Cours de l’or : les réserves d’or vont-elles s’épuiser prochainement ?

L’or est un métal précieux très demandé. Mais il ne s’agit pas d’une réserve inépuisable, et ses stocks devraient commencer à baisser dans les années à venir. Voici ce qui risque d’arriver, et les conséquences sur son cours.

L’or, un métal épuisable

À l’heure où l’écologie est sur toutes les lèvres, l’humanité se rend compte d’une chose : les ressources de la planète ne sont pas illimitées. On le sait depuis plusieurs décennies, le pétrole arrivera un jour à sa fin. Mais c’est aussi le cas des matières premières précieuses, bien qu’on en parle moins souvent. L’or fait partie de ces ressources qui un jour seront totalement épuisées. Et les variations du cours de l’once d’or seront forcément influencées par cet amenuisement des stocks.

À l’heure actuelle, les réserves d’or non minées sont réparties dans plusieurs pays. L’Afrique du Sud est une zone d’où provient un nombre très important d’onces d’or. On en trouve également dans des mines d’Australie, de Chine, de Russie et du Pérou, ainsi qu’aux États-Unis. Les sources sont encore loin d’être épuisées : on estime ainsi qu’entre 2500 et 3000 tonnes d’or sont ainsi nouvellement minées chaque année. En 2017, la firme Statisa estimait que les réserves d’or globales au niveau mondial dépassaient les 52 000 tonnes. Toute la question est donc de savoir jusqu’à quand elles vont durer.

Les réserves d’or vont-elles s’épuiser ?

Pour estimer quand l’or va s’épuiser, il est nécessaire de comprendre quand le minage d’or aura atteint son plus haut point. Les experts estiment que la production d’or au niveau global atteindra son apogée dans les dix prochaines années. Certains, moins nombreux, estiment même que ce point est déjà dépassé. Une fois cette étape franchie, le niveau de production d’or baissera petit à petit.

Au final, la production s’arrêtera non pas parce qu’il n’existera plus d’or à miner, mais parce qu’il ne sera plus rentable d’y accéder. C’est-à-dire que les mines deviendront trop profondes, ou bien que les paillettes d’or seront trop étendues pour justifier les coûts d’opération. Il est bien sûr impossible d’estimer à l’année près quand les stocks d’or s’épuiseront. Pour certains, ils cesseront d’être exploitables dans une trentaine d’années, aux alentours de 2050. Des avancées technologiques pourraient permettre de repousser encore la date, en accédant à des filons autrefois inexploitables. Mais globalement, il reste très peu probable que les stocks d’or soient encore exploités après 2075.

cours or

Or recyclé et stocks mondiaux

La fin de la production d’or aura bien sûr une influence sur son prix. Lorsque les stocks s’amenuiseront, et que la demande restera la même, cela fera mécaniquement grimper le cours de l’or. Le prix de l’once d’or devrait donc accompagner cet épuisement progressif. À mesure que cela surviendra, on devrait cependant voir le développement d’un autre marché : celui de l’or recyclé. De plus en plus d’investisseurs se tournent en effet vers de l’or qui a déjà été utilisé (en tant que bijou, lingot, etc.), puisqu’il garde sa valeur par nature. Il faut aussi compter sur les réserves d’or mondiales : les banques centrales des pays du monde ont ainsi amassé une quantité considérable d’or. Dans l’ensemble, ce métal précieux devrait donc continuer à circuler et à être revendu.