La puissance d’un aspirateur : les clés pour bien comprendre

puissance aspirateur
La puissance d’un aspirateur et ses caractéristiques… La puissance est un critère déterminant qu’il faudra prendre en compte durant le choix d’un nouvel aspirateur. Nombreux sont ceux qui pensent que la puissance d’un aspirateur le rend plus performant. Par contre, ce n’est pas le cas, il existe des données à étudier concernant la puissance avant de choisir son aspirateur.

Quels sont les premiers critères à savoir ?

La puissance d’un aspirateur dépend en réalité de quelques critères ; la dépression, le débit d’air et la puissance électrique. Ces deux éléments englobent chacun leurs caractéristiques respectives. Le rapport entre la dépression et le débit d’air est communément appelé puissance utile. De l’autre côté, la puissance de l’aspirateur s’exprime en watts et définit la consommation en énergie effectuée.

Lire aussi : Le diagnostic conformité piscine

La puissance utile

La dépression et le débit d’air servent à indiquer la capacité de l’appareil à aspirer de la poussière et la conduire vers le réservoir. Pour être performant, l’aspirateur devra avoir un rapport de 40 kPA / 40 dm3/s.

Cette dépression est uniquement exprimée en kPA et donne des informations par rapport à la vitesse de l’aspirateur. Un sol lisse ne demande que 20 à 25 kPA, tandis que les sols durs nécessitent au moins 40 kPA. Quand on parle de débit d’air, il faut l’exprimer en dm3/s. Ce débit permet de savoir la capacité de l’appareil à faire le transport de la poussière en fonction de la quantité d’air circulant dans le tube par seconde. Le débit idéal sera de 36 dm3/s pour un sol lisse et 40 dm3/s pour un sol dur telle une moquette.

Le choix d’un aspirateur

Le rapport entre les deux critères doit être équilibré pour avoir une bonne puissance de l’aspirateur. Les utilisateurs ont souvent tendance à négliger un des éléments pour se trouver face à un déséquilibre. Parfois, on choisit des appareils inadaptés pour le sol ou trop faibles pour aspirer des saletés spécifiques comme les poils d’animaux.

Ce guide comparatif aspirateur.biz permet de définir les véritables caractéristiques de cette puissance.

Comment définir la bonne puissance d’un aspirateur ?

Dans la majorité des cas, la consommation d’électricité souvent exprimée en watts est fournie par la fiche technique. Les utilisateurs atteints d’inattention se basent sur ce chiffre et se font berner. Pourtant, ce chiffre n’offre qu’une partie des informations utiles à la représentation de la puissance d’un aspirateur.

Comme il a été évoqué avant, seule la puissance utile sert à donner la capacité de l’appareil à aspirer les poussières et les saletés. La bonne proportion reste 40 kPA / 40 dm3/s, car une puissance joue un rôle important. Une forte puissance entraîne souvent des problèmes pour le sol et son utilisateur.

Il faut ensuite prendre connaissance de la puissance de l’appareil à aspirer et la fréquence de son utilisation. Dans la mesure où l’on use de son aspirateur de temps en temps, on peut opter pour une puissance de 1800 watts. Cependant, l’appareil qui est utilisé de manière régulière et intense réclame une puissance de 2400 watts au maximum.

Lire aussi : Aide à lire une étiquette énergétique

La puissance d’un aspirateur : les clés pour bien comprendre
4.3 (85.88%) 17 vote[s]