Quelle formule d’assurance choisir en fonction de son logement ?

Formule Assurance Logement

En tant qu'étudiant, il vous faut louer un appartement pour vous permettre de suivre vos études universitaires dans de bonnes conditions. Cependant, il sera alors nécessaire de choisir une assurance habitation appropriée pouvant prendre en charge l'indemnisation du propriétaire en cas de sinistre dans le logement. À vrai dire, lors de la signature du bail de location, vous êtes obligés de fournir au propriétaire une attestation d'assurance habitation pour étudiant.

En effet, il est désormais rare de trouver un propriétaire qui accepte facilement de s'engager sur une voie risquée sans couverture d'assurance de sa propriété. C'est ainsi que vous êtes tenu de choisir une formule d'assurance habitation qui convient à votre situation. Dans la même optique, vous devez également être en mesure de faire la distinction entre les garanties obligatoires et les garanties utiles. En matière de tarifs proposés, sont-ils vraiment capables de couvrir tous les risques encourus ? Y a-t-il encore des points essentiels qui nécessitent une attention particulière ? Ces interrogations nous amènent à réaliser un petit tour d'horizon des contrats et garanties proposées par les compagnies d'assurances selon vos différents besoins, et notamment si vous êtes étudiant.

L'étudiant est-il tenu d'assurer son logement ?

Tout locataire est tenu d'assurer son logement, quel qu'il soit, maison ou appartement, meublé(e) ou non. D'ailleurs, des textes réglementaires n'ont pas manqué d'apporter des précisions sur ce point. La seule garantie obligatoire proposée à un locataire s'intègre dans le cadre de ce qu'on attend par « garantie Risques Locatifs ». Cette formule de garantie permet d'assurer facilement son logement étudiant notamment en cas de dégât des eaux, incendie et offrant une protection juridique et assistance dépannage d'urgence. De manière pratique, elle est incluse dans une Responsabilité Civile Globale qui englobe aussi d'autres garanties et couvrant notamment les dommages causés à un tiers. Cette forme de garantie permet d'éviter de prendre en charge intégralement le remboursement des frais occasionnés en cas de dommage causé chez d'autres personnes.

Vous devez savoir quand même que vous êtes constamment tenu responsable envers le propriétaire des dégâts que vous avez causés. Sur ce point, nous vous recommandons d'agir dans le bon sens. Assurez toujours votre appartement, ne serait-ce que pour garantir votre Responsabilité Civile auprès de votre entourage immédiat en cas de sinistre. Effectivement, la garantie « Responsabilité Civile » constitue la couverture d'assurance minimum requise. Elle permet, au juste, l'indemnisation des tiers pour des dégâts directs ou indirects causés par soi-même ou par un membre de sa famille.

Etudiant Assurance Logement

Focus sur les offres en ligne pour des garanties plus diverses

Globalement, la protection des biens a été faite à travers plusieurs garanties. L'origine du sinistre entre en ligne de compte dans la classification des différentes formes de garanties offertes par une assurance habitation. C'est ainsi que pour avoir une meilleure appréciation des données essentielles à la constitution d'un contrat, il suffit de considérer et comparer les offres et les garanties d'un site spécialisé dans ce sens.

Les garanties essentielles pour une protection de base

D'ailleurs, au sein d'un contrat d'assurance, il devrait y avoir tout au moins :

  • La garantie catastrophe naturelle qui assure la protection des biens en cas d'inondations ou de tempêtes.
  • La garantie « incendie », « inondation », « tempête » qui couvre les biens endommagés suite à des dégâts provenant d'un incendie, d'une inondation et d'un vent violent.
  • La garantie dégâts des eaux qui permet d'indemniser des dommages causés par des fuites, des débordements et des infiltrations d'eau.
  • La garantie « Bris de glace » qui garantit le remboursement des dégâts dus à un bris de fenêtre ou un bris de véranda muni d'un vitrage cassable.

Les garanties secondaires pour davantage de confort

À vrai dire, ce ne sont que les garanties d'assurances essentielles qu'il ne faut pas perdre de vue pour la couverture des biens. Quoi qu'il en soit, des garanties d'assurance dites « secondaires » sont aussi disponibles auprès des assureurs. Entre autres, vous pouvez relever la « garantie vol » qui vous donne accès à un remboursement en cas de vol de vos biens. Vous pouvez aussi trouver la « garantie dommage électrique » qui permet le remboursement des dommages en provenance d'un court-circuit ou d'une surtension. D'autres garanties sont encore en vue, néanmoins, la présence de telles garanties ne signifie pas systématiquement que le remboursement est automatique. Bien sûr, le montant du remboursement reste dépendant de trois variables, à savoir :

  • Le montant de la franchise, c'est-à-dire de la somme fixe que vous devez prendre en charge en cas de sinistre.
  • Le montant des capitaux à assurer qui participe à la restriction de la portée de votre assurance habitation et de ses garanties.
  • Le type d'indemnisation précisé dans le teneur du contrat : remboursement à la valeur neuve du bien endommagé ou en prenant compte de sa dépréciation.

Outre ces informations, vous devez choisir la prime d'assurance la plus avantageuse proposée par votre assureur. Ce montant représente la somme que vous devez payer annuellement auprès de la compagnie d'assurance pour la couverture de vos biens.

Garantie Secondaire

Les facteurs pouvant faire baisser la prime d'assurance

Quels sont les facteurs à considérer pour bénéficier d'une prime d'assurance plus intéressante ?

La franchise

La franchise représente la somme fixe à la charge de l'assuré en cas de sinistre. Concrètement, elle oscille entre 100 et 400 euros par sinistre. Elle est couramment employée par les assureurs pour empêcher leurs adhérents de faire des déclarations de petits sinistres. Cette situation ne manque pas d'inciter l'assuré à accroître sa vigilance. Une franchise élevée fait diminuer le montant de la prime d'assurance.

La localisation du bien

Si l'appartement se trouve au dernier étage, il est susceptible d'être facilement soumis au risque de fuite en provenance de la terrasse. De même, un appartement se situant au rez-de-chaussée se trouve bien exposé au risque d'un cambriolage. Dans les deux cas, l'assureur prévoit une prime d'assurance beaucoup plus élevée pour la couverture des risques encourus.

La zone d'habitation

Il ne faut pas non plus perdre de vue que la zone dans laquelle vous habitez entre en ligne de compte dans le calcul de cette prime d'assurance habitation. Plus vous choisissez de vous installer dans une zone inondable ou dans des zones à fortes précipitations, plus vous êtes confrontés à des primes lourdes.

Au bout du compte, pour choisir sa formule d'assurance, un étudiant doit ainsi faire preuve de prudence. Ainsi, plus il exigera une couverture étendue, plus le montant de ses primes d'assurance augmenteront selon ses exigences.