6 conseils pour réussir l’achat d’un logement neuf

achat logement neuf
Vous avez décidé d'investir dans un logement neuf. Avant de vous lancer dans cette acquisition, il importe de bien préparer votre projet. Quelles sont les précautions à prendre et les informations à rassembler avant d'orienter votre choix sur un logement ? Ces quelques conseils vous permettront de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Définir le budget nécessaire

Votre premier soin est de déterminer le budget que vous voulez consacrer à l'acquisition d'un logement neuf. Pour cela, il convient de connaître le prix moyen du neuf sur le marché immobilier d'abord, dans votre région ou votre ville ensuite.

Le prix de votre appartement, ou de votre maison, dépendra aussi de l'endroit où sera situé le bien. À cet égard, des sites comme Visite Online vous proposent une sélection des programmes immobiliers dans le neuf susceptibles de vous intéresser.

Votre budget sera également fonction de la superficie du logement et de la présence, ou non, d'un balcon ou d'un jardin par exemple. Il est d'ailleurs plus facile de définir un budget pour un logement neuf, dans la mesure où l'on sait d'avance que des travaux de rafraîchissement ou de rénovation ne seront pas nécessaires.

Assurer le financement

Votre budget défini, il reste à rassembler la somme nécessaire à l'acquisition de votre logement neuf. Si c'est possible, vous pouvez le financer en partie par un apport personnel. Dans la plupart des cas, il faudra cependant le compléter par un prêt immobilier.

À ce stade, il importe de mettre en concurrence les offres des divers organismes prêteurs, de manière à trouver la plus avantageuse pour vous. Pour rendre cette démarche plus facile, il est possible de faire appel aux services d'un courtier. Professionnel chevronné, il négocie pour vous un crédit immobilier qui vous fasse profiter d'un taux intéressant et d'une assurance-emprunteur avantageuse.

Sous certaines conditions, de ressources notamment, vous pouvez avoir droit au prêt à taux zéro. Ce crédit peut vous permettre de financer, sans intérêts et sans frais supplémentaire, jusqu'à 40% des sommes nécessaires à l'acquisition de votre logement.

Des vérifications à faire en amont

Le financement assuré, il convient désormais de vous rendre à l'endroit où doit se construire votre logement. Vérifiez que le lieu vous convient et qu'il comporte toutes les commodités nécessaires. Assurez-vous qu'il est bien desservi ou que l'école n'est pas trop loin.

Quant aux plans du logement, ils doivent répondre à vos attentes. Par ailleurs, La consultation de certains documents d'urbanisme, comme les plans de masse ou de situation, vous permettent de visualiser l'ensemble du projet immobilier. Vous vous en faites ainsi une idée plus précise.

D'autres documents, disponibles en mairie, vous renseignent aussi sur les projets prévus dans le quartier. Certains, par les nuisances sonores qu'ils supposent, peuvent peut-être vous dissuader de réserver votre logement. De même, si la hauteur de futurs bâtiments, construits en face de votre logement, devaient limiter son ensoleillement, peut-être changeriez-vous aussi d'avis.

Choisissez un promoteur de confiance

Avant de réserver et d'acheter votre logement neuf, vous devez également vous assurer que vous avez affaire à un promoteur fiable. Vous avez le souci, bien naturel, de voir le programme immobilier concerné suivre son cours et s'achever dans les temps. Vous tenez aussi à ce que votre appartement soit construit dans les règles de l'art.

Il est possible de vérifier en ligne, sur des sites officiels, l'identité et l'adresse du promoteur. Des renseignements sur sa solidité financière sont également accessibles. Par ailleurs, il importe de vérifier les garanties données par le promoteur pour l'achèvement de la construction. Très souvent, des organismes de cautionnement se portent garants, en cas de défaillance du promoteur, du financement du projet jusqu'à son terme.

Enfin, vous pouvez également recueillir, en ligne notamment, des avis des précédents clients du promoteur.

Soyez attentif au contrat de réservation

Comme, pour le moment, votre logement demeure à l'état virtuel, c'est par ce contrat de réservation que le promoteur vous réserve le bien à venir. Il faut donc le lire avec attention, car il comprend des éléments essentiels.

Il comporte notamment une description précise du futur logement. C'est le moment de faire figurer, si c'est possible, un équipement supplémentaire. Après, il sera trop tard. Vérifiez bien que la configuration de l'appartement correspond aux plans et que les matériaux utilisés soient ceux qui étaient prévus.

Le contrat précise également le prix de vente et la procédure de règlement du logement, depuis le versement du dépôt de garantie jusqu'au paiement du montant total, à la livraison du bien.

D'autres mentions, comme la date d'achèvement des travaux, ont également leur importance. Lisez donc ce précieux document plutôt deux fois qu'une.

La réception du logement

Le logement est enfin terminé et livré. C'est le moment de faire preuve de la plus grande vigilance. Vous avez en effet un mois pour relever les éventuels défauts du logement et les signaler au promoteur.

Celui-ci doit, à cette occasion, vous remettre divers documents décrivant le logement. Munissez-vous également des plans et de la notice technique. Avec ces documents en main, passez l'appartement au peigne fin, en vérifiant que tout est conforme à ce qui avait été prévu. Essayez également de repérer les éventuelles anomalies.

Si vous détecter des défauts, le promoteur devra faire effectuer les réparations dans l'année qui suit votre entrée dans les lieux. Il est également possible d'obtenir des compensations et de régler le problème à l'amiable, notamment en cas d'anomalies mineures.