Quel est le rôle d’un expert en assurance auto résilié ?

role d'un expert en assurance auto

Il peut arriver que, dans certaines situations, votre assureur résilie votre contrat assurance auto. Il vous faut alors souscrire une nouvelle assurance, ce qui sera sans doute plus compliqué. Cependant, pour faire face à cette situation, des solutions simples existent.

Les causes de résiliation

Une résiliation du contrat d’assurance auto, à l’initiative de l’assureur, est possible dans certains cas. Il peut prendre cette décision si vous ne réglez pas à temps vos cotisations. Au bout d’un certain délai, l’assureur vous enverra une mise en demeure de payer. Si, dans le délai d’un mois, après réception de ce courrier, vous ne payez pas votre prime d’assurance, l’assureur peut résilier le contrat.

De même, si vous avez subi plusieurs accidents consécutifs, que vous en soyez responsable ou non, l’assureur peut considérer que vous représentez, en quelque sorte, un risque aggravé pour lui. C’est la même chose si votre conduite est imprudente et vous amène à rouler trop vite ou à conduire sous l’emprise de l’alcool. Ces situations peuvent également inciter l’assureur à vous imposer un malus, autrement dit à augmenter vos cotisations, puis, finalement, à résilier votre contrat.

En effet, vous serez devenu pour lui un conducteur à risque, dont il préférera se séparer.

Quelques astuces simples

Votre contrat résilié, il faut en souscrire un nouveau . L’assurance auto étant obligatoire, il faut en effet trouver une solution. Découvrir un assureur qui accepte de vous proposer un contrat auto ne sera pas une mince affaire. Et il est probable que, même dans ce cas, il vous impose des tarifs très élevés. En effet, il n’aura pas de peine à retrouver votre trace dans divers fichiers, qui le renseigneront sur votre profil.

Il n’est cependant pas impossible de faire un peu baisser votre facture. Si vous roulez moins que prévu, vous pouvez faire figurer un kilométrage plus réduit que celui indiqué dans votre précédent contrat. Vous pouvez également choisir une voiture plus simple ou opter, si vous en possédez déjà une, pour une assurance au tiers, moins dispendieuse.

Enfin, il est utile d’adopter un comportement très sage au volant. En choisissant une conduite très prudente, vous parviendrez à retrouver votre bonus et à démontrer votre bonne volonté. De la sorte, il sera plus facile, au bout d’un certain temps, de souscrire un contrat d’assurance auto classique.

Des assurances auto spécialisées

Un conducteur malussé, et dont le contrat d’assurance auto vient d’être résilié, aura donc beaucoup de peine à souscrire un nouveau contrat auprès d’une compagnie classique. Dans ce cas-là, tous les assureurs auront le même réflexe. Ils peuvent vous proposer des contrats aux tarifs très élevés ou refuser même de vous assurer.

Il existe cependant des assurances spécialisées, qui acceptent d’assurer les conducteurs jugés à risque. Leur but n’est donc pas de les effrayer, mais de leur proposer des offres raisonnables. Certes, leurs tarifs, qui prennent en compte le risque plus important qu’ils acceptent de prendre, sont un peu plus élevés. Mais ils ne sont pas dissuasifs pour autant.

L’importance d’un expert en assurance auto résilié

Un autre avantage de ces compagnies d’assurance est l’accompagnement proposé aux conducteurs. Leurs collaborateurs sont à l’écoute de leurs clients et sont de vrais experts en la matière. Le rôle d’un expert en assurance auto résilié ? : il a pour mission d’étudier avec attention la situation propre de chaque conducteur et de lui apporter une réponse adaptée à ses besoins spécifiques.

Pour découvrir l’assurance qui, en tant que conducteur résilié, vous conviendra le mieux, il existe des sites en ligne qui comparent les différentes offres. Elles sont souvent classées en fonction des situations qu’elles doivent couvrir. C’est ainsi que certains contrats d’assurance auto sont adaptés aux conducteurs n’ayant pas acquitté leurs cotisations. D’autres seront plus appropriés si vous avez subi de nombreux sinistres. Pour parvenir au résultat que vous cherchez, vous êtes invité à fournir quelques renseignements et à décrire votre situation.

Le recours au Bureau central de tarification

Si, malgré tout, vous essuyez des refus de la part des compagnies d’assurance, y compris des assureurs spécialisés dans l’assurance des conducteurs résiliés, vous pouvez vous adresser au Bureau central de tarification.

La mission de cet organisme officiel, indépendant des compagnies d’assurance, est d’obliger un assureur à vous proposer un contrat d’assurance. Cependant, ce pouvoir de contrainte a des limites. Saisi par le Bureau, l’assureur devra vous proposer une assurance auto qui prévoie la garantie responsabilité civile. Cette formule obligatoire constitue la couverture minimale. Aucun assureur ne peut être forcé par cet organisme à vous accorder des garanties complémentaires.

C’est le Bureau central de tarification qui fixera le tarif de votre nouvelle assurance auto. Il le fera en fonction de l’examen des devis que vous aurez demandés à plusieurs assureurs. Il choisira alors l’offre qui, compte tenu de votre situation, lui paraît la plus raisonnable.

Le recours au Bureau de tarification demande cependant le respect d’une procédure précise. Avant de vous adresser à lui, vous devrez présenter à ses services deux refus écrits, opposés par des compagnies d’assurance différentes. Le refus peut être implicite, et résulter, durant un certain délai, du silence des assureurs concernés. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de leur adresser une lettre recommandée, avec accusé de réception. Par ailleurs, certains documents doivent être joints à votre demande. C’est le cas, notamment, de la lettre de résiliation adressée par votre compagnie d’assurance ou du relevé d’information de votre assureur, qui retrace vos antécédents d’assuré. À soi seule, la saisine du Bureau de tarification ne vaut pas assurance de votre véhicule. Vous devrez attendre sa décision, qui peut prendre un ou deux mois.

4.7
48