Anti douleur : quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels ?

anti douleur naturel

Les inflammations peuvent causer de vives douleurs. Heureusement, pour les soulager, il existe des remèdes naturels. Plantes, épices, racines, aliments… Ces antidouleurs apaisent les inflammations telles que les arthrites, les rhumatismes, les inflammations de la peau, etc. Découvrez quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels pour soulager vos muscles et articulations.

Le curcuma

Il s’agit d’une épice qui se présente sous la forme d’une racine ou d’une poudre. On l’utilise très souvent en cuisine, mais c’est aussi un excellent anti-inflammatoire grâce à sa teneur en curcumine. En effet, la substance agit comme un antidouleur naturel.

A noter : le curcuma se révèle également très efficace comme anti-cancérigène et pour protéger le côlon et le pancréas. Il diminue aussi les risques de dégénérescence osseuse. Et il permet de lutter contre l’acné et la chute des cheveux.

Cependant, pour être efficace, il faut acheter du curcuma de bonne qualité, c’est-à-dire avec une forte concentration de curcumine. Et la personne qui souffre doit également l’utiliser en très forte dose pour soulager la douleur. Enfin, il est recommandé d’associer l’épice au poivre afin qu’elle traverse plus facilement le sang.

L’harpagophytum ou griffe du diable

Cette racine qui pousse principalement en Afrique est très utilisée dans la médecine traditionnelle. En effet, l’harpagophytum, appelée aussi griffe du diable, soulage les inflammations, ainsi que les douleurs d’intestin et de rhumatisme.  Et elle est aussi utilisée pour lutter contre la maladie de la goutte.

En cas de maux de dos, de douleurs musculaires, d’arthrose ou de lombalgie, utilisez cette racine aux propriétés anti-inflammatoires en suivant une posologie de 300 à 400 mg par jour. Le produit se présente sous la forme d’une gélule ou d’une poudre.

L’aloe vera

L’aloe vera s’avère un très bon anti-inflammatoire pour soigner les entorses, tendinites ou foulures. Ce remède naturel s’applique sous forme de gel sur les lésions et muscles douloureux. Il apaise l’inflammation.

A savoir : vous pouvez également avoir recours au massage à l’aloe vera, en alternance avec l’application de glace enroulée dans un tissu.

Le gingembre

Cette racine permet également de lutter contre les inflammations articulatoires. Elle s’utilise pour soulager les douleurs liées à l’arthrite et aux rhumatismes inflammatoires.

Le gingembre peut être consommé sous forme de tisane. Faites infuser 200 grammes de la racine dans un grand verre d’eau. Et ajoutez une cuillère à café de miel liquide pour rendre la solution plus agréable au goût.

Le saule blanc ou osier blanc

Cet antidouleur naturel était déjà utilisé au temps de la Grèce antique pour faire tomber la fièvre. Mais, il s’agit également d’un excellent anti-inflammatoire pour venir à bout des douleurs lombaires, maux de tête et de dent, arthrose et rhumatisme.

Écrasez simplement quelques feuilles de saule blanc et associez-le au poivre pour faciliter son absorption dans le sang. Vous pouvez également faire bouillir l’écorce.

Les aliments alcalins

Parmi les remèdes naturels contre les inflammations, on trouve les aliments alcalins. En effet, ils protègent les cellules du corps et sont donc efficaces pour prévenir les inflammations.

Faites confiance à la blette, à l’avocat ou encore au céleri. Ces trois aliments aux vertus anti-inflammatoires protègent le système cardiovasculaire. Et ils sont aussi conseillés dans le cadre d’un régime sain et équilibré.

L’ail

Les bienfaits de l’ail ne sont plus à démontrer. Consommé frais, il s’agit d’un puissant anti-inflammatoire. Et il possède également des propriétés sur le système cardiovasculaire.

A noter : les personnes souffrant d’hypertension consommeront également de l’ail de manière régulière.

La boswellie

Peu connue, cette plante s’utilise dans la médecine traditionnelle ayurvédique pour lutter contre les inflammations.

La résine de boswellie intervient principalement contre les rhumatismes et les problèmes du système digestif. Mais, elle peut également se révéler efficace dans le traitement de l’asthme et des problèmes respiratoires liés au tabagisme.

Elle s’utilise seule ou en association avec d’autres plantes.

La bromélaïne

La bromélaïne est une enzyme contenue dans l’ananas (peau, tige, pulpe, jus).  Et elle joue un rôle important dans le traitement de l’arthrose touchant les genoux et les épaules.

La bromélaïne peut être consommée à travers l’ananas, sans restriction de quantité. D’autre part, il existe des suppléments alimentaires de bromélaïne (500 mg trois fois par jour).

A noter : pour que l’enzyme conserve toutes ses propriétés anti-inflammatoires, elle ne doit pas être chauffée à plus de 40°C.