Comment ouvrir une porte sans clé ?

ouvrir une porte fermée à clef

Une porte claquée peut vous laisser sur le pallier sans que vous n’ayez eu le temps de récupérer vos clés de maison. Comment ouvrir votre porte d’entrée sans les clés ? Heureusement, il existe des méthodes pratiques pour résoudre ce problème de clé et rentrer chez soi. Ouvrez votre porte grâce à nos conseils et sans faire appel à un serrurier professionnel.

Ce qu’il ne faut pas faire !

Le premier réflexe est d’appeler un serrurier. Or, il ne s’agit pas de la meilleure idée. N’appelez jamais un serrurier dont vous avez trouvé l’adresse dans les pages jaunes ou le contact sur Internet. En procédant ainsi, vous risquez de tomber sur un professionnel qui vous facturera le service au prix fort.

D’autre part, ne vous énervez pas sur la serrure à coup de marteau, vous ne feriez que la casser.

A noter, les astuces suivantes ne s’appliquent qu’à votre propre porte d’entrée et non celle du voisin. Le cas contraire, il s’agit d’un cambriolage puni par la loi. Puisque votre comportement paraîtra douteux aux yeux du voisinage, préparez-vous à répondre aux questions. Et si vous êtes en location, demandez la permission au propriétaire avant de procéder au crochetage de la porte.

Ouvrir une serrure avec une carte bancaire ou de fidélité

Misez plutôt sur une carte de fidélité, dure, assez épaisse et plastifiée. En optant pour votre carte bleue, vous risqueriez de la casser, ce qui ne ferait qu’augmenter vos soucis…

A savoir, la méthode ne fonctionne qu’avec les serrures à ressort (inclinée et incrustée dans la poignée) et non avec les serrures à pêne dormant. Et la porte doit être claquée, et non fermée à clef.

Insérez l’objet entre le verrou et le cadre de la porte en calant la carte contre le cadre. Puis, pliez-la en arrière afin de forcer le verrou.

Crocheter la serrure

La technique n’est pas facile à appliquer, mais mérite d’être tentée. Insérez le bout d’une clé Allen dans la partie basse du trou de la serrure. Puis, appuyez dessus délicatement afin de faire tourner le verrou dans la bonne direction. Ensuite, utilisez un bout de métal type trombone déplié pour former un crochet et crocheter le verrou.

Il existe deux méthodes à appliquer après l’opération :

  • la méthode de frottement : poussez le trombone dans la partie basse du trou de la serrure. Agissez doucement, puis remontez le trombone en le ramenant vers vous. Recommencez plusieurs fois en faisant des mouvements circulaires. Chaque fois, augmentez la pression sur la clé Allen. Vous devez sentir le verrou bouger. Persévérez jusqu’à l’ouverture de la porte.
  • La méthode cheville après cheville : à essayer si la première ne s’est pas avérée concluante. Gardez la pression sur la clé Allen pendant que vous enfoncez le trombone. Dès que l’objet en métal entre avec une cheville, attrapez-la sur le creux et soulevez-la jusqu’à temps qu’elle se mette en place. L’opération sera poursuivie avec les autres chevilles.

Comment retirer les gonds ?

Pour retirer les fonds, utilisez un tournevis plat standard. Enfoncez-le dans l’interstice entre le gond du bas et la cheville. Puis, tapez sur le tournevis avec un marteau. Lorsqu’elle est suffisamment séparée du gond, retirez la tête de la cheville.

Puis, réitérez avec tous les gonds. En cas de difficulté, procédez avec un tournevis cruciforme pour ôter la cheville.

La technique de la radio

Il s’agit de la meilleure astuce. Elle est d’ailleurs utilisée par les serruriers. En effet, l’objet se veut à la fois souple, fin et résistant. Cependant, les professionnels utilisent des feuilles renforcées.

Généralement, lorsque l’on se retrouve sur le pallier, nous n’avons pas de radio entre les mains… Peut-être trouverez-vous un voisin prêt à vous venir en aide ?

Lorsque vous aurez trouvé une radio, insérez-la entre le chambranle et le pêne, et faites vibrer votre porte à l’aide de petits coups de pied.

A savoir, cette technique ne fonctionne pas avec tous les modèles de portes. En effet, certains ne laissent pas passer d’éléments entre le chambranle et la porte. Et une fois encore, le procédé ne s’applique qu’aux portes claquées et non fermées à clé.