Investissement locatif saisonnier : les règles de base

investir dans la location saisonnière

La location saisonnière fait partie des investissements accessibles lorsqu'il s'agit de faire des placements pour générer des revenus passifs sur le long terme. Ce type d'investissement vous permet en effet de rentabiliser un appartement ou une maison, particulièrement s'il se trouve à un emplacement où il y a une bonne activité touristique. Elle présente des avantages intéressants : forte rentabilité, risques limités, fiscalité avantageuse, etc. Mais avant de profiter de ses avantages, examinons quels sont les avantages de la location saisonnière et comment faire pour investir efficacement.

Pourquoi choisir la location saisonnière ?

Le premier avantage de la location saisonnière est qu'elle fait l'objet d'un régime fiscal avantageux, et notamment de déductions fiscales optimales. En étant propriétaire de ce type de bien locatif, vous pouvez bénéficier du statut de Loueur de Meublé professionnel au regard de l'administration. Grâce à ce statut, vous serez exonéré de l'ISF, vos charges seront déductibles, tandis que vos déficits seront déduits de votre revenu global. Avec le statut de Loueur de Meublé Non Professionnel, au cas où vos recettes seraient inférieures à 23 000 euros par an par exemple, vous pourrez toujours profiter d'autres avantages comme la déduction des charges et des déficits par exemple.

location saisonnière

Opter pour une location saisonnière peut être pratique, car vous pourrez également profiter de votre bien immobilier. Le fait que la location se fasse de manière périodique (entre 1 et 4 semaines) vous permet en effet de vous en servir également pour vos besoins personnels. Il suffit de suspendre les réservations : mais attention à choisir le moment propice, sinon, vous vous exposez à un manque à gagner !

Une location saisonnière vous expose également à moins de risques que dans le cas d'une location classique. En effet, la règle pour ce type de location est de payer le loyer avant d'investir les lieux. De ce fait, vous courez moins de risques d'être confronté à un impayé.

L'un des plus gros avantages de la location saisonnière réside dans sa rentabilité. En moyenne, sachez qu'une location saisonnière vous permettra de gagner 2 à 3 fois plus qu'une location classique, surtout si celle-ci est située dans une ville ou une zone à fort potentiel touristique. Bonus, le loyer n'est pas encadré et il n'y a pas de durée de contrat minimum, vous êtes libre de fixer vos tarifs, pour attirer les locataires souhaités.

Investir dans le locatif saisonnier

Avant de vous engager dans un investissement locatif saisonnier et ainsi générer un revenu passif intéressant pour votre retraite ou pour augmenter votre niveau de vie, voici quelques conseils.

Par exemple, si vous désirez optimiser votre investissement, vous devez maîtriser votre sujet sur le bout des doigts. Vous avez la possibilité de vous former afin d'apprendre comment faire fructifier un investissement immobilier de courte durée. Au moyen de formations en ligne par exemple, des experts en immobilier et en fiscalité vous aident à calculer votre seuil de rentabilité et à générer des revenus passifs. Certains sites de formations spécialisées sur ce thème proposent aussi des ressources documentaires gratuites.

Bien choisir le bien immobilier à mettre en location

La première chose à faire est de bien choisir le type de logement dans lequel vous investirez. En général, les locations saisonnières sont des appartements, ou des maisons, chaque type de bien ayant ses propres avantages et ses inconvénients. L'appartement est généralement situé en centre-ville ou à proximité : le loyer peut être moins élevé, mais il promet aussi des locations plus régulières surtout s'il est proche d'une gare par exemple. La maison quant à elle est souvent située en périphérie ou en banlieue : vu la surface, le loyer est souvent plus élevé qu'un appartement situé dans la même zone, mais la location peut aussi être de plus longue durée.

Choisir le bon emplacement

La véritable valeur d'un investissement locatif saisonnier se définit par son emplacement. Ce dernier devra toujours être en lien avec l'activité touristique proposée dans la région.

Si des clients recherchent un appartement, cela signifie souvent qu'ils désirent un emplacement près du centre-ville, bien desservi par les transports en commun, ou proche des lieux touristiques et des commerces. En choisissant une maison de campagne, ils s'attendent bien à ce que celle-ci soit effectivement au calme, mais à proximité de lieux d'intérêts : la plage par exemple, les stations de montagne, etc..

Évaluer la rentabilité de la location

Pour que votre investissement locatif saisonnier soit fructueux et génère des revenus passifs, vous devez impérativement évaluer le rendement que vous pouvez en tirer. L'évaluation du rendement d'une location s'effectue par la soustraction des charges et des frais de fonctionnement de votre location (investissement dans le mobilier, l'entretien, les taxes, etc.). Vous devez également prendre en compte dans ce calcul le prix auquel vous avez acquis le bien immobilier, les abattements forfaitaires dont vous pouvez bénéficier ainsi que les recettes locatives moyennes que vous envisagez.

Le taux de rentabilité doit être compris entre 4 et 10 %. Attention à ne pas sous-évaluer votre rentabilité brute, car cette erreur ne vous permettrait pas d'obtenir un prêt pour financer votre projet. Auquel cas, vous vous retrouveriez à tout payer vous-même !

Notez que le marché immobilier et l'attractivité de la ville entrent également en ligne de compte dans la détermination de la rentabilité locative de votre investissement. Il y a donc lieu d'analyser ces facteurs extérieurs avant la mise en œuvre de votre projet.

avantages d'investir dans la location saisonnière

Définir une bonne stratégie de tarifs

Rentabiliser votre investissement locatif passe par la définition d'un tarif de location compétitif. Pensez à adapter votre loyer à ceux appliqués dans la région. En fonction de la qualité de votre bien et de vos services (si vous en proposez), vous pourrez augmenter un peu plus votre tarif. L'astuce consiste également à varier vos tarifs en fonction des saisons, des installations et des aménagements que vous effectuez. Il est logique qu'une location soit plus chère si elle inclut des services supplémentaires ou des équipements de confort comme un jacuzzi, la fibre, etc.