un séjour à l’hôpital.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.