Qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?

assurance obsèques

Au choc provoqué par le décès d’un proche s’ajoutent les soucis financiers consécutifs à l’organisation de ses funérailles. La souscription d’une assurance obsèques adaptée permettra de vous en affranchir.

Deux types de contrats

Il en existe en effet deux sortes, dont la finalité n’est pas la même. Si vous souscrivez un contrat d’assurances obsèques en capital, souscrit auprès d’une compagnie d’assurances ou d’une banque, vous devrez déterminer la somme que vous comptez consacrer à l’organisation de vos obsèques.

Vous assurez ainsi au bénéficiaire du contrat un capital garanti, qui lui permettra de régler l’ensemble des frais funéraires. Le capital moyen remis à vos proches varie le plus souvent entre 3500 et 5000 euros. La réglementation actuelle apporte au souscripteur une garantie supplémentaire. Elle oblige en effet le bénéficiaire à consacrer la totalité du capital versé au règlement des frais d’obsèques.

Cependant, si ce capital excède le montant des dépenses, le bénéficiaire peut, sous certaines conditions, utiliser le surplus à sa convenance. Le contrat d’assurances obsèques en prestations ne présente pas les mêmes caractères. En fait, sa nature est double. Il prévoit d’abord un contrat d’assurances, souscrit auprès d’un organisme agréé, qui prévoit le financement des obsèques. Il inclut ensuite, ajouté au premier, un contrat en prestations, passé auprès d’un opérateur funéraire.

Ce dernier soumettra au souscripteur un devis détaillé, qui l’informera avec précision sur les prestations demandées. Vous pouvez notamment opter pour une crémation, choisir le cercueil et l’inscription funéraire ou encore souhaiter la présence de porteurs. Ce type de contrat permet donc de garantir le financement de vos obsèques et, en même temps, d’en assurer toute l’organisation. Il décharge ainsi les proches de tout souci. Sur tous ces points, le site lassurance-obseques.fr vous donnera des informations complémentaires.

Attention à ne pas confondre assurance décès et assurance obsèques. Si elles dépendent toutes les deux de la même fiscalité que l’assurance-vie, ce sont bien deux contrats qui n’ont strictement rien à voir.

Les autres caractères

Si vous choisissez un contrat d’assurances obsèques en capital, il vous faudra désigner le bénéficiaire. C’est à lui que sera versé le capital qui permettra de régler les frais funéraires. Il convient de choisir une personne en qui vous avez toute confiance. Ce sera le plus souvent un membre de la famille ou un ami.

Mais rien ne vous empêche de préférer un organisme, comme une compagnie de pompes funèbres par exemple. Vous pouvez d’ailleurs changer à tout moment de bénéficiaire. Vous devrez ensuite déterminer le montant de vos primes d’assurances et la manière dont vous allez les verser. Vous pouvez vous acquitter de ce versement en une seule fois, ou préférer une cotisation temporaire, qui s’étalera dans le temps. Dans ce cas, la période de versement varie en général entre cinq et dix ans.

Quant à la cotisation viagère, elle sera versée jusqu’au décès du souscripteur. De sorte que, si vous êtes encore jeune au moment de la souscription, vous risquez d’accumuler un capital excédant largement la somme nécessaire au règlement des frais funéraires. Sur le site de Lassurance-obseques.fr, vous découvrirez des renseignements essentiels sur la fiscalité de ces contrats. En fonction de l’âge du souscripteur et du montant du capital, celui-ci peut être exonéré de tout droit de succession.

Qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?
4.3 (86.15%) 13 votes