Courtier d’assurance : comment trouver le bon partenaire ?

Courtier En Assurance

Un contrat d’assurance vous engage pendant plusieurs années de votre vie. C’est surtout une sécurité envers tous les imprévus que la vie nous réserve. Bien choisir sa formule et sa compagnie est vraiment essentiel. Que ce soit en assurance sur la vie, mais aussi en assurance de dommages et de personnes, se faire accompagner par un intermédiaire, et a fortiori un courtier, demeure une option pertinente pour faire le meilleur choix.

Cependant, sur quelles bases sélectionner ce professionnel ? Comment peut-il vous aider ? On vous explique tout.

Faire appel à un courtier en assurance : les avantages

De longues heures passées à comparer plusieurs offres ; des chiffres à n’en plus finir ; des conditions complexes et incompréhensibles... C’est à cela que ressemble la recherche d’un bon contrat d’assurance quand vous vous y mettez seul.

Faire confiance à un courtier d’assurance vous épargne cette peine. Cet expert met sa connaissance du marché à votre disposition pour vous guider vers le choix adapté à vos besoins. De plus, le courtier compare aussi les prix afin de vous aider à faire des économies pour obtenir le meilleur rapport mensualités/garanties.

Sachez également que le courtier d’assurance ne vous abandonne pas après la signature du contrat. loin de là ! Il s’assure du respect des clauses du contrat entre vous et l’assureur et défend vos intérêts en cas de sinistre. Il joue son rôle d’intermédiaire entre la compagnie d’assurance et vous.

Un point très important et rassurant : le courtier n’est lié à aucune entreprise en particulier. Ses conseils sont totalement impartiaux, car son intérêt réside dans votre satisfaction. Contrairement à l’agent général, mandaté par l’assureur, le courtier est mandaté par son client.

Comment trouver le bon courtier en assurance ?

Contrôlez sa présence sur le registre de l’ORIAS

Un courtier ne peut exercer sa profession que s’il est enregistré à l’ORIAS, le registre des intermédiaires en assurance, banque et finance. Et l’inscription à l’ORIAS nécessite un véritable niveau de qualification et de formation. Ainsi, un néo-courtier souhaitant s’y inscrire doit produire les documents suivants :

  • Un extrait d’immatriculation au RCS mentionnant l’activité de courtier / courtage d’assurance ;
  • Un justificatif de capacité professionnelle ;
  • Une attestation d’assurance RC couvrant l’activité d’intermédiation en assurance ou de courtage en assurance ;
  • Éventuellement une attestation de garantie financière.

L’enregistrement à l’ORIAS est donc un gage de professionnalisme et de sérieux qui peut vous rassurer. Cela vous garantit également des prestations en accord avec la règlementation.

Si vous souhaitez savoir si le courtier avec lequel vous êtes en contact est en règle, vous pouvez consulter le formulaire de recherche mis à disposition par cet organisme.

Faites jouer la concurrence !

De nombreux courtiers vous proposent leurs services ? Prenez le temps d’étudier chaque offre. Quels sont les services proposés ? Jusqu’où le courtier vous accompagnera-t-il ? Répondez à ces questions pour connaître celui qui convient le mieux à vos attentes.

Bien sûr, pour effectuer un premier tri parmi les formules d’assurance présentées, vous pouvez également faire appel à des services de comparaison en ligne.

Vérifiez l’expérience et l’expertise

Le bon courtier vous présentera des propositions de diverses compagnies. Ces assureurs doivent être fiables et inspirer confiance. N’hésitez pas à lui demander une liste des compagnies avec lesquelles il travaille. A-t-il des exclusivités et des montants de rémunération différents selon les assureurs ? Vous pouvez aussi bien sûr vérifier ses références client afin d’être rassuré sur son expérience et sa fiabilité.

Choisir une banque : bonne idée ?

Votre courtier peut être une banque. Malgré ses prestations plus onéreuses, la banque vous garantit une bonne simulation d’assurance et des idées de placement très intéressantes.

Néanmoins, les banques vendent aussi le plus souvent des contrats d’assurance. Elles peuvent donc laisser de côté leur objectivité pour vous proposer leurs propres prestations. Méfiance !

Société de courtage ou professionnel indépendant ?

Très proche de ses clients, le courtier indépendant se montre parfois plus disponible que les réseaux d’agences. Ses honoraires peuvent être négociés plus facilement, ce qui est utile si vous avez un budget limité. Enfin, un courtier indépendant est totalement libre de choisir avec quel assureur il travaille.

Une société de courtage dispose d’un réseau élargi et de professionnels avec des expertises précises. Contrairement au professionnel indépendant, elle conçoit parfois elle-même ses contrats et assure la gestion des sinistres. Elle dispose aussi d’une “force de frappe” plus importante pour négocier des tarifs avec les compagnies d’assurance. A contrario, les conseillers d’une société de courtage disposent généralement d’une palette moins large de contrats à vous proposer.

Choisir le courtier en assurance qui vous accompagnera efficacement dans le choix de votre assurance est très important. Banque, indépendant ou société de courtage, à vous de peser le pour et le contre, de demander des devis pour prendre la décision la plus adaptée à vos besoins !