Comment monter son entreprise sans argent ?

Lancer une Entreprise Sans Argent

Vous avez un projet entrepreneurial mais pas d’apport pour le faire aboutir ? Sachez qu’il est possible de monter son entreprise sans argent. Découvrez les activités et produits qui nécessitent peu ou pas d’investissement financier. Et suivez nos conseils pour vous faire prêter de l’argent sans apport (aides, subventions, financement participatif…).

Est-ce avantageux de monter son entreprise sans argent ?

Lancer une activité professionnelle sans argent ni apport personnel n’est pas forcément conseillé. Pour un projet de création d’entreprise, il s’avère préférable de disposer d’une trésorerie en cas de « coup dur » ou dépense imprévue.

Cependant, monter son entreprise sans argent reste possible. D’une part, le risque financier est réduit à néant. Et d’autre part, si l’affaire se porte bien, le retour sur investissement sera meilleur. D’ailleurs, certaines activités permettent de démarrer avec peu ou pas d’argent.

Quel statut juridique pour monter sa boîte sans apport ?

A l’exception de la SA (société anonyme), toutes les formes de société permettent de créer son entreprise sans capital social.

Vous devez choisir le statut de votre société en fonction de votre situation initiale et de votre projet entrepreneurial.

Si vous êtes en solo, il peut être judicieux d’opter pour le régime simplifié de la micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) ou celui de l’entreprise individuelle. L’EURL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) peut également être une solution pour monter son entreprise sans argent.

En revanche, s’il s’agit de se lancer à plusieurs ou si vous avez l’intention d’avoir un associé, il vaut mieux créer une SARL (société à responsabilité limité), une SAS ou une SASU (société par actions simplifiée (unipersonnelle)).

Monter son entreprise sans argent : les activités et produits concernés

Activités professionnelles possibles sans investissement

Certaines activités professionnelles nécessitent moins d’investissement financier que d’autres. Vous pouvez donc créer une entreprise sans avoir à emprunter d’argent à la banque. Parmi elles :

  • les boutiques ou commerces en ligne, ou dropshipping ;
  • des activités de service à la personne (garde d’enfant, aide aux devoirs...) ;
  • vendeur à domicile ou agent commercial indépendant ;
  • des activités artisanales nécessitant peu de matériel ;
  • des activités exercées au domicile des clients (ex. : coiffeuse à domicile, prothésiste ongulaire…) ;
  • des prestations de service si vous êtes déjà équipé (photographe…) ;
  • des activités intellectuelles de conseil ou de formation (ex. : coach…) ;
  • des activités libérales exercées chez soi : sophrologue, naturopathe, etc.

Cependant, pour effectuer une création d’entreprise, il faut investir dans un minimum de matériel (ex. : achat de fournitures, création d’un site internet, assurance professionnelle…). Toutefois, cela reste un investissement minimum.

Les produits et services avec un coût de revient nul

Pour monter son entreprise sans argent, vous pouvez proposer des produits dont le coût de production avoisine 0 euro. Parmi eux :

  • les produits numériques tels que les e-books ;
  • les prestations intellectuelles (conseil en ligne, par exemple) ou artistiques  (ex. : œuvre d’art, meuble en carton…) ;
  • la récupération d’objets, de vêtements et autres articles pour leur redonner une seconde vie ;
  • achat d’articles en vide-grenier pour les revendre en brocante (meuble ancien, décoration vintage…).

A notez que cela suppose de travailler à domicile. Ces activités ne nécessitent pas la location ou l’achat d’un local professionnel.

Comment se faire financer sa création d’entreprise ?

Si vous n’avez pas d’argent pour monter votre entreprise, il est possible de se tourner vers des moyens de financement.

D’abord, il peut s’agir de mettre ses produits en pré-vente afin de se constituer une trésorerie de démarrage. Ainsi, vous prenez un maximum de commandes fermes et elles seront satisfaites plus tard, tout en demandant un acompte aux clients. Cette solution peut également être appliquée pour certaines prestations de services effectuées sur commande.

Ensuite, une solution de plus en plus fréquente consiste à lancer une campagne de financement participatif (ou crowfunding). Vous présentez votre projet professionnel sur une plateforme internet pour inciter le grand public à faire des dons, avec ou sans contrepartie.

Aides et subventions publiques pour ouvrir une société sans moyen financier

Vous ne disposez pas d’un réel réseau professionnel ? Et votre situation économique est plutôt modeste ? Même si les conditions ne s’avèrent pas des plus favorables, il reste tout à fait envisageable de monter son entreprise sans argent. Pour cela, une solution : se tourner vers les aides et subventions publiques afin de combler votre défaut d’apport.

Ainsi, vous pouvez solliciter des aides comme le prêt d’honneur auprès d’organismes tels que Réseau Entreprises ou les chambres de commerce et d’industrie. Il s’agit de prêt à taux zéro allant de 2000 à 90 000 euros. Les crédits sont accordés après délibération d’un jury composé de professionnels.

D’autre part, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une aide à la reprise ou à la création d’entreprise. Leurs allocations chômage peuvent aussi être maintenues en parallèle au lancement de leur nouvelle activité.

Enfin, vous trouverez d’autres aides publiques sur la base de données aides-entreprises.fr. Son moteur de recherche permet de trouver les aides les plus adaptées à vos besoins (création, innovation, investissement en matériel…), à votre secteur d’activité et à votre localisation géographique.

Ouvrir une entreprise sans argent : soigner le business plan

Pour que votre ambition entrepreneuriale aboutisse de manière concrète, vous devez réaliser un business plan. Il s’agit d’une feuille de route utile à n’importe quel entrepreneur qui souhaite monter son entreprise avec ou sans apport.

Pour rédiger un business plan qui tienne la route, il faut mener un travail de réflexion et mûrir son projet. Ce document se révèle une pièce indispensable à un dossier de demande de financement. Il représente un argumentaire à l’intention des banques.

En outre, le business plan doit comporter :

  • un résumé de l’identité de la société et du processus de création : quelle est la raison d’être de votre entreprise ? ;
  • une étude de marché ;
  • un détail sur votre stratégie de développement ;
  • vos objectifs et vos besoins financiers.

En voulant monter une boîte sans argent, il est indispensable de soigner son business plan. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté ; les établissements financiers seront plus enclins à vous prêtez de l’argent pour démarrer votre activité.

A lire aussi :