La Fiat 500 électrique arrive !

fiat 500 e

Qui ne connait pas la Fiat 500, elle est l’emblème même de l’Italie. Elle a tourné dans des films avec les plus grands et participé à un sketch avec Jean Yanne. La petite a tout d’une grande. Le marché européen devant être modifié et passer à l’électrique, la Fiat 500 n’y coupe pas. Déjà existante aux USA, sous cette forme, elle ne va être que peu modifiée pour bientôt circuler sur nos axes routiers européens.

La Fiat 500

La Fiat 500 est à l’Italie ce que la coccinelle est à l’Allemagne, la 4L ou la 2CV à la France, ou la Mini à l’Angleterre. Elle fait partie du patrimoine italien.

Née en 1936, la “Topolino” représentera la 1ère génération de Fiat 500. S’ensuivront deux autres générations “La nuova 500” en 1957 (4 250 000 exemplaires) qui apportera la forme globale reproduite jusqu’ici et “la Trepiùno” en 2007 (2 000 000 d’exemplaires).

7 ans de réflexion

Fin 2012, Sergio Marchionne le PDG du groupe FCA à Turin, annonce que la Fiat 500 électrique ne verra jamais le jour en Europe pour des raisons économiques. Elle n’est réservée qu’à l’Amérique dont la plupart des propriétaires habitent la Californie. Il n’y a aucun profit à tirer de sa commercialisation à l’époque, au contraire, Fiat perdrait des plumes sur chaque voiture construite. En 2019, l’Europe apprend que cette 500e serait tout de même construite pour l’Europe comme l’avait annoncé Sergio Marchionne quelques temps avant de disparaitre.

Le hasard fait bien les choses. Les sites de constructions devant être réaménagés, le groupe en profite pour élaborer une plateforme uniquement dédiée aux véhicules électriques. La Fiat 500e serait le premier véhicule lancé.

Comme l’Europe a décidé de commercialiser le plus possible de véhicules propres, si le groupe veut gagner une bonne part du marché, il doit se résoudre de toute manière, à fabriquer des voitures électriques.

La Fiat 500e c’est pour quand ?

La Fiat 500 électrique devrait être présentée au salon de Genève en mars 2020. Elle serait commercialisée dans la foulée.

Une version break “Giardiniera” devrait suivre de près cette première Fiat 500e. Il est possible que plusieurs autres modèles voient le jour assez rapidement, des 3 et 5 portes, une voiture familiale…

Présentation de la Fiat 500e

Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à sa cousine thermique. Mais en y regardant de plus près, on peut apprécier les détails. Si elle est légèrement différente de la Fiat 500e californienne, la trame reste la même. Les études sur lesquelles ont planchés les ingénieurs afin d’embarquer un moteur électrique sont reprises avec juste quelques modifications. Les avantages extérieurs de l’américaine permettant d’économiser l’énergie seront juste affinés. De plus, il y a quelques différences au niveau de l’homologation d’un pays ou d’un contient à l’autre.

La carrosserie se fait lisse, plus courbe au niveau du pare-choc avant, plus aérodynamique. Les jantes sont pleines, il faut éviter au maximum cette perte d’énergie, la batterie ne pourra permettre que 300 km d’autonomie. Les californiennes n’en disposent que de 160 actuellement.

L’intérieur et les soubassements sont légèrement modifiés pour intégrer de façon quasi-invisible les batteries et autres câbles.

Le coffre est légèrement réduit, entre 50 et 60 L, mais il peut toujours être agrandi en baissant les sièges arrières jusqu’à obtenir une plateforme plane.

Le poids de la voiture, bien que les éléments thermiques (Pot d’échappement, réservoir d’essence) soient enlevés augmente d’environ 250 kg.

La tenue de route devrait être bien supérieure à celle de la fiat 500 thermique, notamment à cause du poids bien réparti et les soubassements qui colle presque à la route. Les virages devraient être passés en douceur, beaucoup moins de tangage. Attention toutefois aux dos d’ânes et autres gendarmes couchés, étant donné que la voiture a été abaissée.

Tous les amoureux de la Fiat 500 adeptes de l’écologie devraient bientôt pourvoir profiter de cette alliance. Mais en attendant, pour les plus pressés, si la Fiat 500e n’a pas encore été commercialisée en France, un alsacien, tombé amoureux de la californienne, en a rapatrié quelques-unes sur commandes de clients français ou européens, vous pouvez donc trouver quelques modèles de Fiat 500 occasion électriques mais aussi de nombreuses versions thermiques.

La Fiat 500 électrique arrive !
4.4 (88.39%) 31 vote[s]