Taux de marque : définition et calcul

Calcul Taux De Marque Entreprise

Pour être rentable, une entreprise doit générer des bénéfices, c’est-à-dire avoir plus d’entrées que de sorties d’argent. Parmi les nombreux outils de comptabilité d’entreprise, il y a  le calcul du taux de marque, à ne pas conforme avec le taux de marge. Découvrez à quoi sert cet indicateur financier utile en comptabilité. Et apprenez à le calculer en vous servant de formules.

Qu’est-ce que le taux de marque ?

Dans le domaine de la comptabilité, le taux de marque est un indicateur financier qui indique quelle est la marge commerciale de l’entreprise sur le prix de vente d’un produit. Il correspond au pourcentage de marge réalisé par la société par rapport au prix de vente d’un produit.

Le taux de marque, qui se calcule sur le prix de vente hors taxes permet d’apprécier la rentabilité commerciale réalisée par l’entreprise. Cet indicateur de pilotage d’avère également utile pour fixer le prix de vente d’un produit lorsque l’entreprise connaît déjà la marge qu’elle veut effectuer.

A quoi sert-il ?

Pour une entreprise existante

Le taux de marque est une donnée intéressante pour les chefs d’entreprise. Cela permet de suivre et de piloter les activités de la société. Son principal intérêt consiste à pouvoir étudier la rentabilité. Certains entrepreneurs se servent de l’indicateur pour fixer leurs prix de vente. Pour cela, il suffit de déterminer à l’avance la marge que l’on veut réaliser. Une entreprise lancée sur le marché doit comparer son taux de marque avec celui des principaux concurrents. Elle ajustera sa stratégie en baissant ou augmentant son prix de vente.

En création ou reprise d’activité

Lorsque l’on veut créer une entreprise, il est aussi capital de connaître le taux de marque moyen de la concurrence afin de créer un prévisionnel adapté au marché. Cet indicateur sert à juger la future performance d’une société. Et dans le cadre d’une reprise d’activité, le taux de marque représente un moyen de connaître la performance de l’entreprise. Est-ce que les prix sont adaptés au marché ou pas ? Cela détermine la rentabilité passée de la société. Et en cas de problème, il est possible d’ajuster le coût de ses marchandises.

Pour récapituler, l’intérêt du taux de marque est multiple :

  • estimer la marge réalisée par la société par rapport au prix de vente ;
  • calculer un prix de vente de la marchandise en fonction de la marge souhaitée ;
  • déterminer la rentabilité d’une entreprise.

Différence entre taux de marque et taux de marge

Définition du taux de marge

En comptabilité, le terme « taux de marge » désigne le rapport entre la marge commerciale et le coût d’une marchandise HT. Ce ratio correspond au gain obtenu par une entreprise lors d’une vente. Pour pérenniser son activité, l’entrepreneur a tout intérêt à appliquer une marge commerciale maximale.

D’autre part, le taux de marge représente un indicateur utile pour se prémunir contre un problème. S’il se dégrade, cela signifie qu’un événement affecte le résultat global : forte concurrence, baisse de la demande, manque de maîtrise des salariés…

Notez aussi que pour évaluer la performance du taux de marge, il convient de le comparer aux taux de marge des autres entreprises du même secteur.

Distinction entre taux de marque et taux de marge

Il ne faut pas confondre ces deux notions essentielles : taux de marque et taux de marge. En fait, ces deux termes comptables présentent peu de similitudes. Le taux de marge prend en considération les coûts d’achat des marchandises pendant que le taux de marque fait intervenir le prix des produits vendus.

Dans tous les cas, ces deux notions sont essentielles au pilotage d’une entreprise. Et aucune des deux ne doit être privilégiée au détriment de l’autre.

Calcul du taux de marge

D’abord, la première étape consiste à calculer la marge. Le résultat s’obtient en faisant la différence entre le prix d’achat et le prix de vente. Pour obtenir la marge commerciale nette, il suffit de retirer de la marge brute les frais liés à la vente des produits (frais de commercialisation, frais de distribution…).

Ensuite, pour calculer le taux de marge commerciale, il faut diviser la marge par le coût d’achat de la marchandise. Puis, le résultat doit être multiplié par 100 pour obtenir un taux exprimé en pourcentage.

Comment calculer son taux de marque ?

Pour trouver le taux de marque d’un produit, il faut effectuer le calcul suivant : diviser la marge commerciale par le prix de vente HT. Le taux de marque est exprimé en pourcentage et il est obtenu en respectant la formule suivante :

Marge brute / chiffre d’affaires HT x 100 = taux de marque.

Par exemple, si une société vend un produit 100 € HT, elle réalise sur cette vente une marge brute d’un montant de 30 € HT. Le taux de marque commerciale est de 30 % ((30 / 100) x 100 = 30 %).

Par ailleurs, si vous voulez fixer le prix de vente d’un produit à partir de son prix d’achat HT, il existe une formule :

(Achat HT x  (100 – taux de marque)) x 100 = prix de vente HT

Par exemple, une entreprise achète un produit 50 € HT. Elle désire le mettre en vente de manière à obtenir un taux de marque égal à 40 %. Le prix de vente HT du produit doit être égal à 70 € HT.

Comment augmenter son taux de marque ?

Suivant la stratégie de l’entreprise, le taux de marque peut être diminué ou augmenté. Pour augmenter son taux de marque, et ainsi générer des bénéfices plus importants, il existe plusieurs solutions :

  • baisser le coût de revient d’un produit ou d’un service. Pour cela, il convient de rechercher des fournisseurs qui proposent des prix plus avantageux ;
  • augmenter le prix de vente d’un produit ;
  • réduire le coût d’achat d’un produit en achetant en gros. Cela permet de réaliser des économies d’échelles ;
  • faire les deux actions de manière simultanée : augmenter son prix de vente en faisant des achats en quantité suffisante pour réduire le coût unitaire de chaque produit.

A lire aussi : Comment calculer son seuil de rentabilité ?

4.5/5 - (32 votes)