Comment négocier son prêt immobilier ?

négocier pret immobilier

Vous désirez faire un prêt immobilier et souhaitez avoir le taux le plus avantageux possible ? Dans ce cas il va falloir être prêt à négocier avec l’organisme financier qui va vous accorder le crédit. Il faut savoir que vous disposez de 45 jours pour négocier un prêt immobilier à partir de la date de signature de la promesse de vente.

Cependant, les conditions varient en fonction des différents critères propres à chaque emprunteur. En conséquence, voici quelques arguments solides à utiliser lors des négociations pour convaincre votre banque de vous octroyer un prêt intéressant.

Le taux d’endettement

Plus votre taux d’endettement sera faible, plus vous aurez de chances d’obtenir un crédit immobilier avantageux. Si ce taux est inférieur à 15%, vous entrez dans la catégorie de ceux qui ont un profil emprunteur très favorable.

Par contre, si vous atteignez 33% d’endettement, aucune banque ne sera disposée à vous prêter de l’argent. Ce taux est calculé suivant le ratio entre vos revenus mensuels et les charges financières qui y sont rattachées. Pour connaître votre taux d’endettement, utilisez les simulateurs disponibles sur le net.

Le montant du reste à vivre

Ce terme désigne l’argent qu’il vous reste après avoir payé toutes vos charges mensuelles. Il faut compter en moyenne 400 euros par foyer. Certains organismes de crédit demandent à ce qu’il reste au moins 600 euros par ménage avant d’octroyer un crédit.

Maintenant, n’hésitez pas à mettre tous les atouts de votre côté, par exemple si votre revenu mensuel est important. Plus vous aurez d’éléments favorables à votre disposition, plus vous aurez de chances de convaincre votre banquier dans la négociation du prêt. Il existe de nombreux outils de simulations en ligne pour calculer facilement son ‘reste à vivre’.

La gestion de compte

Lorsque vous vous présentez à une banque pour obtenir un prêt, celle-ci va exiger vos 3 derniers relevés de compte afin de savoir si vos finances sont saines ou non. Si vous êtes un bon gestionnaire et que vous ne souffrez d’aucun découvert, que vous n’avez pas rencontré de problèmes de paiements concernant vos emprunts actuels, que vous n’avez aucun crédit à la consommation en cours et que vous ne vivez pas au-dessus de vos moyens, la banque considérera que vous avez une tenue de compte exemplaire et sera plus ouverte à vous accorder un prêt immobilier.

Maintenant, si vous ne remplissez pas tous ces critères, mieux vaut reporter votre demande de prêt et prendre le temps de redresser votre situation plutôt que de courir le risque de vous retrouver avec un mauvais dossier.

L’apport personnel

Il vous sera plus aisé d’obtenir un prêt immobilier si vous disposez d’un apport personnel. Souvent, il vous sera demandé de fournir 10% de la valeur du bien immobilier pour obtenir un prêt, cette somme permettant de couvrir les frais de notaire s’élevant en général à environ 8%. Sachez toutefois qu’il est possible d’obtenir un financement sans apport au préalable.

Maintenant, d’autres sources peuvent vous aider à financer votre apport comme par exemple une prime de participation obtenue auprès de votre employeur, une somme d’argent prêtée par l’un de vos proches, un prêt accordé par une caisse de mutuelle ou autre, un PTZ (prêt à taux zéro) si vous y avez droit.

Comment négocier son prêt immobilier ?
4.5 (90.77%) 26 votes