Comment vider un réservoir diesel ?

vider réservoir diesel

Des raisons tout à fait légales peuvent vous pousser à vouloir vider un réservoir diesel, autrement dit à la siphonner. Vous avez mis de l’essence à la place du gasoil à la pompe ? Vous projetez de vendre votre véhicule et il y a le plein ? Vous devez effectuer une réparation sur votre voiture ? Votre auto va rester stationner pour une longue durée ? Pour vider un réservoir diesel ou essence, peu importe le carburant, il faut s’y prendre délicatement. En effet, une mauvaise manœuvre peut avoir des conséquences graves telles qu’un incendie ou une explosion. Cependant, siphonner un réservoir diesel reste tout à fait possible. Découvrez les différentes manières pour y parvenir sans vous mettre en danger !

La méthode la plus prudente : vider un réservoir diesel avec un siphon à carburant

Dans les magasins spécialisés dans le secteur automobile, il y a des pompes à siphonner manuelles disponibles à la vente. Avec cet accessoire, vous pouvez transvaser du gazole du réservoir du véhicule à un récipient (bidon, jerricane). Aucune goutte ne doit sortir au risque de mettre le feu en cas d’étincelle.

A noter : des voitures possèdent un réservoir en U. Si tel est le cas, demandez conseil à un spécialiste car pour ce type de réservoir, il existe une procédure bien déterminée.

Système D : comment siphonner un réservoir diesel avec un tuyau ?

C’est plutôt une vieille méthode mais qui a fait ses preuves. Pour vider un réservoir diesel, il suffit de se munir d’un tuyau et d’une poire d’aspiration. Plongez le tuyau dans le réservoir et aspirez le carburant.

Toutefois, cette technique n’est pas sans risque. Effectivement, cela risque de déborder, dans quel cas, vous pourriez mettre le feu. Pour prendre le moins de risques possibles, choisissez un tuyau assez long, d’environ 2 mètres.

Les étapes sont les suivantes :

  • enfoncez votre tuyau dans le réservoir en vous arrêtant à environ 30-50 cm de la poire d’aspiration ;
  • si vous possédez une voiture récente, l’orifice sera probablement obstrué par un clapet en forme de boule. Il s’agit d’un dispositif de sécurité en cas d’accident. Dans ce cas, poussez un bout de tuyau rigide au diamètre inférieur au premier dans l’orifice. En atteignant le clapet, forcez-le pour le déplacer. Puis, enfilez votre tuyau de siphonage sur le tuyau rigide ;
  • manœuvrez pour atteindre le fond du réservoir ;
  • pressez la poire d’aspiration jusqu’à l’arrivée du carburant ;
  • retirez le tuyau lorsque le réservoir est vide.

Attention, même s’il s’agit d’un système D, il convient de faire preuve d’un minimum de prudence. Pour vider un réservoir diesel, mieux vaut utiliser une poire aspirante. N’ayez pas recours à la vieille méthode qui consiste à utiliser la bouche car vous risqueriez un empoisonnement.

La vieille méthode avec la bouche, à éviter ?

Cette ancienne méthode est à proscrire absolument car elle présente des dangers pour la santé (empoisonnement). En effet, le diesel est composé de produits chimiques toxiques pour l’homme.

Si vous avalez du gasoil, vous pouvez ressentir des symptômes gênants voire mortels. En présence de maux dus à l’avalement de gazole, rendez-vous aux urgences sans tarder ou appelez un centre antipoison.

Comment mettre son réservoir à sec sans le siphonner ?

Si vous ne voulez pas avoir à vider un réservoir diesel en le siphonnant, il vous reste cette solution alternative. Roulez le plus possible ! Attention, n’utilisez pas cette technique si vous avez fait une erreur de carburant à la pompe.

Pour vider votre réservoir le plus vite possible, parcourez des distances relativement courtes (le pâté de maison, par exemple) et laissez ensuite le moteur refroidir avant de reprendre le volant.

Que faire du gasoil récupéré ?

Vous avez réussi à vider le réservoir diesel de votre voiture ? Maintenant, vous devez faire quelque chose du carburant.

D’abord, sachez qu’il est tout à fait possible de la récupérer pour la mettre dans un autre véhicule. Pour le stockage, utilisez simplement un récipient adapté tel qu’un jerricane ou un bidon qui se ferme.

Ensuite, si vous n’envisagez pas de vous servir du gasoil, il existe deux solutions :

  • après l’avoir mis dans un bidon fermé, emmenez-le à la déchetterie, laquelle est habilitée pour la traiter. Le recyclage s’avère gratuit ;
  • trouvez un garagiste qui récupère le gasoil. Certains professionnels acceptent cette demande.

Attention, dans tous les cas, ne jetez jamais le carburant dans la nature au risque de polluer l’environnement. Ne commettez pas l’erreur non plus de jeter le gasoil dans l’évier ou dans les égouts.

Comment vider un réservoir diesel ? Les précautions à prendre

Avant de vider un réservoir diesel d’un véhicule, il convient de prendre quelques mesures de précaution :

  • d’abord, réalisez l’opération de siphonage loin de toute flamme ou source de chaleur ;
  • ensuite, portez des chaussures de sécurité et des vêtements en coton, c’est-à-dire non inflammables ;
  • utilisez les outils adaptés. Par exemple, ne faites pas l’impasse sur la poire aspirante ;
  • évitez de mettre du carburant partout pour ne pas provoquer un incendie;
  • et de préférence, évitez les anciennes méthodes qui présentent davantage de risques. Le siphonage avec la bouche ? A oublier !

Siphonner le réservoir d’une voiture autre que la sienne, les risques encourus

Aujourd’hui, le siphonage semble particulièrement à la mode. Dans tous les cas, le terme revient souvent dans les recherches Google des internautes. Peut-être est-ce le prix du diesel ou la peur d’une pénurie qui donne envie aux Français de se renseigner sur l’opération.

En tout cas, « siphonner un réservoir », « siphonner voiture », « comment siphonner un réservoir avec un tuyau », « fabriquer une pompe à siphonner » sont des expressions qui rencontrent un certain succès sur la toile.

Mais avant de passer à l’acte, sachez qu’il s’agit d’un acte de délinquance puni d’une peine de prison ferme. En effet, vider un réservoir diesel autre que celui de sa voiture est un délit. Si vous êtes pris en flagrant délit, vous pouvez encourir jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Le siphonage d’un réservoir ne doit avoir lieu que dans un cadre légal : erreur de carburant à la pompe, réparation à réaliser sur la voiture, immobilisation prolongée du véhicule, besoin de récupérer le gasoil pour un autre véhicule…

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.