Le tapis Boucharouite

tapis boucherouite

Histoire et origine

L’histoire du tapis Boucharouite, appelé aussi Boucharouette ou Boucherouite, est  singulière. Dans les foyers berbères les plus pauvres, les femmes tissent des tapis originaux à partir de vieux tissus. Ces derniers proviennent généralement de textiles usagés ou de chiffons. Les vêtements de toute la famille sont récupérés et recyclés. D’ailleurs, le mot « Boucharouite » signifie en berbère « bouts de chiffons ».

Les tapis marocains Boucharouites sont confectionnés en diverses matières telles que coton et nylon. Les tapis berbères Boucharouites sont plus rarement tissés en laine, ou seulement pour la création d’un décor sophistiqué.

Les tissus qui composent ce tapis patchwork sont recyclés et mis un par un. Il s’agit d’un travail fastidieux entièrement fait main. Le tapis Boucharouite se révèle une pièce unique. Impossible de trouver deux exemplaires identiques. Le tapis berbère Boucharouite résulte de la créativité de la tisserande. Ce tapis artisanal, comme les tapis Beni Ouarain, Azilal et Kilim, est tissé uniquement par des femmes. La fabrication artisanale des tapis berbères répond à un savoir-faire ancestral. Le métier à tisser est transmis de génération en génération, entre mère et fille. Depuis des millénaires, le secret berbère perdure.

Ce tapis traditionnel se révèle une création très personnelle. Il reflète les émotions de la tisserande, même si la femme berbère travaille de manière totalement spontanée.   

Ces « tapis du pauvre », du fait de leur connotation négative, ont été révélés tardivement. Ce n’est que vers la fin des années 2000 que le monde de la décoration intérieure s’est intéressé à ce tapis fait main. L’Europe, les Etats-Unis et le Japon ont été les premiers à vouer de l’intérêt au Boucharouite.

Ce tapis patchwork rencontre aujourd’hui un grand succès dans l’univers de la déco tendance. Ces tapis berbères sont des pièces uniques qui confèrent de l’authenticité à n’importe quel intérieur.

Les différentes tailles

Le Boucharouite est plus courant en tapis rectangulaire. Il est disponible en différentes tailles, environ 1m70 X 1mètre. De manière générale, les tapis Boucharouite sont moins grands que les Beni Ouarain.

Le Boucharouite existe en petit tapis. Les petits formats, appelés aussi tapis de selle, sont encadrés au mur. Le tapis berbère Boucharouite fait office de déco murale.

Style et motif

Le tapis Boucharouite se révèle très coloré. Il se compose de différents motifs géométriques. Le losange est une figure récurrente dans les tapis berbères depuis le néolithique. Il correspond à la féminité et protège du mauvais œil. Il est aussi très présent dans le grand tapis noir et blanc Beni Ouarain.

Le rectangle fait aussi partie des formes géométriques les plus visibles. Il représente l’habitation et le champ. Comme dans le tapis Kilim, le zigzag tient une place importante.

Les couleurs du tapis Boucharouite sont nombreuses. Le rouge, symbole de féminité côtoie la couleur jaune, qui représente l’homme. Tel un tapis multicolore, le Boucharouite peut contenir du blanc, bleu, vert… Avec toutes ces couleurs chatoyantes, le tapis Boucharouite s’avère un incontournable de la décoration moderne. Il apporte une touche d’originalité dans un espace cosy. Ces couleurs vives réveillent n’importe quelle pièce un peu trop sage.

De manière très paradoxale, le tapis du pauvre se révèle en fait une véritable œuvre d’art. Arty, ce tapis berbère s’harmonise parfaitement avec une décoration design. Il s’insère facilement dans un intérieur moderne au style scandinave. Grâce à ses couleurs éclatantes, il apporte de la lumière et de la chaleur à une pièce.

Son côté récupération et recyclage lui confère beaucoup de caractère. Les adeptes de la déco d’intérieure bohème chic apprécient ce tapis vintage. Ce tapis fait main présente quelques irrégularités qui font tout son charme.

Le tapis Boucharouite est une œuvre d’art populaire qui fait partie des joyaux de l’artisanat marocain. Ce tapis moderne invite volontiers à la rêverie.

Prix

Le tapis Boucharouite fait partie des tapis artisanaux les moins chers. Son prix modique s’explique par la matière utilisée. Le tapis n’est pas confectionné à partir de matières naturelles comme les tapis en laine vierge. Le tapis Beni Ouarain, par exemple, tissé avec de la laine de mouton de grande qualité, est vendu à un prix beaucoup plus élevé. On peut trouver des tapis Boucharouite authentiques à partir de 350 euros. Le prix varie en fonction de la taille du Boucharouite ainsi que de son design.

La modicité de son prix lui vaut d’être courtisé par les jeunes générations. Elles peuvent dénicher un tapis design à moindre coût. Les générations d’aujourd’hui, férues de décoration d’intérieur, se révèlent adeptes des tendances déco et de l’authenticité. Le tapis contemporain Boucharouite correspond parfaitement à leurs aspirations.

Le prix varie en fonction de l’ancienneté du tapis artisanal. Plus le Boucharouite montre des traces d’usure telles que décoloration, plus il acquiert de la valeur.

Conclusion

La valeur artistique du tapis Boucharouite n’est plus à démontrer. Conçu à l’origine dans un but utilitaire, ce tapis marocain est devenu un objet d’art. Les formes abstraites et les couleurs dépassent le cadre de la décoration pour toucher l’univers artistique. Le tapis patchwork est le reflet de la culture berbère, mais aussi de l’art tribal et ethnique.

Chacun des tapis tableaux se révèle porteur d’une histoire, celle de la créatrice berbère. Mais au-delà d’une histoire singulière, le tapis Boucharouite possède un certain universalisme.

Le tapis Boucharouite est passé du souk marocain au musée. Le Musée Boucharouite a ouvert ses portes en 2014. Il est situé au cœur de la médina de Marrakech. Dédié à l’art populaire, le site s’intéresse plus particulièrement au tapis patchwork.

Le musée expose des tapis Boucharouite, mais pas seulement. Les tisserandes à l’origine des tapis ont déposé des messages sur leur histoire personnelle et leur mode de vie dans la tribu berbère. Cela permet de mieux comprendre la composition du tapis marocain. Le musée s’applique à corréler œuvre et vie de l’artiste. La fabrication artisanale du tapis Boucharouite est alors considérée comme un art à part entière.

Crédit photo : https://www.lamaisongenerale.com/fr/tapis-boucherouite/3263-tapis-boucherouite-11.html

Le tapis Boucharouite
4.4 (88.82%) 34 votes