Passer le permis en candidat libre : comment faire ?

passer permis en candidat libre

Pas d’auto-école à proximité de votre domicile ? Et si vous passiez l’examen du permis de conduire en candidat libre ? Cette solution, pratique et économique, possède toutefois quelques spécificités. On vous dit tout sur ce nouveau dispositif. Passer son permis sans aller dans une auto-école, est-ce une bonne idée ?

Permis en candidat libre, les conditions

Avant d’apprendre à conduire, vous devrez accomplir une formalité auprès de la préfecture ou sous-préfecture de votre lieu de résidence. Il vous faut leur adresser le formulaire Cerfa n°14866*01. Après acceptation de votre demande, vous êtes en droit de commencer votre apprentissage. Vous concernant, vous devez impérativement avoir plus de 16 ans. Votre accompagnateur, quant à lui, doit posséder le permis de conduire depuis au moins cinq ans. Chargé de vous former, il ne doit pas avoir commis de fautes de conduite jugées graves. Pendant plus de vingt heures, votre accompagnateur doit être assis à côté de son « élève ».

Dans un premier temps, l’apprenant peut circuler sur le réseau routier, puis sur autoroutes lorsqu’il aura acquis assez de connaissances. Il est utile de se renseigner auprès de votre mairie avant de conduire. Certaines zones peuvent être interdites à l’apprentissage de la conduite.

Permis en candidat libre et conduite accompagnée, les différences

Le dispositif présente des similitudes avec la conduite accompagnée. Cependant, il existe une différence de taille concernant le véhicule utilisé. Dans le cas de la conduite accompagné, la voiture est ordinaire. En revanche, dans le cadre d’un apprentissage en candidat libre, le véhicule doit posséder un équipement spécifique similaire à celui d’une voiture d’auto-école. Les commandes d’embrayage, de freins et d’accélérateurs sont doublées. Le véhicule doit également comporter des rétroviseurs extérieurs et intérieurs doubles. L’homologation de la voiture se révèle obligatoire.

Où se procurer de telles autos ? Des sociétés se sont positionnées sur le créneau et proposent ce genre de véhicules en location. La location s’effectue de plusieurs manières, soit sous forfait horaire, kilométrage ou durée.

Candidat libre, choisir la bonne assurance

Le véhicule utilisé doit être obligatoirement assuré afin de couvrir la responsabilité civile. Une couverture minimale est généralement comprise dans le contrat de location de la voiture. Les garanties peuvent être améliorées grâce à l’ajout d’options. Vous pouvez, par exemple, couvrir les dommages subis par l’auto en cas d’accident. Des sociétés de location offrent des formules complètes prenant en compte tous risques. Cependant, faites preuve de vigilance en vérifiant le montant des franchises en cas d’accident.

Bon à savoir, en cas de sinistre, l’accompagnateur est la seule personne jugée responsable.

Comment passer son permis en candidat libre ?

Prêt à passer l’examen devant un inspecteur ? L’inscription à l’épreuve pratique est simple et rapide. Il suffit d’adresser votre dossier au service des permis de votre département de résidence. Pour sa part, l’accompagnateur doit fournir un justificatif d’identité et signer une charte. Le coût de l’inscription est de 30 euros.

Une convocation vous sera envoyée sous deux mois. Le permis de conduire en candidat libre se déroule dans un centre d’examen près de votre domicile.

Le jour de l’épreuve, présentez-vous avec votre accompagnateur et votre voiture double commande. Un inspecteur évaluera votre conduire. Les résultats vous seront ensuite communiqués sous 48 heures.

Le candidat libre qui a obtenu son permis est considéré jeune conducteur pendant une durée de trois ans. Contrairement à la conduite accompagnée, le dispositif ne permet pas la réduction de la période probatoire à deux ans.

Sachez que dans certaines régions, une taxe sur le permis de conduire est demandée aux jeunes conducteurs.

Passer son permis de conduire sans faire appel à une auto-école, un bon plan pratique et économique !

Passer le permis en candidat libre : comment faire ?
Notez cet article