Comment réduire son impôt quand on est célibataire ?

Comment réduire son impôt quand on est célibataire ?

Comme tout autre particulier, le célibataire est soumis à un régime fiscal. D’ailleurs, cette catégorie se compte parmi celles qui paient le plus d’impôts. Cette part fiscale est déduite de la rémunération. Plus le gain d’un célibataire est élevé, plus il est fortement fiscalisé. Il y a aussi les autres régimes fiscaux comme les taxes d’habitations, les impôts fonciers, etc. Le célibataire s’acquitte seul de toutes ces obligations. Toutefois, il existe diverses solutions qui permettent de défiscaliser ou de profiter de rabais sur les taxes. Elles s’accompagnent même d’autres avantages.

Investir de l’argent

Afin de bénéficier d’une réduction d’impôt, la technique consiste à déclarer à la fiscalité un revenu net imposable qui vaut moins cher. Pour ce faire, investir une part de son gain constitue l’alternative la plus simple et efficace. Vous avez le choix entre divers secteurs à haute potentielle comme l’immobilier. En devenant un propriétaire bailleur, vous pouvez privilégier jusqu’à 50 % d’abattements forfaitaires sur une réduction de 11 % sur le montant d’investissement qui va s’en suivre également. La loi Pinel comme les autres dispositifs (Scellier et Duflot) va générer un rabais fiscal de 11 à 21 % selon la durée de mise en location de l’immobilier.

Vous pouvez aussi investir en entreprise. Il est donc préférable d’opter pour un siège social établi. Ainsi, vous tirez profit d’un assujettissement à l’impôt sur les sociétés. Les revenus concernés jouiront d’une réduction de taxes jusqu’à 18 %. En investissant de l’argent à la contribution au capital d’une entreprise existante, vous pouvez espérer un rabais sur les impôts pouvant atteindre les 25 %. Le plafonnement est à 50 000 €. Certains célibataires décident de reprendre une PME pour voir leurs taxes sur les revenus chuter jusqu’à 50 %. L’investissement ne doit pas dépasser les 20 000 €.

Épargner ou faire des dons

Épargner son argent demeure également une option pour être exonéré d’impôts. Tel est le cas pour l’épargne salariale dans le PERP ou le Plan d’Épargne Retraite Populaire. D’ailleurs, cette démarche est fructifiée d’intérêts selon la somme déposée et la durée. Dans de tels systèmes d’épargne, une prime de participation aux bénéfices représente un autre atout à profiter. Il s’agit d’un complément de salaire qui saura vous dépanner lors d’un achat important ou de dépenses imprévues.

Quoi qu’il en soit, vous n’êtes pas besoin d’investir ou d’épargner pour gagner un rabais d’impôts. Faire un don à une association permet de défiscaliser le part du revenu versé, à condition que celle-ci soit d’utilité publique. En effectuant une telle contribution, vous aurez droit à une réduction de taxes jusqu’à 66 %, pouvant aller jusqu’à 75 % si vous offrez une somme de 531 €, à titre d’exemple. La limite du rabais est fixée à 20 % sur le revenu net imposable.

L’individu concerné peut également songer à devenir entrepreneur en vue de bénéficier d’une diminution de taxes sur les revenus de 25 %. Il est cependant à noter qu’à part ces solutions, il existe encore d’autres alternatives pour obtenir une réduction d’impôts quand on est célibataire.