Les aides au logement

aides au logement

Peu importe si vous êtes locataire ou propriétaire, il est important de savoir qu’il vous est possible de bénéficier de plusieurs aides au logement. Parmi ces dernières et dans cet ordre de priorité, on trouve l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement à caractère familial (ALF), l’allocation de logement à caractère social (ALS) ou encore dans certains cas, la prime de déménagement. Ces aides ne sont pas cumulables.

Dans le souci d’avoir une meilleure compréhension de ces dernières et plus particulièrement de savoir, lesquelles vous pouvez éventuellement avoir accès, voici une liste explicative de chacune de ces aides de logement.

L’aide personnalisée au logement ou APL

 Cette allocation vise ceux qui sont locataires de logements neufs ou anciens conventionnés par l’état. Les étudiants et les familles, en difficulté financière, sont souvent ceux qui en bénéficient, également les propriétaires ayant contracté un prêt d’accession sociale, appelé aussi PAS, un prêt aidé de l’accession à la propriété, PAP, ou encore, un prêt conventionné, PC, dans le but d’acquérir un logement ancien ou nouveau, avec ou sans travaux d’amélioration.

Les conditions d’éligibilité :

  • Il est obligatoire d’occuper sa résidence personnelle au minimum huit mois par an
  • Les ressources dont on dispose ne doivent pas dépasser le plafond réglementé
  • Le locataire et le propriétaire ne doivent pas être de la même famille.

 L’allocation de logement à caractère familial ou ALF

 Cette allocation vise ceux qui sont :

  • Soit dans une situation de remboursement de crédit, dont l’objet serait d’acquérir leur résidence principale ou d’y effectuer des travaux.
  • Soit des locataires de leur résidence principale.

Les personnes concernées par cette allocation n’entrent, généralement, pas dans le champ d’application de l’APL et sont souvent des couples mariés depuis moins de cinq ans, qui ont des enfants, nés ou à naître, ou d’autres personnes à charge.

Les conditions d’éligibilité sont les mêmes que pour l’APL.

 L’allocation de logement à caractère social ou ALS

Cette dernière a également pour cible le même profil d’individus que l’allocation de logement à caractère familial, ALF, qui ne remplissent pas les conditions nécessaires pour bénéficier des autres allocations.

Les bénéficiaires sont souvent des étudiants ou des personnes à charge, des retraités à la situation financière fragile, ou encore des personnes souffrantes de déficiences physiques ou mentales.

Les conditions d’éligibilités sont les mêmes que celles citées au préalable.

La prime de déménagement

 Cette allocation est exclusivement destinée aux parents qui prévoient un déménagement, car ils attendent l’arrivée d’un troisième enfant ou plus, ou qui ont au moins trois enfants dont le plus jeune n’a pas encore fêté ses deux ans.

Les personnes concernées disposent d’un délai de six mois après leur déménagement pour déposer leur demande. Toutefois, afin d’en être bénéficiaire, il est indispensable de :

  • Bénéficier de l’ALF ou de l’APL en ce qui concerne la nouvelle habitation.
  • Effectuer son déménagement entre le premier jour du mois civil à la suite du troisième mois de grossesse et le dernier jour du mois qui précède le jour des deux ans de l’enfant le plus jeune.

Il est extrêmement important d’être conscient du fait que l’importance des primes et aides est proportionnelle à la situation de chaque individu. Le calcul se fera donc en fonction de cette dernière, en se basant sur des éléments tels que l’emplacement de la résidence, les ressources du foyer, le nombre d’enfants à charge et autres.