Comment nettoyer votre vaporisateur ?

nettoyer-vaporisateur

Le vaping est une activité qui compte de plus en plus d’adeptes en France et à travers le monde. Ce nouveau mode de tabagisme est moins nocif pour la santé et s’avère plus confortable. Pour profiter pleinement des saveurs des concentrés et des herbes sèches et garantir une durée de vie convenable à un vaporisateur, il faut savoir l’entretenir. Cet entretien consiste principalement à bien nettoyer l’accessoire pour éviter les accumulations qui entravent son efficacité à produire de la vapeur riche en saveur. Bien que le vaporisateur se décline en de nombreux modèles différents, il partage le même concept. Ces conseils proposés par notre équipe pourront donc vous aider à nettoyer correctement votre vaporisateur.

Le nettoyage d’un vaporisateur à herbes sèches

Le vaporisateur à herbes sèches se caractérise par l’usage de têtes de cannabis ou d’herbes aromatiques non traités. Comme il est expliqué sur ce site, les herbes sèches ne subissent pas de combustion, mais sont chauffées par conduction ou par convection à haute température afin d’en soutirer de la vapeur sans fumée et donc avec moins de substances toxiques. Ce type de vaporisateurs et connu pour proposer plus de saveurs. Pour en garder les vertus savoureuses et lui assurer une grande longévité, voici la démarche de nettoyage à suivre :

Démontez le vaporisateur

Ce type de vaporisateurs est composé de trois parties à savoir la batterie, l’embout buccal et la chambre de chauffe. Ces trois parties peuvent se détacher en quelques gestes pour la grande majorité de modèles disponibles sur le marché. Commencez donc par détacher ces pièces pour faciliter le nettoyage. En général, le constructeur vous donne des instructions sur le montage et le démontage de ces pièces dans la notice d’utilisation. Suivez donc ces instructions pour réussir le démontage de votre vaporisateur.

Nettoyez la chambre de chauffe

Avant de nettoyer la chambre de chauffe, commencez par enlever tous les débris d’herbes qui y sont encore restés. Pour cela, il vous suffit de tapoter sur le corps. Maintenant qu’il est vide, munissez-vous du dabber inclus dans le kit de nettoyage de votre vaporisateur. Nettoyez minutieusement chaque recoin de la chambre. Si votre appareil n’est pas livré avec un dabber, servez-vous tout simplement d’un coton-tige.

Faites de même pour l’embout buccal

À l’aide du même dabber ou d’un autre coton-tige, curez soigneusement l’embout buccal afin d’enlever toutes les taches incrustées. Utilisez également de l’alcool pour le nettoyage. L’eau n’est pas recommandée, car il pourrait endommager les circuits.

Nettoyez la batterie et remontez le vaporisateur

La batterie est plus simple à nettoyer. Il vous suffit d’enlever les poussières à l’aide d’un chiffon sec et de vous assurer que rien n’entrave les branchements. Vous pouvez maintenant remonter le vaporisateur selon les instructions de la notice et elle est prête à être réutilisée.

Le nettoyage d’un vaporisateur à huile

Les huiles essentielles et le wax sont utilisés comme alternatives aux herbes de cannabis non traitées. Ces huiles essentielles extraites du cannabis et de certaines herbes aromatiques proposent des doses beaucoup plus importantes de cannabinoïdes. La vapeur propose donc des sauts plus intenses, bien que moins savoureux. L’huile, du fait de sa texture visqueuse, est plus difficile à nettoyer notamment au niveau de la chambre de chauffe. Les étapes du nettoyage sont les mêmes que celles d’un vaporisateur à herbes sèches. Commencez donc par désassembler la batterie, l’embout buccal et la chambre de chauffe selon les consignes du constructeur. Le nettoyage de l’embout buccal et de la batterie se déroulera exactement comme celui d’un vaporisateur à herbes sèches. La différence résidera alors dans le lavage de la chambre de chauffe.

Pour réaliser l’entretien de la chambre de chauffe, vous auriez besoin du dabber fourni avec le vaporisateur ou d’un coton-tige. Trempez-le dans de l’alcool isopropylique et essuyez avec soin chaque paroi de la chambre de chauffe. Changez de coton-tige régulièrement et ne vous arrêtez que lorsque la chambre est totalement débarrassée de toute trace d’huile ou wax. Laissez la chambre quelques minutes à l’air pour que l’alcool s’évapore avant réassembler le vaporisateur. Pendant le nettoyage de la chambre de combustion, évitez d’appuyer trop fort sur la petite résistance qui assure le chauffage des essences, car cela peut l’endommager.