Comment limiter le stress pour l’arrivée de bébé

Comment limiter le stress pour l'arrivée de bébé

Dans cet article, nous vous dévoilons quelques astuces pour réduire le stresse avant l’arrivée de bébé. Les mois qui vont précéder l’accouchement seront sans doute une grand source de stress pour maman mais aussi de bonheur… Communication, partage et détente : tout un programme !

L’arrivée de bébé est une vraie joie, mais c’est aussi un saut dans l’inconnu et une nouvelle expérience qui appelle beaucoup de questions…sans réponse: est-ce que je suis prête? Est ce que vais savoir gérer la situation? Comment mener ma vie professionnelle avec mon bébé? Quand fera-t-il ses nuits? Conséquences de ces questions qui trottent dans la tête : vous êtes stressée et ne profitez pas pleinement de la future arrivée de bébé. Comment s’y prendre pour relâcher un peu la pression?

Parler, communiquer, agir : ne pas se laisser gagner par l’angoisse

Vous le savez intuitivement, mais l’avez peut être oublié : Beaucoup de femmes ont vécu des grossesses avant vous! Peut être n’avez vous pas envie d’en parler avec votre mère, par crainte des irritants conseils et jugements du type “Ne te regarde pas trop le nombril, aujourd’hui avec la péridurale, c’est facile!”. Vous seriez plus stressée après qu’avant. Mais assurément, d’autres personnes de votre entourage sont à même de vous parler de leur expérience et surtout de vous écouter, ce qui est un précieux cadeau.

Vous êtes en couple peut être, mais bien souvent les hommes sont un peu extérieurs à votre ressenti, assez intime, car ils ne voient vraiment le bébé exister que lors de la naissance. ce n’est pas votre cas car la vie commune avec bébé est déjà là pour vous. Il ne faut pas en vouloir à votre conjoint: il n’y peut rien. Ses paroles risquent d’être pataudes, à côté de la plaque ou carrément hors sujet, et ca risque de vous irriter encore davantage.

Des amies ou bien sûr votre gynécologue peuvent vous guider et répondre à vos interrogations au long de la grossesse, vous faire part de leur expérience, ou vous aider à trouver des réponses. Parfois, il leur suffira de vous tranquilliser avec les bons mots, ceux qui ne peuvent venir que de celles qui sont passées par là, ou dont c’est le métier. Il y a également à votre disposition beaucoup de livres et d’articles sur le site Monblogdebebe pour vous renseigner. Vous n’êtes donc pas seule!

Pendant la grossesse : avant tout, se changer les idées

D’où vient ce stress?

Il est multifactoriel. Le stress vient parfois du fait que beaucoup de préparatifs sont à faire, beaucoup de réflexions à faire aboutir : aménagement de chambre, biberon en verre ou en plastique, petits pots ou cuisiner soi-même, allaitement (et si j’ai pas de montée de lait?), nounou ou crèche ? Tant de questions que l’on se perd en conjectures et en options.

Vous avez dit “relativiser”?

Oui l’arrivée de bébé suppose beaucoup de sujets à traiter : Mais c’est avant tout l’arrivée d’un nouvel être plein de vie dans la famille, et vous avez beaucoup d’amour à donner. Essayez de relativiser (je sais, ce terme agace beaucoup). cela ne veut pas dire que vous devez jouer l’écervelée. cela signifie que vous avez des ressources, que vous pouvez demander de l’aide pour ces questions (y compris au conjoint qui peut prendre des choses en charge quand même!). Toutes les mamans trouvent leur voie, trouvent de solutions et passent des moments merveilleux avec leur bébé: c’est plutôt ces moments qu’elles garderont en mémoire, plutôt que les soirées stressées sur des problèmes administratifs ou matériels: c’est bien la preuve qu’il faut relativiser!

Sortez, informez-vous et faites-vous plaisir

Sortez, voyez vos amies, amusez-vous, pensez plus à la joie du bébé qui arrive, qu’aux contraintes qui arriveront avec lui. Vos amies seront toujours de bon conseil, car elles vous connaissent bien. Elle savent ce qui vous tient à cœur, elle sauront déceler vos inquiétudes, et adapter l’attitude qui va vous faire du bien. Si vous avez des questionnements liés à l’accouchement qui vous inquiète, ouvrez-vous en à votre obstétricien qui pourra vous accompagner et vous rassurer. Vous gagnerez en sérénité si la phase d’accouchement est claire pour vous et que vous savez à quoi vous attendre. Les préparations à l’accouchement font beaucoup pour cela. Faites vous donc plaisir et restez zen!

Lire aussi : Quelques astuces pour prendre soin de vos enfants

Comment limiter le stress pour l’arrivée de bébé
4.7 (93.75%) 32 vote[s]