Condylome : les traitements naturels

condylome

Parmi les différentes MST, il y a le condylome, lié au papillomavirus. Il s’agit d’une maladie prenant la forme d’une lésion ou verrue au niveau de l’anus et de l’appareil génital. En outre, la pathologie touche les deux sexes, et principalement les jeunes qui débutent leur vie sexuelle. Parfois asymptomatique, le condylome passe alors inaperçu. Mais il s’avère également très contagieux puisqu’il se transmet par contact sexuel ou de la peau. En plus de la consultation chez le médecin, le dermatologue ou le gynécologue, il existe des solutions naturelles pour en venir à bout. Découvrez tous les remèdes de grand-mère pour éliminer une verrue ano-génital. Et suivez nos conseils pour se prémunir face à cette MST extrêmement contagieuse. Tout ce qu’il faut savoir sur le condylome et se débarrasser de ses signes (démangeaisons, par exemple).

Qu’est-ce qu’un condylome ?

Un condylome désigne une lésion cutanée située au niveau de l’appareil génital et de l’anus. Il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible. Et d’ailleurs, elle est la MST la plus répandue en France.

Le condylome concerne autant la femme que l’homme. Et on remarque qu’il touche particulièrement les jeunes entre 16 et 25 ans, au début de leur vie sexuelle.

Les symptômes

Le condylome se présente sous la forme d’une petite verrue similaire à une excroissance. Sa taille varie entre quelques millimètres et un centimètre. Et il peut aussi prendre une couleur différente. Il est parfois blanc, gris voire brun.

D’autre part, en cas de condylome, on constate des lésions situées au niveau de l’appareil génital : vagin, vulve, gland, verge, ainsi que sur le pourtour de l’anus. La présence d’une plaie n’est pas toujours associée à une douleur ou démangeaison. Par conséquent, certaines personnes atteintes ignorent qu’elles sont porteuses de la maladie.

Enfin, sachez que ces lésions restent bénignes et évoluent rarement en tumeur cancéreuse. Les premiers symptômes peuvent apparaitre sous quelques mois après la première exposition. Et le virus peut même rester en sommeil durant plusieurs années avant de se déclarer.

Les causes

Le condylome est lié au virus HPV (papillomavirus). Le risque de contamination est donc relativement important, y compris lors d’un seul contact sexuel. Il s’agit d’une maladie très contagieuse. Il convient donc de consulter un médecin le plus rapidement possible en présence de symptômes.

A savoir : une transmission par un simple contact de la peau reste possible. Et une mère peut aussi contaminer son enfant à la naissance au moment de l’accouchement.

Ensuite, il y a des facteurs favorisants :

  • le fait d’avoir de nombreux partenaires sexuels augmentent le risque de contamination, surtout si les rapports ont lieu sans protection ;
  • souffrir d’une autre IST ;
  • la présence de petites lésions de la peau ;
  • un affaiblissement des défenses immunitaires ;
  • la présence d’une inflammation ;
  • le tabagisme ou l’abus de drogues (cannabis et cocaïne) ;
  • la prise de médicaments immunosuppresseurs.

Les traitements naturels du condylome

Les bons réflexes à avoir !

Il s’avère particulièrement difficile de se protéger contre les condylomes à l’inverse des autres MST. Ainsi, le préservatif ne se révèle pas toujours efficace car les lésions ne concernent pas seulement le vagin ou le pénis.

Mieux vaut donc faire preuve d’abstinence sexuelle pendant la durée de traitement du condylome. Il convient d’attendre la disparition totale des lésions avant de reprendre une activité sexuelle.

D’autre part, des frottis de dépistage sont indispensables pour observer l’éventuelle survenue de condylomes ou d’autres maladies liées au papillomavirus.

Enfin, côté sous-vêtements, privilégiez les slips ou culottes en coton qui laissent respirer la peau. Evitez les matières synthétiques si vous êtes atteint de cette MST.

La cryothérapie

La thérapie par le froid ou cryothérapie consiste à faire tomber les verrues grâce à l’azote liquide. Sans douleur, il s’agit d’une technique utilisée sans anesthésie.

Consultez un dermatologue qui se chargera de vous appliquer deux jets d’azote liquide. Une croûte se formera et se détachera passée quelques jours.

Le vinaigre de cidre

Au rayon remèdes naturels, le vinaigre de cidre fait figure d’incontournable. En outre, il s’agit d’un produit efficace pour lutter contre les maladies de la peau.

Il suffit de déposer quelques gouttes de vinaigre de cidre sur un coton et de l’appliquer sur la zone concernée.

L’huile essentielle d’arbre à thé

Côté aromathérapie, cette HE peut être utilisée pour lutter contre les condylomes. Déposez quelques gouttes dans votre bain à eau tiède et plongez-y pendant une quinzaine de minutes.

Vous avez aussi la possibilité d’appliquer un mélange d’huile essentielle de tea tree avec de l’huile d’olive sur l’excroissance. Imbibez une compresse stérile de la solution et tamponnez délicatement avant de laisser reposer pendant deux heures. Puis, rincez abondamment à l’eau tiède.

Attention, n’utilisez jamais l’huile essentielle d’arbre à thé directement à l’état pur sur vos lésions.

L’aloe véra

Ce remède naturel possède de nombreuses vertus sur la santé. Si vous souffrez de démangeaisons liées à un condylome, il s’agit peut-être de la solution idéale.

Coupez une feuille pour en extraire le gel. Imbibez-en ensuite un carré de coton à poser directement sur la zone touchée. Puis, le lendemain, rincez à l’eau tiède.

A noter que vous pouvez également boire le jus d’aloe véra. Il se révèle très bon pour la santé.

L’huile de ricin

L’huile de ricin, disponible dans toutes les pharmacies, s’avère un bon allié contre les condylomes. Imbibez une boule de coton du produit naturel et déposez-la sur la verrue. Laissez poser une nuit entière avant de rincer abondamment à l’eau chaude.

Vous pouvez répéter l’opération jusqu’à disparition totale du condylome.

Le gruau

Peut-être en avez-vous jamais entendu parler. Pourtant, il s’agit d’un remède naturel efficace pour apaiser les démangeaisons cutanées. D’ailleurs, cette farine d’avoine est recommandée par les médecins pour traiter la varicelle.

Utilisez le gruau en application locale sous forme de pâte. Pour cela, il suffit de mélanger le produit avec de l’eau. Puis, ajoutez deux tasses bien remplies de la solution dans votre bain.

Au besoin, renouvelez l’opération jusqu’ à trois fois par jour.

L’ail

Cet antibactérien possède de nombreux bienfaits sur la santé. Si vous souffrez de condylomes, ayez recours à ce traitement naturel.

Coupez simplement une gousse d’ail en deux, puis frotter sur l’excroissance. Le traitement peut être répété quotidiennement pendant quinze jours.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.