Comment siphonner un réservoir ?

siphonner réservoir

De multiples raisons (légales !) peuvent vous pousser à vouloir siphonner un réservoir, autrement dit à le vider. En effet, vous avez pu vous tromper de carburant à la pompe, à moins que vous ne vendez votre voiture ou effectuez une réparation. Sachez qu’il s’agit d’une opération délicate car cela peut déclencher un incendie voire même une explosion. Cependant, cela reste tout à fait faisable. Découvrez les différentes façons pour vider un réservoir d’un véhicule qui ne possède pas de bouchon de vidange (sans mettre le feu !).

Siphonner un réservoir avec un siphon à carburant

Dans les magasins automobiles, vous trouverez facilement des pompes à siphonner manuelles. Elles servent à transvaser du carburant du réservoir à un récipient (jerricane, bidon). Au moment de l’achat, précisez au vendeur que vous prévoyez de siphonner de l’essence. Lors de l’opération, aucune goutte ne doit sortir au risque de provoquer un incendie en cas d’étincelle. Au cas où, laissez un extincteur spécial pour l’essence à portée de main.

A noter : certains véhicules possèdent un réservoir en U. Dans ce cas, mieux vaut demander conseil à un spécialiste car pour vider le réservoir, vous devrez suivre une procédure bien établie.

Comment vider un réservoir avec un tuyau ?

La vieille méthode consiste à plonger un tuyau dans le réservoir pour aspirer l’essence à l’aide d’une poire d’aspiration. Sachez que cette technique est risquée. En cas de débordement, vous pouvez déclencher un incendie. Et pour réduire les risques, il s’avère nécessaire de choisir le tuyau assez long, environ 2 mètres.

La démarche consiste à enfoncer votre tuyau dans le réservoir d’essence en vous arrêtant à environ 40 cm de la poire d’aspiration. Notez que sur les vieilles voitures, l’entrée de l’orifice de remplissage est libre, ce qui ne pose aucune difficulté pour introduire le tuyau. En revanche, sur les voitures plus récentes, l’orifice est obstrué par un clapet en forme de boule, ce qui rend la tâche plus difficile. En outre, il s’agit d’un dispositif de sécurité en cas d’accident.

Pour siphonner le réservoir d’une voiture récente, vous devez alors :

  • poussez un bout de tuyau rigide avec un diamètre inférieur au tuyau dans l’orifice. L’objectif consiste à atteindre le clapet de sécurité, puis de forcer pour le déplacer ;
  • enfilez ensuite votre tuyau de siphonage sur le tuyau rigide ;
  • manœuvrez afin d’atteindre le fond du réservoir ;
  • puis, pressez la poire d’aspiration jusqu’à sentir l’arrivée d’essence ;
  • enfin, lorsque votre réservoir est vide, retirez le tuyau.

Attention, il s’avère nécessaire de posséder une poire aspirante pour siphonner le réservoir d’une voiture. Ne recourez pas à la vieille méthode du siphonage à la bouche qui présente un risque pour la santé (empoisonnement à l’essence).

Que faire de l’essence récupérée ?

Vous pouvez tout à fait réutiliser l’essence récupérée en la mettant dans un autre véhicule tel qu’une voiture, bateau, tondeuse… Pour stocker le carburant, servez-vous d’un récipient adapté tel qu’un jerricane ou un bidon fermé.

Si vous ne l’utilisez pas, rapportez le carburant dans un bidon fermé à la déchetterie, laquelle est équipée pour la retraiter. Le recyclage est gratuit. Vous pouvez aussi trouver un garagiste qui accepte de le reprendre. Mais dans tous les cas, ne jetez jamais d’essence dans la nature, dans un égout ou dans un évier (risque de pollution).

Conseils de sécurité pour siphonner un réservoir

Avant de vider un réservoir d’un véhicule, il convient d’observer quelques règles de sécurité élémentaires :

  • effectuez l’opération de siphonage loin de toute source de chaleur ;
  • portez des chaussures de sécurité et des vêtements non inflammables, en coton ;
  • utilisez les outils adaptés ;
  • évitez de mettre du carburant partout ;
  • attention également aux vapeurs d’essence qui pourraient déclencher un incendie ou une explosion en présence d’une flamme ou étincelle ;
  • et de préférence, évitez les anciennes méthodes qui présentent davantage de risques. Oubliez les techniques avec les moyens du bord.

Le risque d’empoisonnement à l’essence

Le carburant est composé de nombreux produits chimiques qui présentent de la toxicité pour les humains. Si vous avalez de l’essence ou respirez des vapeurs d’essence, vous pouvez ressentir différents symptômes (gênants voire mortels). Parmi eux, des difficultés respiratoires, des vomissements avec ou sans présence de sang, une diminution de la vue, des douleurs d’estomac, une somnolence, un déficit cognitif…

En présence de ces symptômes, rendez-vous immédiatement aux urgences ou contactez un centre antipoison.

L’autre solution, mettre son réservoir à sec en roulant

Cette dernière solution reste la plus prudente. En roulant le plus possible, mettez votre réservoir quasiment à sec. Attention, ne retenez pas cette méthode si vous avez commis une erreur de carburant !

Videz au maximum le réservoir de votre voiture en parcourant des distances assez courtes et en laissant ensuite le moteur refroidir. Cette technique permet de diminuer la quantité d’essence de manière plus rapide.

Acte de délinquance : les risques encourus en cas de siphonage

Le terme « siphonner » est à la mode. En effet, le verbe apparait dans de nombreuses recherches Google. Est-ce le prix de l’essence ou le risque d’une pénurie qui donne envie aux Français de se renseigner sur la manière de siphonner une voiture ? Toujours est-il que les recherches « siphonner un réservoir », « siphonner voiture », « comment siphonner un réservoir avec un tuyau », « fabriquer une pompe à siphonner » et « siphonner essence » rencontrent un certain succès.

Avant de vous lancer dans une opération de siphonage, sachez qu’il s’agit d’un acte de délinquance passible d’une peine de prison ferme. En effet, siphonner un réservoir de voiture est un délit. Vous pouvez encourir jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans d’emprisonnement si vous êtes pris en flagrant délit de siphonage.

Le siphonage d’un réservoir ne doit s’effectuer que dans un contexte légal : erreur de carburant à la pompe, besoin d’effectuer une réparation, immobilisation du véhicule pendant une période assez longue, besoin de récupérer l’essence pour mettre dans une autre voiture, un bateau, une tondeuse, etc.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.