Le diagnostic conformité piscine

diagnostic conformité piscine

Si vous pensez à installer une piscine, il faudra prévoir en même temps son entretien, ainsi que les mesures de sécurité qu’il faut prendre pour se protéger et protéger toute sa famille. C’est dans cette perspective que le diagnostic conformité piscine a vu jour. Il permet de certifier que la piscine dont vous disposez ne présente aucun danger pour ses utilisateurs.

Historique du diagnostic conformité piscine

Appelé aussi état de conformité de la sécurité d'une piscine, le diagnostic conformité piscine fut instauré le 3 janvier 2003 pour prévenir les noyades. Il consiste en une certification qui prouve que votre piscine respecte les normes de sécurité en vigueur. La législation en rapport avec ce diagnostic a dû évoluer à plusieurs reprises.

D’ailleurs, en janvier 2004, le diagnostic n’était plus qu’une formalité, mais il est devenu une obligation pour toutes les piscines en cours de construction, qu’elles soient individuelles ou collectives. En mai 2004, la législation incluait aussi les piscines de résidences saisonnières. Ce n’est qu’en janvier 2006 qu’il est devenu obligatoire pour toute piscine, existante ou nouvelle, de disposer des mesures nécessaires à votre sécurité.

Comment se déroule le diagnostic conformité piscine ?

Le diagnostic conformité piscine doit vérifier un ensemble de mesures de sécurité qui doivent être installées dans votre piscine, suivant la réglementation qui les régit. La première concerne l’installation d’une barrière autour de la piscine pour empêcher l’accès à un enfant de moins de 5 ans. Par contre, ce moyen n’offre pas une belle vue à votre jardin.

Donc, si vous n’aimez pas l’idée de la barrière, vous pouvez la remplacer par une couverture de piscine. D’une part, elle permet de garder l’eau de votre piscine propre, d’autre part, elle permet d’empêcher l’accès à la piscine aux enfants de moins de 5 ans. Cela dit, elle reste un moyen qui n’est pas efficace à 100%. Donc, une autre solution se présente, elle consiste en l’installation d’un abri de piscine.

Le diagnostic doit vérifier aussi qu’il y a un système d’alarme installé dans votre piscine et qu’un enfant ne puisse pas l’empêcher de se déclencher. En plus, l’homologation Normes afnor doit être absolument apposée sur tous les moyens de sécurité appliqués à votre piscine.

Pour y procéder, il faut faire appel à un expert agréé. Le prix de cette prestation peut varier entre 100 à 300€.

A qui s’adresse le diagnostic conformité piscine ?

Si vous disposez d’une piscine partiellement ou totalement enterrée, vous êtes certainement concerné par ce diagnostic. Il peut s’agir également d’un spa enterré. Qu’elle soit d’usage privée ou collectif, vous êtes dans l’obligatoire de procéder à l’installation des mesures de sécurité nécessaires à la réussite du diagnostic.

Si vous ne respectez pas la réglementation en vigueur, vous risquez une amende de 45.000€ et des sanctions pénales. Par contre, il faut savoir que les piscines, hors-sol, gonflables, démontables, surveillées par un maître-nageur ou encore d’intérieur, ne sont pas concernées par cette réglementation.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.