Les étapes pour se préparer à prendre un crédit immobilier

Etapes Preparation Credit Immo

Pour acheter son appartement ou la maison de ses rêves, l’obtention d’un crédit immobilier est quasiment obligatoire. Mais faire une demande de crédit immobilier se prépare et nécessite plusieurs étapes.

Première étape : bien définir son projet avant de se lancer

Pour bien débuter sa recherche de bien immobilier, il faut commencer par définir son projet et le budget qui y sera consacré. Un achat immobilier ne doit jamais être pris à la légère. Il faut se poser plusieurs questions : la recherche sera-t-elle axée sur une maison, sur un appartement, sur un logement neuf ou ancien… Faudra-t-il réaliser des travaux avant de pouvoir emménager ? Ensuite, il faudra définir la superficie minimale souhaitée, le nombre de pièces, la localisation du bien… Bref, il faut se poser toutes ces questions avant de se lancer dans un projet immobilier.

Le site Vousfinancer permet de connaître avec précision le montant de son prêt en fonction de la mensualité que l’on peut consacrer à ce projet immobilier. Ce site aide à connaître sa capacité d’endettement, c’est-à-dire quelle part de son budget actuel peut être alloué au futur projet. Cela va déterminer le montant maximal du prêt. En indiquant le montant de son apport personnel et ses revenus, ce simulateur détermine le montant total du prêt qui pourra être accordé. Il est toujours plus appréciable de connaître ses moyens financiers avant de rencontrer un conseiller bancaire pour faire une demande de crédit immobilier. C’est une façon de se rendre compte rapidement si l’achat désiré est possible ou s’il faudra revoir ses attentes.

Contacter une banque prête à accepter un crédit

Une fois que la promesse ou le compromis de vente est signé, il faut franchir les portes d’un établissement bancaire pour débuter la recherche de financement. Sur le pré-contrat de vente, le délai pour obtenir le crédit immobilier doit être indiqué (en général ce délai est de 45 jours au minimum). En cas de réponse négative, la vente peut être annulée dans le délai imparti grâce à la condition suspensive.

Le mieux est de se rendre directement auprès de son conseiller financier. Il aura un point de vue général sur le dossier et pourra conseiller le futur acheteur. Si la réponse n’est pas satisfaisante, il est possible de se tourner vers d’autres établissements bancaires. Faire jouer la concurrence permet souvent d’obtenir des taux avantageux et des conditions de financements optimales. Une demande de prêt peut être déposée dans plusieurs établissements bancaires. Quitte à devoir changer de banque, le principal est de profiter des taux les plus bas. Faire appel à un courtier peut être avantageux. Dans ce cas, la préparation du dossier de prêt se fera directement avec le courtier, avant même d’avoir rencontré le banquier. C’est un professionnel spécialisé dans les négociations financières. Il pourra même guider l’acheteur pour qu’il obtienne des aides à l’achat, une offre d’assurance avantageuse, ou un prêt à taux zéro.

Bien préparer son rendez-vous avec le banquier

Pour mettre toutes les chances de son côté et obtenir son crédit immobilier, il faut bien préparer son rendez-vous avec le banquier. Pour ceux qui ne sont pas passés par un courtier, c’est à ce moment que le dossier va être monté. Pour gagner du temps, l’acquéreur devra s’assurer que son dossier est bien complet et favorable (pas de dettes ou de découverts réguliers). Cet entretien avec le banquier va permettre de définir plusieurs paramètres comme la durée de remboursement, le montant des mensualités, le taux d’intérêt…

Une fois que le dossier est monté, le conseiller financier le transmet à son supérieur hiérarchique. C’est lui qui donnera son accord ou non. Les critères sont propres à chaque établissement. C’est pour cette raison qu’une banque peut refuser un dossier et pas une autre et qu’il est important de multiplier les rendez-vous au sein des agences bancaires.

L’accord de principe de la banque

Une fois que le dossier a été déposé à la banque, il ne reste plus qu’à attendre la réponse. Elle arrive généralement sous une dizaine de jours. Lorsqu’elle donne son accord de principe cela signifie que l’acquéreur a obtenu son financement et qu’il va pouvoir finaliser son achat. Parfois, la banque donne son accord de principe mais avec certaines conditions. Si celles-ci ne sont pas respectées, le prêt peut être refusé. L’offre de prêt est adressée à l’acheteur par courrier recommandé. Un délai de réflexion de dix jours doit être respecté avant de signer. Une fois ce délai passer, l’offre de prêt signée peut être renvoyée.

Dernière étape : le déblocage des fonds

Une fois que toutes ces étapes ont été réalisées avec succès, il ne reste plus qu’à demander l’appel de fonds auprès de la banque pour signer l’acte de vente devant le notaire. L’argent, versé un compte bancaire, sera disponible dès la finalisation de l’achat et le notaire pourra ainsi transmettre la somme totale sur le compteur du vendeur.