Courtier en assurance vie : rôle et missions

courtier en assurance vie

L’assurance vie, appelée aussi contrat d’assurance décès, garantie le versement d’un capital lorsque l’assuré meurt. Toutefois, ce produit d’assurance représente également un bon moyen pour faire fructifier de l’argent. Parmi tous les contrats d’assurance vie, il est difficile de s’y retrouver. Le courtier en assurance vie vous aide à y voir plus clair et à défendre vos intérêts. On vous dit tout sur le rôle et les missions de ce professionnel des assurances.

A quoi sert un courtier en assurance vie ?

Un courtier en assurance vie représente un intermédiaire entre des clients en recherche d’un produit et des sociétés. Il est mandaté par l’assuré. Généralement, le courtier en assurance se révèle autonome. Il établit uniquement des partenariats avec plusieurs compagnies d’assurances afin d’avoir accès à toutes les offres du marché.

Il s’agit d’un professionnel maîtrisant parfaitement bien sa filière. Pour son client, il doit sélectionner les formules les plus intéressantes en faisant des études comparatives. Le courtier en assurances doit également savoir conseiller l’assuré et le guider vers les meilleures offres. Le professionnel peut aussi accompagner son client dans toutes ses démarches afin de simplifier la conclusion du contrat.

Avantages de faire appel à un courtier en assurance vie

En tant que simple assuré, difficile de faire la différence entre plusieurs formules proposées par les compagnies d’assurance. Les offres diffèrent suivant les assureurs. En cas de souscription à un contrat, il est important de lire toutes les petites lignes. Certains détails ont leur importance. Un contrat peut générer des frais considérables, par exemple. Les frais de gestion alourdissent très souvent la facture.

Pour souscrire le contrat le plus adapté à sa situation, il est important de connaître le marché. En faisant appel à une société de courtage, vous ne prenez pas de risque. Et en cas de complication, le courtier reste à vos côtés en défendant vos intérêts.

Sachez également que les compagnies d’assurance proposent pour les courtiers des contrats spécifiques dits « en multi-gestion ». L’assuré possède un choix d’investissement beaucoup plus large.

Comment choisir un bon courtier ?

Avant de faire appel à n’importe quel courtier en assurance vie, analysez certains critères. Renseignez-vous sur les compagnies avec lesquelles le courtier collabore. Cela en dira long sur sa crédibilité.

Tout professionnel du courtage se doit d’être inscrit sur le registre ORIAS. Si le courtier n’y figure pas, ses prestations ne sont pas en conformité avec la réglementation en vigueur.

Un courtier en assurance vie fiable sera en mesure de vous décliner son identité professionnelle, ses coordonnées complètes ainsi que son numéro d’inscription. N’hésitez pas à lui demander des références clients. Il s’avère très important de créer un lien de confiance avec son courtier en assurance vie. N’oubliez pas qu’il est chargé de défendre vos intérêts.

Les courtiers assurance vie en ligne

Ces professionnels travaillent de la même manière que les courtiers traditionnels. Ils vous conseillent et vous dirigent vers le meilleur contrat en négociant des frais très bas. Les courtiers en ligne proposent généralement une gamme de service plus large que leurs concurrents physiques.

Altaprofits et Linxea font partie des leaders du courtage en ligne.

Rémunération d’un courtier en assurance

En tant qu’indépendant, le courtier en assurance ne touche pas un salaire fixe. Un professionnel à la tête de son entreprise de courtage peut gagner jusqu’à 70.000 euros brut par an.

Les cabinets de courtage sont le plus souvent de petites structures. Les primes jouent beaucoup sur le montant du salaire. Un courtier débutant peut espérer toucher entre 28.000 et 35.000 euros brut par an. Conformément à la directive relative aux marchés d’instruments financiers, les courtiers perçoivent des commissions sur les produits d’assurance vie. Cependant, les professionnels sont dans l’obligation de prouver que le produit vendu au client lui est bénéfique. Les courtiers, comme les distributeurs de produits d’assurance, doivent faire preuve de transparence. L’assuré sait précisément ce qu’il paie.