Arrêt du tabac : les bénéfices pour la santé

Benefices Tabac

Plusieurs études ont montré que le tabac est à la base de nombreuses pathologies graves qui rendent précaire la santé des fumeurs. Conscients des dangers auxquels ils sont exposés, de plus en plus de fumeurs souhaitent arrêter. Dans cet article, nous mettons l'accent sur les bénéfices du sevrage tabagique sur la santé.

Arrêtez de fumer afin de redynamiser le cœur et de réduire le risque d'infarctus

Selon plusieurs recherches, le tabac est la principale cause des maladies cardiovasculaires et des gênes respiratoires. Sortir de l'addiction au tabac grâce à une méthode douce, rapide et naturelle, comme celle pratiquée par l'institut Reset Laser, permet de retrouver une pleine santé.

Incontournable dans la régulation de la circulation sanguine, cet organe se trouve ralenti dans son fonctionnement par la formation de caillots dus à la fumée. Le monoxyde de carbone, un gaz toxique contenu dans la cigarette, réduit l'oxygénation du sang et entraine l'hypoxémie. Le rythme cardiaque est perturbé, ce qui provoque des difficultés respiratoires comme l'essoufflement.

Le sevrage tabagique permet de désengorger le cœur et de combler le manque d'oxygène dans le sang. Les fumées toxiques qui étouffaient cet organe vital commencent à être rejetées par l'organisme. Les artères sont progressivement libérées, ce qui améliore le trafic sanguin et facilite le fonctionnement du cœur. La fréquence cardiaque retrouve son allure normale. Quelques heures après avoir arrêté de fumer, on remarque déjà une régression du risque d'infarctus. À long terme, ce risque redevient semblable à celui d'une personne qui ne touche pas au tabac.

Img Arret Du Tabac Les Benefices Pour La Sante

Le risque de cancer de poumon réduit

Les fumeurs présentent un risque élevé de développer le cancer de poumon. La fumée tabagique s'attaque en effet aux cellules qui couvrent la surface des poumons et provoquent des lésions tissulaires. Elle entre dans les bronches et les poumons, ce qui entraine une perturbation du souffle. Cela rend le fumeur vulnérable aux maladies infectieuses et aux cancers.

En stoppant la consommation de tabac, le risque de cancer de poumon est réduit de moitié au bout de quelques années. Dans l'immédiat, on remarque une amélioration de la respiration. Le sang est mieux oxygéné et circule plus facilement. Les cils bronchitiques mis à mal par les dépôts de fumée se régénèrent. L'ensemble du système respiratoire se remet à fonctionner normalement. L'absence de fumée favorise aussi la guérison des lésions qui ont touché les tissus pulmonaires.

Une peau rajeunie grâce à l'arrêt du tabac

Les cigarettes constituent un des facteurs qui accélèrent le vieillissement précoce de la peau. En fait, les produits nocifs qu'elles contiennent sont un frein à la production du collagène. Cette substance est indispensable à la cohésion entre le derme et l'épiderme. Elle garantit à la peau son élasticité et sa fermeté. En provoquant un manque de collagène, le tabac entraine un ralentissement du fonctionnement de la peau.

Par ailleurs, la cigarette contribue à la destruction des fibres élastiques et réduit l'eau qui hydrate naturellement les couches de l'épiderme. À cela s'ajoute son action anti-oxygène. Le monoxyde de carbone, comme nous l'avons vu, entrave l'oxygénation du sang. Les cellules situées au niveau de l'épiderme ont besoin d'une grande quantité d'oxygène pour se régénérer.

L'arrêt du tabac favorise le rajeunissement de la peau. Celle-ci devient plus élastique, ferme et éclatante. La bonne oxygénation du sang garantit aux tissus un approvisionnement en nutriments nécessaires pour entretenir la peau et la protéger des rides prématurées. L'absence de fumée toxique permet une meilleure irrigation de la peau. Au bout de quelques mois, l'ex-fumeur retrouve une bonne mine et affiche un visage resplendissant.

Une plus grande fertilité avec l'arrêt de la cigarette

Chez les femmes fumeuses, l'arrêt du tabac permet de réduire le risque d'infertilité et de protéger le futur bébé. En plus de modifier le cycle menstruel dû à la réduction du taux d'œstrogène, la cigarette agit négativement sur les ovules. La vasoconstriction qu'entraine la fumée perturbe le bon développement de ces gamètes. Elles peuvent présenter des anomalies d'ordre structurel qui entravent leur fécondation. Fumer peut aussi précipiter la ménopause. Le tabac facilite la production de la folliculo-stimulante, une hormone qui régularise la production des ovules.

Fumer peut compromettre la nidation de l'embryon dans l'utérus. Parce qu'elle agit au niveau vasculaire, la cigarette ne favorise pas le développement de l'endomètre. De ce fait, la femme qui fume est plus exposée aux fausses couches et à d'autres problèmes qui peuvent coûter la vie au futur bébé. Arrêter de fumer permet de prendre soin de l'endomètre de la femme et d'offrir un meilleur environnement pour le développement de l'embryon.
Benefices Tabac (1)

Stop au tabac pour profiter d'une meilleure sexualité

Le tabagisme est cité parmi les causes de l'impuissance sexuelle chez les hommes. Les cigarettes consommées impactent sur une longue durée la qualité de l'érection. Celle-ci est indissociable de la bonne irrigation sanguine. Autrement dit, pour que l'appareil masculin fonctionne normalement, il faut que le sang circule bien dans les vaisseaux et remplisse les corps caverneux de la verge.

Or, le tabagisme présente l'inconvénient de restreindre le calibre de l'artère qui alimente les corps caverneux justement. La réduction du débit artériel affaiblit l'érection, car le flux sanguin est insuffisant dans les corps caverneux. Le tabac démultiplie le risque de trouble de l'érection et d'impuissance sexuelle chez le fumeur.

En arrêtant de fumer, l'homme peut retrouver progressivement une érection normale. Lorsque l'organisme parvient au bout d'un moment à se débarrasser de la fumée tabagique, la circulation sanguine se fluidifie. Les vaisseaux fonctionnent à leur maximum, ce qui permet de remplir rapidement les corps caverneux et de donner de la puissance à l'érection. Il faut aussi noter que l'arrêt du tabac permet d'améliorer la qualité des spermatozoïdes. Ces derniers sont plus mobiles et aptes à réaliser la fécondation.

Une meilleure haleine et moins de risque de gingivite

Le tabagisme compromet l'hygiène bucco-dentaire et expose le fumeur à des infections microbiennes comme la gingivite. La fumée provoque la constriction des vaisseaux sanguins au niveau du parodonte. Cela entraine une réduction de l'irrigation des tissus de la cavité buccale.

Le manque d'oxygène et de nutriments affaiblit le système immunitaire. Aidées par la chaleur de la fumée, les bactéries prolifèrent dans la bouche et facilitent le développement de la plaque dentaire. Celle-ci résulte de la condensation des déchets alimentaires, des bactéries et des protéines salivaires. La plaque dentaire s'attaque au parodonte et forme la tarte si elle n'est pas enlevée à temps.

L'éradication de la fumée due à l'arrêt du tabac permet de rétablir l'écosystème buccal. La normalisation de l'approvisionnement des cellules en nutriments et en oxygène renforce les défenses de l'organisme. Cela s'accompagne d'une meilleure haleine. Par la même occasion, l'arrêt du tabac permet d'être moins exposé à la gingivite.

4.8/5 - (18 votes)