Peindre un meuble : comment procéder ?

peindre meuble

Ce vieux meuble aurait besoin d’un relooking ? Peindre un meuble est une activité à la portée de tous, à condition de respecter les étapes. Pour donner un second souffle à un buffet ou à une commode, suivez nos conseils. Tout ce qu’il faut savoir pour peindre un meuble facilement et éviter les déconvenues. On vous donne la liste du matériel nécessaire et des pièges à déjouer.

Le matériel pour cette opération

Pour peindre un meuble et le relooker, vous aurez besoin de matériel et fournitures. Voici une liste indicative (et non exhaustive) :

  • une éponge et un aspirateur pour enlever la poussière du meuble et le nettoyer ;
  • des gants et de vieux vêtements ;
  • un masque si vous travaillez dans un espace clos ou si vous devez poncer une grande surface, ou si vous avez recours à des produits décapants irritants ;
  • des récipients comme des bouteilles plastiques vides pour verser la quantité de peinture dont vous aurez besoin ou pour effectuer des mélanges ;
  • des petits bâtons pour mélanger la peinture ;
  • du papier de verre ;
  • de la pâte à bois pour restaurer un meuble abimé ;
  • de la colle à bois pour recoller un tiroir ou une poignée, par exemple ;
  • des produits décapants comme du white spirit ;
  • du ruban adhésif pour peinture ;
  • un pinceau plat pour les endroits peu accessibles ;
  • un rouleau spécial peinture ou laque.

Les erreurs à ne pas commettre

Il y a plusieurs erreurs à éviter lorsque l’on décide de peindre un meuble.

Oublier la sous-couche

La première erreur, c’est d’oublier d’appliquer une sous-couche quand on repeint un meuble en bois foncé. Si vous voulez une couleur claire, il est indispensable d’appliquer une première couche de peinture blanche. Cette base va permettre d’obtenir un rendu parfait.

Négliger l’étape du ponçage

Ne négligez pas non plus l’étape du ponçage avant la peinture. Que votre meuble soit en bois ou en métal, commencez par le poncer avec du gros grain. Cette étape permet d’enlever la peinture et les échardes. Ne faites surtout pas l’impasse sur le ponçage si vous avez un mobilier en bois de palettes !

Nettoyer le meuble à grandes eaux

D’autre part, évitez de nettoyer le meuble à grandes eaux avant de le repeindre. C’est souvent un réflexe pour se débarrasser de la poussière, mais vous risquez alors de faire craquer votre meuble en bois. Utilisez plutôt l’aspirateur et une éponge humide avec un peu de savon noir.

Ne pas traiter le support

Le support doit aussi être traité avant l’application de la peinture. Pour cela, ayez recours au produit anti-rouille si vous constatez un peu de rouille sur le métal, ou un traitement adapté. Par exemple, si le meuble présente des trous, utilisez une pâte à bois. Cette étape se révèle cruciale même si le mobilier ne semble pas particulièrement abimé.

Ne pas avoir recours à la primaire d’accrochage

Sachez également que la peinture n’adhère pas à tous les supports (meubles laqués, meubles en bois type merisier…). Si c’est le cas, une primaire d’accrochage se révèle nécessaire avant l’application d’une couche de peinture, une fois le support propre et sec. En outre, cela permet de partir sur une base neutre. Et avec le temps, la peinture s’avère ainsi plus résistante.

Bâcler les motifs

Et si vous décidez de peindre des motifs, ne bâclez surtout pas les détails. Certes, cela demande une certaine technique, mais le résultat sera à la hauteur. Pour faire un motif, dessinez d’abord la forme au crayon papier. Appliquez ensuite un scotch de peintre sur les bords avant de passer au pinceau (à la perpendiculaire par couches fines, sans mettre un gros paquet).

N’appliquer qu’une seule couche de peinture

De la même manière, veillez à appliquer plusieurs couches de peinture sur le meuble pour un rendu optimal. Prévoyez au moins deux couches, quatre pour le noir.

Ne pas passer de vernis

Ensuite, il convient d’appliquer un vernis pour la finition. Après la peinture, ce produit permet de peaufiner le meuble. Aujourd’hui, on trouve des vernis à l’eau et sans solvant. En fonction de vos envies, sélectionnez un vernis transparent, mat ou brillant.

Ne pas laisser sécher assez longtemps

Enfin, ne sous-estimez pas le temps de séchage. Lorsque vous avez fini vos travaux de peinture, isolez le meuble pendant deux ou trois jours.

A noter : si vous avez envie de repeindre un meuble d’extérieur dans des tons foncés, sachez qu’il ne s’agit pas forcément d’une bonne idée. Dans des régions à l’ensoleillement élevé, un meuble foncé va attirer le soleil et le bois peut brûler.

Peinture à utiliser : laquelle peinture choisir ?

Il existe plusieurs peintures pour meubles, à choisir en fonction du matériau :

  • la peinture pour meuble en bois. Notez que la plupart des peintures pour meubles fonctionnent sur le bois ;
  • la peinture pour mobilier en métal. Vous en trouverez sous forme de bombe pour faciliter le travail et limiter les traces de pinceaux. Pour un meuble d’extérieur, sélectionnez une peinture fer antirouille ;
  • la peinture pour plastique (ex. : pour le mobilier de jardin en plastique). Vous trouverez des peintures d’accroche pour PVC, de la peinture glycéro ou de la peinture latex. Et pour éviter les traces de pinceaux, choisissez plutôt une bombe de peinture.

Dans tous les cas, au moment de faire votre choix dans un magasin de bricolage, prenez en considération ces différents critères :

  • la peinture doit être adaptée au matériau (bois, métal, plastique, formica…) ;
  • elle doit aussi être facile d’entretien (lavable) ;
  • sélectionnez également la finition souhaitée (mate, brillante, satinée…).

Enfin, si vous voulez éviter la sous-couche, choisissez une peinture plus sombre que le meuble d’origine.

Préparer le meuble : comment procéder ?

Avant de peindre votre meuble pour lui redonner un coup de neuf, il convient de le préparer en respectant ces étapes :

  • d’abord, ôtez et remplacez les éléments abîmés (clous tordus, charnières, serrures en mauvais état, chevilles manquantes…) ;
  • ensuite, si le meuble était ciré, appliquez un décireur en respectant le mode d’emploi du fabricant ;
  • si le meuble était peint, poncez-le ou utilisez un décapant pour peinture ;
  • bouchez les trous et les fissures. Avec un meuble en bois, utilisez une pâte à bois ;
  • veillez également à ce que la surface soit lisse lorsque vous y passez la main ;
  • enfin, nettoyez votre meuble, non pas à grandes eaux, mais en le dépoussiérant avec un aspirateur et en passant une éponge humide. N’oubliez pas de sécher convenablement votre pièce de mobilier.

A noter : bien évidemment, avant de commencer vos travaux de peinture sur meuble, n’oubliez pas de protéger la zone !

La mise en peinture

L’étape numéro un consiste à appliquer la première couche de peinture. En fonction de votre meuble, dégagez les angles à l’aide d’une brosse coudée. Utilisez ensuite le rouleau pour peindre les surfaces planes.

Si la nouvelle peinture de votre meuble est plus foncée que l’ancienne, vous devrez également appliquer une sous-couche.

Ensuite, l’étape suivante consiste à appliquer la deuxième couche de peinture à l’aide du rouleau. Notez qu’il est normal de percevoir la couleur d’origine.

D’autre part, sachez que vous devez poncer légèrement entre chaque couche pour améliorer l’accrochage de la peinture. Et avant chaque application, passez la brosse pour retirer la poussière.

Enfin, respectez le temps de séchage en laissant reposer la deuxième couche pendant au moins huit heures.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.