Comment séparer une chambre en deux sans percer ?

Separer Chambre En 2

Diviser une chambre en deux sans faire de travaux ? Le pari semble osé. Et pourtant, cela est bel et bien possible. Aujourd’hui, il est fréquent de vouloir partager une chambre en deux, que ce soit pour accueillir un nouveau-né ou faire cohabiter deux enfants. Alors quelles sont les solutions pour moduler une pièce en toute sérénité ? On vous dit tout sur comment séparer une chambre en deux sans percer.

Partager une chambre en deux grâce à un rideau

L’idée semble d’une grande simplicité. Et pourtant, elle a fait ses preuves. En effet, le rideau reste l’élément incontournable pour séparer une chambre en deux sans percer. Il s’agit alors de délimiter deux coins nuit sans perdre de mètre carré. Et sans alourdir la pièce.

En outre, c’est une solution efficace pour créer un coin bébé dans une chambre parentale. Ainsi, les jeunes parents peuvent garder un œil sur leur nouveau-né tout en préservant leur intimité. Cela peut également servir à faire cohabiter deux enfants. Malgré la proximité, chacun peut conserver un coin à l’abri des regards.

Et l’avantage du rideau, c’est aussi sa facilité d’installation. En cas de location, les occupants du logement ne risquent pas de perdre leur caution. Grâce à un simple câble métallique, il est tout à fait possible d’installer un rideau sans percer le mur. L’installation se monte et se démonte sans laisser aucune trace.

Enfin, il existe de nombreux modèles de rideau XXL pour apporter une note décorative à la chambre. Que ce soit sur les boutiques en ligne ou dans les magasins de déco, vous trouverez facilement un modèle qui convienne à tout le monde.

Les panneaux japonais, la solution pour séparer une chambre en deux sans percer ?

Le paravent apparaît comme une solution plus opaque que le rideau. Et l’installation s’avère également moins encombrante qu’une verrière d’intérieure pour délimiter deux espaces.

Sur le marché de l’ameublement, vous trouverez des panneaux japonais qui permettent de moduler l’ouverture entre deux coins nuit. Pour procéder à l’installation, il vous faudra cependant poser un rail au plafond afin que les panneaux fonctionnement de manière optimale.

Choisissez alors un modèle ajouré ou à motifs pour insuffler une note graphique dans votre intérieur. Il s’agit de cloisons coulissantes adaptées dans le cadre d’une colocation, par exemple.

Claustras de bois, l’option tendance dans une chambre

Alternative intéressante au paravent traditionnel et aux panneaux japonais, il y a le claustra. Très tendance, ce moyen de séparer sans cloisonner est apprécié pour sa capacité à décorer. Et certains modèles offrent aussi des rangements.

Dans une chambre parentale, cette paroi confère beaucoup de charme. Elle peut être utilisée pour séparer un coin nuit d’une salle de bains privative ou pour préserver son intimité une fois plongé dans son bain.

Enfin, les claustras en bois peuvent également servir à cacher un dressing.

Une séparation symbolique pour diviser une chambre en deux

Les plantes vertes

Si vous avez envie de séparer deux coins nuit de façon originale, il existe des solutions. Le recours au végétal en fait partie. Pour cela, il suffit de sélectionner des plantes vertes et des pots audacieux, puis de les suspendre de manière judicieuse.

Et pour un résultat optimal, il est conseillé de choisir des variétés à feuillage foisonnant et persistant. Le lierre, par exemple, peut s’inviter dans une chambre pour représenter une cloison symbolique.  Pensez au diy : sur une branche en bois vieilli, attachez une série de plantes vertes à l’aide de pots colorés et de macramés.

Le ciel de lit

D’autre part, si vous n’avez pas la main verte, ou si les colocataires sont de jeunes enfants, pensez au ciel de lit. Il en existe des modèles originaux et/ou poétiques pour se protéger des regards indiscrets.

La séparation visuelle

Enfin, la séparation peut être d’ordre visuel. Pour cela, il convient de choisir deux décorations différentes. Pour créer un coin bébé dans une chambre parentale, il peut s’agir d’une frise ou d’un papier peint ludique. Et dans une chambre d’enfants, composez deux univers différents en optant pour des revêtements muraux et de sol différents.

Toutefois, pour que l’ensemble de la pièce reste harmonieux, évitez absolument le bariolage. Il faut conserver une certaine unité dans le choix des couleurs et des revêtements muraux (peinture, papier peint tendance…). Faites toujours dans la subtilité pour que chacun des occupants de la chambre s’y sente bien.

Séparer une chambre en deux avec un meuble pratique

Investir dans un meuble double fonction vous fera épargner des travaux si vous voulez séparer une chambre en deux sans percer. Cette solution est doublement efficace en cas de faible superficie.

Choisissez une pièce de mobilier pratique comme une petite commode à tiroirs, une armoire peu profonde, une penderie sur roues, un dressing-sur-mesure avec placards de chaque côté, une petite bibliothèque, des caissons…

Cette séparation convient plutôt bien aux enfants ainsi qu’aux adolescents en quête d’intimité. Mais attention, si la pièce souffre d’un manque de luminosité, mieux vaut privilégier un meuble ajouré.

Préserver son intimité avec une verrière d’intérieur

Solution moderne et tendance, la verrière d’intérieur est disponible en kit. Dans une chambre, cette installation permet de conserver une part d’intimité. Et l’avantage, c’est que la lumière naturelle est préservée.

Optez plutôt pour cette solution dans une chambre d’adolescent qui manque de luminosité. Et dans une chambre parentale, la verrière peut également faire office de séparation entre le couchage et l’espace bureau. Pratique pour ceux qui travaillent chez eux et ne possèdent pas de pièce dédiée.

Créer deux espaces dans une chambre avec des couchages modulables

L’autre idée dans une chambre d’enfant, c’est de créer des espaces distincts grâce à des couchages modulables. Cela permet de séparer une chambre en deux sans percer de trous. Voici quelques idées pour arriver au résultat escompté :

  • faire le choix d’un lit mezzanine afin de disposer un second couchage dessous ;
  • opter pour un lit cabane, une solution ludique très appréciée par les jeunes enfants ;
  • mettre un lit sur une estrade. Les adolescents sont plutôt réceptifs à ce genre d’aménagement ;
  • prévoir un hamac d’intérieur ou une tente pour les camarades qui s’invitent à l’improviste.