La dermopigmentation des sourcils : le guide

Dermopigmentation des sourcils

Pas assez garnis, asymétriques… Quoique discrets, les sourcils représentent une zone importante du visage. En effet, des sourcils bien dessinés peuvent illuminer un regard. Pour posséder une ligne parfaite, il est possible de faire appel à une nouvelle technique : la dermopigmentation. Découvrez en quoi elle consiste et les différentes techniques pour avoir des sourcils harmonieux. On vous dit tout sur les tarifs pratiqués ainsi que les avantages et inconvénients de ce tatouage semi-permanent.

Qu’est-ce que c’est ?

La dermopigmentation est une technique de médecine esthétique non invasive. On la nomme également maquillage (semi-) permanent ou tatouage médical.

Contrairement à l’épilation qui consiste à retirer les poils indésirables pour modeler les sourcils, la dermopigmentation leur donne de la densité tout en créant une ligne parfaite. Il s’agit d’un rééquilibrage.

Les différentes techniques

La première étape consiste à effectuer un tracé du sourcil au crayon. Puis, on implante le pigment sous l’épiderme en se servant d’aiguilles extrêmement fines. A noter, cette technique est surtout utilisée lorsque les sourcils se révèlent très peu garnis ou en cas de problème d’asymétrie.

L’autre technique se fait en deux séances. La première est dédiée au tatouage. Puis, la deuxième intervient trois à quatre semaines après. Elle permet de corriger ou re-pigmenter les zones qui en ont besoin. Et comme la dermopigmentation est un tatouage éphémère, il faut apporter des retouches de manière régulière.

A savoir, l’implantation des colorants s’effectue à l’aide d’un appareil électrique, lequel possède une ou plusieurs aiguilles. Les aiguilles sont toutes à usage unique afin d’éviter tout risque de contamination.

On distingue également deux méthodes de maquillage permanent des sourcils :

  • le remplissage qui offre un résultat semblable au crayon à sourcils ;
  • le poil à poil, plus naturelle, reproduit le tracé de vos poils de sourcil. Avec cette méthode, vous pouvez être tranquille pendant quatre ans maximum.

Les avantages de la dermopigmentation

La dermopigmentation représente une solution simple et efficace pour :

  • posséder des sourcils garnis et bien équilibrés. Cette technique aide à redessiner la zone des sourcils en agrandissant et intensifiant le regard ;
  • retravailler la forme des sourcils et rendre le visage plus harmonieux ;
  • cacher une cicatrice ou autres petits défauts présents dans la ligne de sourcils.

Les inconvénients

Le résultat n’est pas immédiat. En effet, pendant quelques heures après la séance, la zone des sourcils sera rougie. Et pendant plusieurs jours, les sourcils seront plutôt foncés, avant de s’éclaircir au fil du temps.

D’autre part, une petite croûte peut être observée. Elle est due au rejet de l’excès de pigment, ainsi qu’à la cicatrisation. Elle disparait  sous trois semaines environ.

Ensuite, la dermopigmentation ne dure pas dans le temps. Suivant la personne, le résultat de l’opération n’est visible qu’entre trois mois et un an. Et il faut effectuer des retouches régulières tous les six mois environ.

Enfin, il arrive que la dermopigmentations des sourcils ne produise pas l’effet escompté. Les ratages peuvent être causés par un problème de forme ou de couleur du sourcil. Le résultat peut virer au gris chez les peaux foncées, ou au roux, chez les peaux claires.

Et certaines personnes font également des allergies au pigment (démangeaisons, gonflements). Avant de vous lancer, il est donc important de choisir le bon professionnel. Dirigez-vous plutôt vers un médecin plutôt qu’un institut de beauté. Et pour garantir le risque minimum de réaction allergique, il convient d’utiliser des pigments ou colorants avec l’agrément « Implants Médicaux » et certifiés CE.

Le prix

Les prix pratiqués en cabinet médical et institut de beauté sont assez similaires. Pour une dermopigmentation du visage, il faut compter entre 250 et 400 euros. Généralement, les retouches sont comprises dans le tarif.

Est-ce douloureux ?

La perception de la douleur dépend de chaque personne. Certains vont ressentir des légers picotements lors de la dermopigmentation. A l’inverse, d’autres auront besoin d’une crème anesthésiante pour soulager la douleur, à appliquer une heure avant la séance.

Cependant, une séance de dermopigmentation reste moins douloureuse que celle d’un tatouage artistique. En effet, les aiguilles ne s’enfoncent pas avec la même profondeur dans le derme.

La dermopigmentation des sourcils : le guide
4.7 (93.75%) 32 votes