Comment savoir si on est suicidaire ?

personne suicidaire

Le suicide fait partie des causes principales de mort en France (environ 10 000 décès par an). Les personnes concernées laissent souvent des indices sur leur tentative de suicide. Comment savoir si l’on a des tendances suicidaires ? Existent-t-ils des signes précurseurs laissant présager un passage à l’acte ? Décelez si vous êtes suicidaire ou si quelqu’un de votre entourage l’est en suivant ces instructions. Découvrez les symptômes d’une crise suicidaire. Comment se manifeste cette crise psychique qui conduit au suicide ?

Tentative de suicide, manifestations et symptômes

Repli sur soi

Plusieurs symptômes associés entre eux témoignent d’une crise suicidaire. Un changement de comportement chez une personne doit alerter l’entourage. Il peut s’agir d’idées suicidaires ou d’intentions au suicide. La personne qui souhaite mettre fin à ses jours peut être sujette au désespoir ainsi qu’à une souffrance psychique de grande intensité. Cela s’accompagne souvent de cynisme voire d’un goût pour le morbide, ainsi que d’isolement et de repli sur soi. Une personne atteinte d’une crise suicidaire rejette l’aide de ses proches comme si elle subissait une anesthésie affective.

Troubles de l’attention et d’ordre alimentaire

D’autres troubles peuvent également survenir. Outre un certain ennui et de la tristesse, la personne suicidaire éprouve parfois des difficultés à s’endormir ainsi que des troubles de la concentration lorsqu’il ne s’agit pas de pertes de mémoire.

Des troubles alimentaires sont également des signaux d’alarme. Parmi eux, une perte d’appétit, ou au contraire, une suralimentation (boulimie).

Contextes de vulnérabilité

Certains contextes de vulnérabilité favorisent également la survenue de pensées suicidaires. Il peut s’agit de dépression, mais aussi d’addiction telle qu’alcoolisme ou toxicomanie. Des maladies graves comme un cancer ou des événements très douloureux conduisent aussi certains sujets au suicide.

Un burn out professionnel peut également être la cause de pensées suicidaires. La personne est alors confrontée à des obstacles d’ordre professionnel qui lui semblent insurmontables.

Une obsession pour la mort

Enfin, la personne démontre dans certains cas un intérêt soudain, voire obsessionnel,  pour tout ce qui touche à la mort. Elle cherche également à se procurer une arme à feu ou des médicaments.

Soyez vigilant en cas d’accalmie soudaine. Cela peut laisser supposer un passage à l’acte dans peu de temps. La personne peut avoir trouvé un moyen de se donner la mort, d’où un sentiment d’apaisement. Questionnez la personne pour connaître les raisons de cette amélioration soudaine.

Reconnaître une crise suicidaire chez un adolescent

Les adolescents sont les premiers concernés par les tentatives de suicide. Certains symptômes se révèlent annonciateurs d’une crise suicidaire. Ses manifestations sont en adéquation avec l’âge du sujet.

Le plus souvent, les signes précurseurs d’une tentative de suicide sont :

  • plusieurs fugues ;
  • une grande anxiété caractérisée par une hyperactivité. Celle-ci survient de manière soudaine ;
  • une violence dirigée contre lui-même ou contre les autres ;
  • de mauvais résultats scolaires ;
  • des troubles d’ordre alimentaire tels qu’anorexie ou boulimie ;
  • un comportement dangereux, dit à risque (hypersexualité, par exemple) ;
  • une  mise à l’écart de la vie familiale.

Un contexte difficile peut également mener un adolescent au suicide (rupture amoureuse, problèmes familiaux…).

Que faire si on a des envies de suicide ?

En cas d’idées noires, il faut réagir vite ! Ne laissez pas le désespoir guider vos actes. Dans un premier temps, il s’avère essentiel de demander le soutien de son entourage. D’autre part, il est important d’aller consulter un médecin. Le professionnel sera plus à même de vous aider.

Prenez rendez-vous chez un généraliste ou un psychologue. Un traitement adapté à vos symptômes vous sera proposé. Dans tous les cas, ne restez pas seul face à vos pensées négatives.

Il existe également des services spécialisés tels que Suicide Ecoute au 01.45.39.40.00, disponible en continu. Vous pouvez également contacter l’association par mail (contact@suicide-ecoute.fr). Une réponse vous sera délivrée dans un délai de 48 heures.

En cas d’urgence, composez le 15 pour être mis en liaison avec le SAMU, ou le 112 (numéro d’urgence national).

Comment se comporter avec une personne suicidaire ?

Faire parler la personne reste la première démarche à effectuer. Montrez-lui votre soutien en lui rappelant que vous êtes présent à ses côtés. La personne en crise suicidaire doit sentir qu’elle n’est pas seule dans son désespoir.

Échanger vous permet également d’analyser la situation et de dépister les signes précurseurs. Si la situation vous semble alarmante, contactez sans tarder un professionnel de santé ou un numéro d’urgence. En cas de besoin, appelez le 15 (SAMU).

Dans tous les cas, il s’avère nécessaire de rester calme et maître de vous-même. Accompagnez la personne en crise suicidaire pour la remettre sur la bonne voie. Trouvez avec elle les meilleurs solutions afin qu’elle puisse s’en sortir.

Attention, votre rôle d’accompagnant est primordial, mais ne remplace pas l’avis d’un docteur. Contactez les structures compétentes afin que la personne suicidaire soit suivie. Si cette situation de crise a également un impact sur vous, demandez de l’aide psychologique. En effet, une crise suicidaire chez un proche impacte aussi le moral des aidants.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.