Assurance vie pour les professions libérales : la solution pour une retraite paisible

Assurance Vie Pour Les Professions Libérales

Pour les travailleurs indépendants, le passage à la retraite entraîne une baisse de revenus souvent conséquente. Pour ces professionnels, le taux de remplacement varie en effet entre 10 et 30% en moyenne. En comparaison, ce taux oscille entre 40 % et 60 % pour les salariés du secteur privé et atteint même 90% pour les salariés du public. Afin d’aborder sereinement cette étape de la vie, il y a une solution à laquelle beaucoup ne pensent pas forcément, mais qui peut être très bénéfique pour les professionnels libéraux : l’assurance vie.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance vie est un produit d’épargne qui permet au souscripteur d’épargner de l’argent en vue de le transmettre à un bénéficiaire (famille, ami, voisin, etc.) en cas de décès. Mais il ne s’agit pas de l’unique fonction de ce placement financier. En effet, le souscripteur reste le bénéficiaire et le titulaire des fonds tout au long de sa vie. Il peut donc toucher le montant épargné, ainsi que les intérêts cumulés pendant toute la durée du contrat.

Quels sont les avantages de l’assurance vie pour les professions libérales ?

Selon les statistiques de la Fédération française de l’Assurance, l’assurance vie est la solution d’épargne favorite des Français. Pour les travailleurs indépendants, les avantages d’y souscrire sont nombreuses :

Un produit polyvalent

Avant tout, l’assurance vie permet au souscripteur de mettre ses proches à l’abri en cas de décès prématuré. Mais elle peut également lui permettre de maintenir son niveau de vie en cas d’accident, ou encore d’investir dans divers projets.

De plus, avec le même contrat d’assurance vie, il est possible d’investir sur plusieurs produits comme les fonds euros, les unités de compte, l’immobilier, etc... À la convenance du souscripteur. Celui-ci peut par exemple choisir d’investir dans des actifs volatiles au début de sa carrière, puis une fois proche de sa retraite, réduire le niveau de risque en optant pour des placements plus sûrs.

Des versements libres

Contrairement aux idées reçues, l’assurance-vie n’est pas uniquement réservée aux riches. En effet, tout le monde peut y souscrire, quel que soit son budget. De plus, il n’y a aucune obligation quant à la fréquence et aux montants des versements. Le souscripteur est en effet libre de verser le montant qu’il souhaite et à la fréquence de son choix.

Dans ses premières années d’activité, un travailleur indépendant peut par exemple souscrire un contrat en procédant à un versement unique. Une fois que son portefeuille client s’agrandit et que ses revenus sont plus stables, il peut ensuite définir des cotisations fixes et régulières. Par ailleurs, la possibilité est offerte de suspendre temporairement ses versements en cas de difficultés financières. C'est donc une solution d'épargne libre qui permet de se constituer un capital à son rythme.

Des fonds disponibles à tout moment

L’argent d’un contrat d’assurance vie est retirable à tout moment. Que ce soit pour saisir une opportunité d’affaire ou faire face à un besoin urgent, les fonds épargnés sont toujours disponibles. Par contre, il est fortement déconseillé de retirer la totalité de ses capitaux. En effet, cela entraîne la clôture du contrat et la perte de tous les avantages liés.

Assurance Vie Professions Libérales

Un cadre fiscal particulièrement attractif

Les contrats d’assurance-vie ne sont imposables qu’en cas de retrait. En d’autres termes, le souscripteur n’à rien à déclarer aux impôts tant qu’il ne retire pas au moins une partie des fonds. Et quand c’est le cas, l’assiette d’imposition ne concerne que les intérêts. De plus, si le contrat s’étend sur au moins 8 ans, les retraits partiels dont les intérêts sont inférieurs à 4 600 € par an (9 200 € pour le couple) bénéficient d’une exonération d’impôt sur le revenu.

Par ailleurs, en cas de succession, le capital et les intérêts sont exonérés des droits de succession dans les limites d’un abattement qui varie en fonction de l’âge du souscripteur.

Précisons enfin que l’assurance vie n’est soumise à aucun plafond de versement. Il est même possible de souscrire simultanément à plusieurs contrats afin de se garantir une retraite paisible. Plus de détails ici !

Comment souscrire à un  assurance vie ?

Pour souscrire un contrat d’assurance vie, les professionnels libéraux peuvent d’adresser à :

L’ouverture d’un compte assurance-vie peut également se faire directement en ligne sur Perlib.fr. Depuis chez vous, vous pouvez faire une simulation pour trouver les projets les plus avantageux. Il est ensuite possible de boucler la procédure de souscription en quelques clics.

Enfin, même si vous n’envisagez pas encore de partir à la retraite de sitôt, il est tout de même recommandé de souscrire dès maintenant à une assurance vie. En effet, plus tôt vous y souscrivez, plus vite vous pourrez bénéficier des avantages fiscaux, étant donné que la date prise en compte est celle d'ouverture. Vous pouvez donc effectuer un premier versement dès maintenant et revenir poursuivre votre plan retraite plusieurs années après.