9 traitements naturels pour soulager les acouphènes

acouphène traitement naturel

Souvent mal connus, les acouphènes concernent pourtant une part importante de la population. Perceptibles en continu, les troubles de l’audition peuvent vite se transformer en cauchemar. Aujourd’hui, il n’y a aucun traitement pour supprimer définitivement les acouphènes. Cependant, il existe des astuces et solutions naturelles pour atténuer les bruits désagréables dans l’oreille. On vous dit tout sur ce mal handicapant au quotidien : définition, causes, symptômes et traitements naturels.

Acouphène : qu’est-ce que c’est ?

Les acouphènes sont des bruits qu’une personne peut entendre temporairement ou en continu à l’intérieur de l’oreille. Ces bruits peuvent prendre diverses formes et ressembler à des sifflements, bourdonnements, grésillements, chuintements, etc.

Peu connus, les acouphènes peuvent être anecdotiques lorsqu’ils interviennent de manière transitoire. En revanche, ils deviennent intolérables et handicapants au quotidien quand ils sont permanents. 150 000 personnes en France souffriraient d’acouphènes sous une forme sévère.

Les causes

Il faut d’abord distinguer les deux types d’acouphènes existants :

  • les acouphènes objectifs se révèlent très rares (environ 5% des cas). Ils sont liés à un bruit réel et donc mesurable. Ce type d’acouphènes est produit par une anomalie présente dans la région de l’oreille interne. Dans ce cas, il peut s’agir d’une malformation vasculaire, de contractions musculaires ou de lésion de la cochlée (l’organe de l’audition). Pour supprimer les acouphènes objectifs, le recours à une correction chirurgicale est envisageable ;
  • les acouphènes subjectifs représentent 95 % des cas. Il s’agit alors de sons fantômes qui n’ont aucune réalité dans le système auditif des personnes qui en souffrent. Généralement, ce genre d’acouphènes apparait chez les seniors et semble associé à la répétition d’exposition sonore ou à la surdité liée au vieillissement. Dans ce dernier cas, on parle de presbyacousie. Notez que les acouphènes subjectifs peuvent également survenir après un traumatisme sonore brutal ou un traumatisme crânien.

D’autre part, l’hyperacousie peut aussi expliquer l’apparition d’acouphène. Il s’agit d’une augmentation de la sensibilité à des sons modérés (ex. : tintement d’un couvert sur une assiette). Ce trouble survient généralement après un traumatisme sonore, lequel évolue en acouphène.

Ensuite, la prise de médicament fait aussi partie des causes possibles de l’apparition d’acouphènes. Les principaux médicaments incriminés sont les anti-inflammatoires (aspirine, Ibuprofène..), les traitements contre le cancer, les diurétiques, les antibiotiques, les antipaludéens, ainsi que certains antidépresseurs tels que le Prozac.

Enfin, notez que certaines maladies se manifestent également par des acouphènes. Parmi elles, le syndrome de Ménière, les maladies cardiovasculaires, les tumeurs cancéreuses, et éventuellement, les maladies de la thyroïde, de l’hypertension artérielle et l’arthrose cervicale.

Les symptômes

Parmi les symptômes des acouphènes, il y a d’abord le bruit qui peut s’apparenter à divers sons tels que des pulsations, cliquetis, tintements, bruissements, etc. Généralement, les personnes qui souffrent d’acouphènes mentionnent un sifflement.

Ensuite, suivant leur cause, les acouphènes peuvent s’accompagner d’autres symptômes tels qu’une perte de l’audition, des nausées, des somnolences ou vertiges, ou une impression d’avoir des bouchons dans les oreilles.

D’autre part, les sujets atteints d’acouphènes souffrent généralement d’une intolérance aux bruits forts. On parle d’hyperacousie.

A noter : les acouphènes sont plus supportables la journée lorsqu’ils sont masqués par d’autres bruits (ceux de la maison ou du travail, par exemple). Mais le soir, lorsque l’environnement se fait plus silencieux, les acouphènes deviennent davantage perceptibles. Cela peut alors entraîner des troubles du sommeil chez le sujet.

Les traitements naturels pour soulager les acouphènes

Il n’existe aucun traitement pour supprimer les acouphènes, qu’ils soient objectifs ou subjectifs. En revanche, l’enjeu consiste à s’habituer au trouble pour le faire disparaitre, à « vivre avec ». Et des astuces naturelles existent pour mieux vivre avec des acouphènes.

Une aide auditive

En cas de baisse de l’acuité auditive, le port d’une aide auditive est préconisé. Cet équipement suffit parfois à améliorer voire à venir à bout des acouphènes. En effet, cela rétablit une bonne audition, ce qui va masquer les bruits parasites.

Et même en l’absence de baisse de l’acuité auditive, le port d’une prothèse peut faire diminuer la perception de l’acouphène. Cependant, l’amélioration est lente à survenir, et nécessite plusieurs mois de port quotidien de l’équipement.

A noter : le port d’une aide auditive sera couplé à un soutien psychologique pour optimiser les résultats.

Se concentrer sur d’autres bruits

Pour oublier ses acouphènes, il est primordial de ne pas faire une focalisation dessus. Par conséquent, oubliez les boules Quies et concentrez-vous sur d’autres bruits. Vous pouvez par exemple écouter de la musique à son modéré, ou vous passez des enregistrements de bruit blanc ou de bruit d’eau. Aujourd’hui, il existe de nombreuses musiques d’ambiance avec ce genre de son.

Manger de l’ail

L’ail possède de nombreux bienfaits sur la santé. Ils peuvent même réduire les acouphènes lorsqu’ils sont provoqués par une pression artérielle trop élevée. Associez alors l’ail au romarin pour rétablir la circulation sanguine.

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont recommandées en cas d’acouphènes. Parmi elles, l’huile essentielle d’hélichryse italienne, de marjolaine ou de petit grain bigarade. Ces produits vous aideront à supporter vos acouphènes.

Demandez conseil auprès d’un spécialiste pour prévenir toute contre-indication.

La sophrologie

L’anxiété et le stress ne font pas bon ménage avec les troubles auditifs. Pour vous relaxer et éloigner les acouphènes, pratiquez des séances de sophrologie.

L’homéopathie

Cette solution naturelle peut être envisagée. Il est conseillé de prendre des granules d’Arnica, de Chinimum Sulfuricum et de Natrum Salicylicum en cas d’acouphènes récents. Et si les troubles de l’oreille sont installés depuis longtemps, utilisez plutôt des granules d’Arscencium album et d’Ignatia Amara.

La médecine chinoise

L’acupression ou l’acupuncture s’avère efficace pour lutter contre des acouphènes. En fonction de votre profil, le spécialiste vous proposera un remède adapté.

En effet, la médecine traditionnelle chinoise considère que l’acouphène peut être dû au rein, au foie ou à la rate. Selon ces trois axes différents, le thérapeute distinguera un son différent dans l’oreille.

L’ostéopathie

Cette discipline est indiquée pour lever des tensions musculaires au niveau des zones cervicales ou de la mâchoire. En outre, l’ostéopathie libère les dysfonctionnements d’ordre mécanique, musculaire ou émotionnel.

Il est recommandé de pratiquer trois séances par mois pour atténuer voire supprimer les bruits désagréables dans les oreilles.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Cette thérapie souvent utilisée pour lutter contre les phobies peut également soulager les acouphènes. La thérapie cognitivo-comportementale permet d’apprendre des techniques de respiration et de relaxation, ce qui aide à surmonter l’anxiété.

9 traitements naturels pour soulager les acouphènes
4 (80.83%) 24 vote[s]